Interviews

Gilles Carrez : « Pour une institution métropolitaine en harmonie avec les communes »

Gilles Carrez : « Pour une institution métropolitaine en harmonie avec les communes »

Le député-maire (LR) du Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne) n’exclut pas de se porter candidat à la présidence de la métropole, afin que « tout soit mis en œuvre, au cours de l’année cruciale à venir, pour protéger les finances et les identités communales ».

 

Carte des territoires : Christian Demuynck contre le « diktat du gouvernement »

Christian Demuynck, maire Les Républicains de Neuilly-Plaisance (Seine-saint-Denis), s'indigne du choix du gouvernement d'associer sa ville au territoire dit T9, regroupant 14 communes de l'Est séquano-dionysien. Il appelle désormais les citoyens de sa ville à s'élever, par le biais d'une consultation, contre ce qu'il appelle le "diktat du gouvernement".

 
Stéphane Gatignon.

S. Gatignon : « Une nouvelle urbanité avec Terre d’avenir »

Stéphane Gatignon, maire de Sevran depuis 2001, confie sa vision du Grand Paris et ses projets pour sa ville, parmi lesquels « Terre d’avenir » et ses trois pôles dédiés respectivement aux entreprises, au logement et aux loisirs. Il dénonce par ailleurs l’accord Devedjian/Hidalgo/Braouezec sur la métropole, qu’il juge « scandaleux ».

 

Maryse Lépée, (Uriopss) : Ne pas construire « une métropole d’initiés »

En tant que présidente de l'Union régionale interfédérale des organismes privés sanitaires et sociaux (Uriopss) en Ile-de-France, Maryse Lépée est membre du Conseil des partenaires socio-économiques de la mission de préfiguration de la métropole du Grand Paris. À ce titre, elle défend les "populations démunies" et veut porter haut la dimension sociale de la MGP. Interview.

 
Gilles de Labarre

G. de Labarre : « Le Grand Paris doit bénéficier aux chômeurs de longue durée »

Solidarités nouvelles face au chômage accompagne des chercheurs d’emplois dans leur retour à l’activité et finance des emplois solidaires au sein du tissu associatif et de l’économie sociale et solidaire. Gilles de Labarre, président de l’association, décrit ses actions en Ile-de-France, notamment au sein des entreprises. Il lance, à l’occasion des chantiers du Grand Paris, un appel en faveur des chômeurs de longue durée.

 

V. Mancret-Taylor : « Une métropole est avant tout une porte ouverte sur le monde »

Valérie Mancret-Taylor décrit les multiples défis que la région et sa métropole devront relever au cours des décennies à venir. Qu’il s’agisse de transition écologique ou numérique, de logement, elle plaide pour un développement harmonieux et équilibré, qui n’oppose pas mais rassemble, dans un projet guidé par l’intérêt général, territoires, composantes de la société civile et habitants.

 

D. Alba : « Le stock bâti est un des éléments de la solution »

Pour Dominique Alba, il ne s’agit pas uniquement de créer de nouveaux logements pour une nouvelle population mais d’améliorer et de diversifier le parc pour ceux qui sont déjà là. La directrice de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) rappelle que, dans la métropole, l’espace public très limité exige de faire preuve d’inventivité, alors même que les nouvelles technologies vont faire naître des possibilités inconnues.

 
Philippe Yvin

P. Yvin : « La mobilité dans une métropole constitue un facteur essentiel de cohésion sociale »

Le président du directoire de la Société du Grand Paris fait le point sur le calendrier du chantier inédit dont il a la charge. Un chantier mené dans une étroite collaboration avec les maires des communes concernées. Philippe Yvin décrit également les ambitions du Grand Paris express en matière d’innovation digitale et d’inclusion sociale.

 
Patrick Imbert

P. Imbert : « La métropole devrait être une opportunité pour valoriser l’Essonne »

Patrick Imbert, vice-président délégué à l’aménagement et au développement économique du conseil départemental de l'Essonne, souhaite "promouvoir un écosystème favorisant l’émulation, l’innovation et la compétitivité" des entreprises du département, "ce qui passe par un lien fort entre enseignement supérieur, recherche, innovation, développement économique, aménagement des territoires".

 
Marie-Célie Guillaume.

M.C. Guillaume : « Le modèle économique de La Défense est à bout de souffle »

Marie-Célie Guillaume dirige depuis plus d’un an Defacto, l’établissement public local chargé de la gestion, de l’animation et de la promotion des espaces publics du quartier de La Défense. Il est urgent, selon elle, d’engager une rénovation en profondeur de la dalle et des sous-sols pour garantir l’attractivité de la locomotive économique francilienne, au risque de pénaliser sévèrement la métropole du Grand Paris. Toute la question est de savoir qui doit financer les 500 millions d’euros de travaux nécessaires.

Antoinette Guhl

A. Guhl : « L’économie circulaire, un premier sujet de travail de fond pour le Grand Paris »

Avec le mois de juin se sont achevés les ateliers des Etats généraux du Grand Paris de l'économie circulaire. A l'issue des trois mois de travaux, Antoinette Guhl, adjointe à la maire de Paris chargée de l’économie sociale et solidaire, de l’innovation sociale et de l’économie circulaire, dresse premier bilan avant la présentation, en septembre, du "livre blanc" de l'économie circulaire.

 
Elizabeth de Portzamparc

E. de Portzamparc : « Le périphérique reste un obstacle à la création d’une métropole unie »

Membre de l’Atelier international du Grand Paris, l’architecte urbaniste franco-brésilienne Elizabeth de Portzamparc considère que le succès de la création de la métropole du Grand Paris tient à sa capacité à relier les Parisiens situés de part et d’autre du périphérique, à offrir des logements accessibles à tous, et à créer des pôles dynamiques autour des futures gares du réseau métropolitain.

 
Top