Eau

Eau de Paris : nouvelle grève pré-électorale

Une soixantaine d’agents d’Eau de Paris manifestent actuellement devant l’hôtel de ville pour obtenir le doublement de leurs congés de fin d’activité. En 2014, quelques jours avant les élections également, ils avaient obtenu le doublement de leur prime spéciale d’intervention.

 

H. de Grossouvre (Suez) : « Nous passons du statut d’exploitant à celui de concepteur »

« Nous sommes, nous autres opérateurs d’infrastructures, en train de passer du statut d’exploitant à celui de concepteur, d’influenceur de la planification de la ville dans son ensemble, avec souvent un rôle lié à l’intérêt général dont les modalités juridiques restent à définir », estime Henri de Grossouvre, directeur de la stratégie urbaine de Suez Eau France.

 

Pollution de l’eau au tritium : les démentis coulent à flots

Les nombreuses rumeurs sur une hypothétique pollution radioactive de l'eau potable en France et en région parisienne ont été démenties le 19 juillet 2019 par le Syndicat des eaux d'Île-de-France (SEDIF) et la préfecture de la région. Une enquête a été ouverte le 22 juillet par le parquet de Paris pour publication de fausses informations.

 

Eau de Paris : 10 ans et de grandes ambitions

Pour célébrer ses dix ans, Eau de Paris a organisé, le 7 mars 2019, un colloque à l'hôtel de ville de la Capitale. L'occasion de vanter le modèle intégré et de présenter les défis pour l'avenir, notamment devenir le premier opérateur de la municipalité neutre en carbone.

 

Eau de Paris fait le point en inaugurant la passerelle de l’Avre

L’inauguration de la passerelle de l’Avre, à Saint-Cloud, par laquelle passe la conduite Bonaparte qui assure l’alimentation en eau de 10 % des Parisiens, a été l’occasion pour Eau de Paris de rappeler son engagement pour la transition énergétique, et de faire un point sur son plan d’investissement et ses priorités, actuelles et futures.

A Méry-sur-Oise, le Sedif innove pour anticiper les normes

Le Sedif (Syndicat des eaux d’Ile-de-France) a ouvert les portes de son usine de traitement des eaux à Méry-sur-Oise (Val d’Oise), le 24 août 2018. L'occasion de présenter les innovations technologiques dont bénéficie la structure, à l'instar du traitement UV des eaux ou de la nanofiltration.

 

La contribution du bassin Seine-Normandie aux Assises de l’eau

Dans le cadre des Assises de l’eau, dont la première séquence doit s’achever le 17 juillet 2018 par la présentation d’un plan gouvernemental de relance des investissements et de lutte contre les fuites, le comité de bassin Seine-Normandie a adressé sa contribution au ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. En espérant nourrir les prochaines annonces ministérielles.

 

De l’eau adoucie pour 10 communes des Hauts-de-Seine

Au terme de 10,4 millions d'investissements, l'usine du Syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers (SEPG), située au Mont-Valérien (Hauts-de-Seine), fournira à compter du 1er juillet 2018 une eau potable contenant moins de calcaire, selon un procédé de décarbonatation développé par Suez.

 
Top