Transport

L’actualité des transports en Ile-de-France.

Frank Tuffereau

F. Tuffereau (Arfa) : « L’ouverture à la concurrence des transports en Ile-de-France doit être amorcée »

L'Association française du rail (*) a organisé, le 19 avril 2017 à Paris, un petit-déjeuner pour interpeller les autorités régionales, les représentants des candidats à l’élection présidentielle et les principales associations du domaine sur l'ouverture à la concurrence des transports en Ile-de-France. Franck Tuffereau, secrétaire général de l'association qui regroupe les opérateurs alternatifs à la SNCF et à la RATP, détaille le message passé à cette occasion.

 

La Société du Grand Paris et le Stif lancent un nouvel appel à projets sur la mobilité

La Société du Grand Paris (SGP) et le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) ont lancé, le 24 avril 2017 au Pavillon de l'Arsenal (4e arr.), un appel à projets innovants « pour de nouvelles mobilités actives, électriques et numériques ». Il s'agit là du premier appel à projets intégrant la gare comme un pôle, lieu de vie au centre d'un territoire.

 

La carte Navigo devient intermodale

Les abonnés Autolib pourront dorénavant utiliser leur pass Navigo pour bénéficier des quelque 4 000 véhicules électriques et 6 200 bornes de recharge disponibles dans la Capitale et dans près de 100 communes d’Ile-de-France. 

 
Marie-Pierre de la Gontrie

Le marché du Vélib’ officiellement octroyé

C’est fait : le conseil syndical de Vélib’ Autolib’ métropole a, à la quasi-unanimité, autorisé sa présidente, Marie-Pierre de la Gontrie, à signer avec le groupement Smoovengo - constitué des sociétés Smoove, Indigo, Mobivia et Moventia - le marché relatif à la mise en place du service Vélib’ à l’échelle métropolitaine.

 

JCDecaux perd le contrat du Velib’

Smoovengo, classé en première position par la commission d’appel d’offres du syndicat Velib’ métropole, devrait remplacer JCDecaux pour le contrat de vélo en libre-service de l’agglomération parisienne.

 

Le Velib’ changera-t-il de mains ?

Dans quelques jours, le syndicat Vélib’ métropole décidera qui reprendra la gestion du Vélib à partir du 1er janvier 2018. Les rumeurs donnent le consortium Smoov’n’Go (constitué des sociétés Smoove, Indigo, Mobivia et Moventia) gagnant contre l’alliance entre JCDecaux, SNCF et RATP.

 
Top