Eau

La contribution du bassin Seine-Normandie aux Assises de l’eau

Dans le cadre des Assises de l’eau, dont la première séquence doit s’achever le 17 juillet 2018 par la présentation d’un plan gouvernemental de relance des investissements et de lutte contre les fuites, le comité de bassin Seine-Normandie a adressé sa contribution au ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. En espérant nourrir les prochaines annonces ministérielles.

 

De l’eau adoucie pour 10 communes des Hauts-de-Seine

Au terme de 10,4 millions d'investissements, l'usine du Syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers (SEPG), située au Mont-Valérien (Hauts-de-Seine), fournira à compter du 1er juillet 2018 une eau potable contenant moins de calcaire, selon un procédé de décarbonatation développé par Suez.

 

Eau de Paris sollicite l’aval de Bruxelles pour verser des aides aux agriculteurs

Prévenir plutôt que guérir. Eau de Paris souhaite aider les agriculteurs situés sur ses aires d'alimentation de captages à réduire les intrants utilisés plutôt que de multiplier les traitements contre les nitrates et les pesticides. Confronté à un système d'aides financières à bout de souffle, l'entreprise publique annonce vouloir innover, avec le soutien de l'Agence de l'eau Seine-Normandie.

 

Le Sedif promeut le bilan de son programme Eau solidaire

Lors d’une rencontre organisée le 17 mai 2018, le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) a dressé un bilan de son programme Eau solidaire qui a permis d’aider 64 000 familles depuis sept ans et dont les modalités d’intervention ont évolué en 2017.

 

L’usine d’assainissement de Valenton reprise en régie par le Siaap

A la suite de la décision de la cour administrative d’appel de Paris de suspendre le marché d’exploitation de l’usine de Valenton qui devait débuter ce 1er avril 2018, le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap) a annoncé la reprise en régie de l’usine à compter de cette date.

 
SEDIF

Plan climat : le Sedif entre dans la danse

Le syndicat francilien de l’eau s’équipe, lui aussi, d’un plan climat eau énergie. Dans son annonce du 14 février 2018, il précise ce choix par son implication dans « une double démarche : d’atténuation, qui consiste à limiter le changement climatique, et d’adaptation, visant à modérer ses effets sur notre société ».

 
Sedif

Le Sedif investit pour une meilleure filtration de l’eau

Le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) annonce, en ce mois de janvier 2018, investir dans les filières de traitement de ses usines d’Arvigny, puis de Choisy-le-Roi et Neuilly-sur-Marne, pour un montant supérieur à 500 millions d’euros.

 

Eau de Paris inaugure une nouvelle unité de traitement

Eau de Paris a inauguré, le 8 décembre 2017, une unité de traitement par rayonnements ultraviolets pour les eaux souterraines du Loing. Située entre Montsouris et Porte d'Arcueil, elle est adossée à la Cité universitaire de Paris.

 

Eau potable : une réelle culture du risque

En cas de pollution, de crue ou d’autre événement impactant le réseau d’eau potable, les opérateurs franciliens disposent de ressources complémentaires et ont prévu des mesures de secours, notamment grâce à un système d’interconnexions entre les réseaux de la zone dense.

 

Le Sedif veut préparer le Grand Paris de l’eau

Alors que les établissements publics territoriaux de la métropole sont amenés à se prononcer sur leur réadhésion ou non au Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) d’ici à la fin de l’année, André Santini, président du syndicat, a défendu, le 17 octobre 2017, le choix d’y adhérer. Le maire d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) plaide par ailleurs pour une réponse collective aux enjeux métropolitains de l’eau.

 
Jacques Olivier, directeur général du Siaap

Le Siaap crée une Semop pour gérer la station d’épuration de Valenton

Le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap) a annoncé, en septembre 2017, avoir choisi Veolia comme partenaire pour créer une société d'économie mixte à opération unique (semop) qui assurera l’exploitation et la maintenance de son usine Seine amont. Les explications de son directeur général, Jacques Olivier.

 

Premières études communes pour le Grand Paris de l’eau

Lors de sa séance du 25 au 27 septembre 2017, le Conseil de Paris doit adopter une convention annonçant le lancement des premières études communes dans le domaine de l'eau potable à l'échelle du Grand Paris. Pour les réaliser, la ville de Paris, le Sedif, le SEPG et le SMGSEVESC constituent un groupement de commandes.

 
Top