Interviews

E. François (SBA) : « Il faut relocaliser la gestion des réseaux »

Selon Emmanuel François, président de la Smart buildings alliance (SBA), le mode centralisé de gestion des réseaux d’eau, d’énergie et des déchets a vécu, dans le sens où il n’est plus adapté à la mutation environnementale et numérique de la ville. Il propose une hybridation des activités et un fonctionnement à l’échelle d’un quartier, voire d’un bâtiment.

 

G. Gouffier-Cha : « Il faut un haut-commissaire au Grand Paris ! »

Guillaume Gouffier-Cha, député (LREM) de la 6e circonscription du Val-de-Marne, explique les objectifs de la proposition de loi, qu’il porte avec Pacôme Rupin, de transformation de la Métropole en un pôle métropolitain et des Territoires en établissements publics de coopération intercommunale. « Il y a urgence à débloquer la situation », estime-t-il, appelant parallèlement à une plus forte correction des inégalités fiscales entre les collectivités d’Ile-de-France.

O. Gavalda (Crédit agricole) : « Restons optimistes »

Olivier Gavalda, directeur général du Crédit agricole d’Ile-de-France, se montre résolument optimiste quant à la reprise de l’économie, qu’il prévoit pour l’été prochain, rappelant l’efficacité de l’accompagnement de l’économie décidé par l’Etat et dont les banques sont le principal bras armé.

D. Perrault : « Sur le Village olympique, nous fabriquons un paysage urbain à partir d’architectures plurielles »

Alors que la réalisation du Village olympique, qui accueillera près de 15 000 athlètes et accompagnateurs à l’été 2024, entre en phase opérationnelle, Dominique Perrault explique le modus operandi adopté pour assurer la vision globale du nouveau quartier, des projets immobiliers aux espaces publics. Ainsi, l’urbaniste coordonnateur de la ZAC éponyme a créé un atelier d’architecture réunissant les 25 architectes impliqués afin de faire dialoguer leurs projets.

 

D. Kling : « Toutes nos forces sont mobilisées sur la mise en œuvre du plan de relance »

Sensibiliser, diagnostiquer et accompagner, telles sont les trois missions des CCI dans le cadre d’un accord conclu avec l’Etat. Didier Kling, président de la CCI Paris-Ile-de-France, détaille le plan d’actions francilien pour permettre aux entreprises de bénéficier de toutes les ressources de France relance, notamment sur le volet transition écologique.

 

O. Klein / Th. Dallard : « Nos fonciers autour des gares nous permettront de donner une impulsion »

« Dans cinq ans, la moitié des gares du Grand Paris express auront été livrées, rappellent Olivier Klein et Thierry Dallard, respectivement président du conseil de surveillance et président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP). Dans ces quartiers, la valorisation des fonciers détenus par la SGP lui conférera l’opportunité de jouer un rôle important pour impulser, dynamiser et orienter la construction », ajoutent-ils dans une interview croisée.

P.-Y. Guice : « L’aménagement de La Défense n’est pas du tout terminé »

Bien que la crise sanitaire et économique impacte sensiblement la vie du premier quartier d’affaires européen et freine la commercialisation des nouveaux programmes, Pierre-Yves Guice, le nouveau directeur général de l’établissement public Paris La Défense, reste confiant dans son potentiel de développement et sa capacité à attirer des investisseurs. A condition toutefois de savoir faire émerger des projets en phase avec les nouvelles attentes et surtout exigences du marché. Une réflexion "existentielle" est engagée en 2021 sur l’avenir du quartier d’affaires avec comme maîtres mots : adaptabilité, flexibilité et modularité des programmes.

 

S. Denissof : « Créer le plaisir d’habiter, c’est de notre responsabilité »

Récompensée pour l’ensemble de son parcours professionnel lors de la 7e édition du prix des femmes architectes, avec une mention spéciale « œuvre originale » pour la tour « Habiter le ciel », Sophie Denissof (Castro Denissof associés) raconte son parcours et partage ses convictions sur la nécessité de recréer une hospitalité de la ville et des bâtiments.

N. Maquoi (Soreqa) : « La lutte contre l’habitat indigne nécessite des moyens humains et financiers »

Créée en 2010 par la ville de Paris et Plaine Commune, la Soreqa (Société de requalification des quartiers anciens) a fêté en 2020 ses dix ans d’existence. Nathalie Maquoi, conseillère de Paris, élue présidente de la Soreqa le 15 octobre dernier, revient sur l’expertise développée par cette société publique locale d’aménagement en matière de lutte contre l’habitat indigne.

 

J.-L. Tuffier (FFB Grand Paris) : « Les permis de construire ont chuté de 24 % en Ile-de-France »

Constatant la chute des permis de construire et inquiet pour l’activité du bâtiment en 2021, Jean-Luc Tuffier, président de la FFB Grand Paris, demande à son tour aux collectivités territoriales de se mobiliser pour réduire le nombre des entreprises qui risquent de se retrouver en grande difficulté. En accélérant notamment le traitement des documents d’urbanisme.

G. Bouvelot (Epfif) : « Pour nous, la transition écologique est un atout, pas une contrainte » 

L’Etablissement public foncier d’Ile-de-France est en passe de parvenir à maintenir, pour 2020, ses objectifs de cessions et d’acquisitions, malgré la pandémie. Gilles Bouvelot, son directeur général, revient sur les enjeux de transition écologique, les tensions sur le foncier en petite couronne, ou l’aménagement autour des futures gares du Grand Paris express. Il décrit également la mobilisation de l’établissement contre l’habitat dégradé. 

Alexandre Missoffe (PCE) : le syndrome d’Astérix

« La crise du Covid ne questionne pas tant notre capacité d’anticipation que notre faculté d’adaptation », estime Alexandre Missoffe. Le directeur général de Paris-Ile de France Capitale Economique décrit le rapprochement qu’il a initié pour, parmi les métropoles partenaires et le Grand Paris, recenser les initiatives fertiles qui seront au cœur de la 3e édition du Global Cities makers forum, organisé au printemps prochain.

Ph. Jung (Demathieu Bard) : « Gardons confiance malgré les injonctions contradictoires »

Philippe Jung décrit l’impact de la crise sanitaire sur l’immobilier et l’attachement de son groupe à l’innovation. Le directeur général de Demathieu Bard immobilier, membre du directoire du Groupe Demathieu Bard, exprime également son inquiétude face aux orientations récentes de certaines collectivités, qui appliquent depuis les dernières élections des règles plus contraignantes.

Top