Services urbains

L’ouest et le sud de l’Ile-de-France à l’étude pour développer la géothermie

L’ouest et le sud de l’Ile-de-France à l’étude pour développer la géothermie

Afin de répondre aux objectifs de développement de la géothermie profonde en Ile-de-France, l'Ademe, la Région et le BRGM mènent le projet Géoscan qui doit permettre d'identifier les zones favorables à des projets en la matière dans l'ouest et le sud du territoire.

 

L’hydrogène monte en puissance dans le tissu économique francilien

Au salon Hyvolution, qui se tenait du 30 janvier au 1er février à Paris expo Porte de Versailles, la région Ile-de-France et l’Institut Paris Region présentaient les premiers travaux réalisés autour des potentiels du territoire francilien en matière d’hydrogène. Des acteurs clés de la filière ont également fait valoir leurs projets développés dans la région capitale et bénéficiant à sa décarbonation.

 
Sedif

Veolia reste le délégataire du Sedif

A l'issue d'une procédure de près de trois ans, le Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) a désigné Veolia pour la gestion de l'eau potable lors des 12 prochaines années, notamment pour des tarifs plus compétitifs que ceux proposés par Suez.

 

Baignade en Seine : 3 microtunneliers baptisés dans le Val-de-Marne

Il ne faudra pas moins de trois microtunneliers, baptisés le 10 janvier 2024 à Vitry-sur-Seine par trois élues du conseil départemental du Val-de-Marne, pour mener à bien d’importants travaux sur le réseau d’assainissement à L’Haÿ-les-Roses et Chevilly-Larue, et qui contribueront à rendre possible la baignade en Seine pour les JOP et au-delà.

 

La géothermie Pleyel mise en service

En présence de la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, la centrale de géothermie Pleyel a été officiellement inaugurée vendredi 22 décembre à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Près de 600 000 m2 de logements, de bureaux et d’équipements seront raccordés, dont le Village des athlètes où les travaux s’achèvent.

 

L’enfouissement des déchets ralentit

En 2022, le volume des déchets enfouis en Ile-de-France a sensiblement diminué, note l'Ordif, l'observatoire régional des déchets d'Ile-de-France. Une bonne nouvelle alors que l’enfouissement doit, réglementairement, diminuer de façon très sensible ces prochaines années.

 

Biodéchets (6/6) – Des territoires précurseurs

Seule une minorité des intercommunalités franciliennes a mis en place un plan permettant de généraliser le tri à la source des biodéchets. Quelques unes, cependant, sont prêtes. Focus sur trois d'entre elles.

 

Cybersécurité : les élus locaux à la recherche de solutions efficaces et économiques

Comment se prémunir contre les cyberattaques ? C’était le thème de la rencontre mensuelle du Cercle des élus locaux le mardi 5 décembre. Après le témoignage d’Eric Berdoati, maire de Saint-Cloud, victime d’un rançongiciel en janvier 2022, les échanges ont porté sur les démarches à mettre en place pour faire face à cette menace grandissante et en mutualiser les coûts, assez prohibitifs pour une collectivité locale.

 

Biodéchets (5/6) – Un écosystème en développement

Dans moins d'un mois, tous les ménages franciliens devront être en mesure de trier à la source leurs biodéchets, notamment alimentaires. En amont de cette échéance se sont créées plusieurs entreprises qui sont, désormais, des partenaires incontournables de l'écosystème des déchets.

 

Biodéchets (4/6) – Les syndicats de déchets se mobilisent

Les syndicats de déchets jouent un rôle crucial dans la sensibilisation des ménages à la nécessité du tri à la source. Bien que n'ayant pas la compétence collecte, le Syctom, qui couvre toute la zone dense, a soutenu plusieurs expérimentations. Dans la vallée de Chevreuse, le Siom (Essonne/Yvelines) a, quant à lui, généralisé la collecte des déchets alimentaires pour tous les ménages volontaires. Leurs présidents, Corentin Duprey pour le Syctom, Jean-François Vigier pour le Siom, s'expriment.

 

Biodéchets (3/6) : des capacités de méthanisation suffisantes

Alors que se profile l'échéance du 1er janvier 2024, date à laquelle les collectivités devront proposer aux ménages une solution de tri à la source de leurs biodéchets, se pose la question de leur valorisation, notamment par méthanisation. Jusqu'à présent, seules quelques installations franciliennes étaient équipées pour recevoir ce type d'intrants, mais la situation est en passe de changer.

 

Biodéchets (1/6) : le casse-tête des collectivités

Dès le 1er janvier 2024, les collectivités doivent proposer à tous les ménages une solution de tri à la source de leurs biodéchets, notamment alimentaires. Une obligation à laquelle bien peu d’entre elles se sont, pour l’instant, conformées. Car le défi est immense.

 

DSP du Sedif : le recours de Suez eau France rejeté

Le tribunal administratif de Paris a rejeté, le 29 novembre 2023, le recours de Suez eau France contre le choix du Sedif de poursuivre la procédure d'attribution de son marché de gestion de l'eau potable à la suite du "dysfonctionnement" informatique intervenu au cours de la procédure.

 
Top