Eau

La première pierre du bassin de rétention du ru Saint-Baudile posée à Gagny

Limiter les risques d’inondations et réduire les rejets d’eaux polluées dans la Marne : c'est ce va permettre le bassin de rétention du ru Saint-Baudile sur les communes de Gagny et Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis). Il doit également contribuer à l’assainissement de la Marne et de la Seine dans la perspective des JOP 2024 et de leur héritage.

 

Eau : des infrastructures de qualité à préserver

Alors que la sécheresse estivale a mis en exergue les tensions existant sur la ressource en eau en France, l'Ile-de-France fait plutôt office de bon élève en matière d'infrastructures. Toutefois, l'adaptation au changement climatique doit être préparée dès maintenant.

 

Droit à l’eau, sobriété : le Sedif planche sur l’eau solidaire

Le Sedif avait choisi le 17 octobre, journée internationale de l’élimination de la pauvreté, pour organiser son colloque Eau solidaire. Depuis 2011, le Syndicat des eaux d’Ile-de-France travaille en effet avec son délégataire, Veolia eau d’Ile-de-France, pour promouvoir l’accès à l’eau auprès de ses usagers les plus en difficulté, mais aussi pour les aider à réduire leurs factures ou charges d’eau. Le colloque de cette année était également l’occasion de revenir sur les trophées Eau solidaire, décernés à l’automne 2020. 

 

A Mery-sur-Oise, le Sedif va bientôt concrétiser son projet d’eau pure

La plus petite des trois usines d’eau du syndicat des eaux d’Ile-de-France sera la première à passer, dès 2026, à l’osmose inverse basse pression. Depuis la fin des années 1990, elle est en effet déjà équipée d’un système de nano-filtration membranaire, qui rend l’adaptation du nouveau process plus simple.

 

Grand-Orly Seine Bièvre met en place sa régie d’eau potable

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau, mardi 22 mars 2022, la future régie d’eau publique du territoire val-de-marnais organisait une réunion publique à Gentilly. L’occasion de faire le point sur le protocole d’accord avec le Sedif, mais aussi sur la mise en place de la future régie, qui vient de recruter un directeur général.

 

Eau de Paris met son réseau sur écoute pour mieux détecter et réparer les fuites

Eau de Paris a présenté, mardi 15 mars 2022, sa stratégie de déploiement de capteurs acoustiques, qui permettent de prélocaliser les fuites et d'intervenir dans des délais plus rapides. Sur les 3 000 capteurs prévus d'ici à fin 2022, 60 % ont déjà été posés et alimentent un système d'information dédié et développé en interne de la régie.

 
SEDIF

Le Sedif défend son projet d’eau pure

Alors que le Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) est, pour l’instant, empêché de tester la technologie de l’OIBP (osmose inverse basse pression) dans son usine d’Arvigny (Seine-et-Marne), il entend néanmoins poursuivre la conversion de ses trois principales usines d’eau à cette technologie d’ici à 2031. L'investissement est estimé à 800 millions d'euros.

 

Le Siaap investit pour rendre la Seine baignable pour les JOP

Une enquête publique relative au projet d’implantation d’une unité de désinfection par voie chimique des eaux épurées sur le site du Siaap à Valenton (Val-de-Marne) est en cours jusqu’au 16 mars 2022. Objectif de ce projet : rendre la Seine utilisable pour la baignade pour les JOP de 2024 et après.

 

Un nouveau prêt de la BEI pour Eau de Paris

La Banque européenne d’investissement a annoncé le 18 janvier 2022 l’octroi, fin décembre 2021, d’un prêt de 3,75 millions d’euros à Eau de Paris destiné à financer des actions en faveur de la biodiversité.

 
Top