Interviews

S. Gass (Scot) : « Faute de conférence des Scot, l’Ile-de-France n’a pas bénéficié des échanges entre élus »

S. Gass (Scot) : « Faute de conférence des Scot, l’Ile-de-France n’a pas bénéficié des échanges entre élus »

Alors que la Région travaille à la révision du Sdrif-e (Schéma directeur de la région Ile-de-France-environnemental) et que l’évolution des Scot (schémas de cohérence territoriale) doit être bouclée d’ici à août 2026, la Fédération des Scot organise le 25 janvier 2023 une journée d’information et de débat à l’intention des techniciens et des élus intercommunaux d’Ile-de-France. Stella Gass, directrice de la Fédération des Scot, décrypte les objectifs de cette rencontre.

 

« La Sablière va développer près de 2 000 logements dans Paris dans les 10 ans à venir »

A l’occasion de la nomination d’Emmanuel Dunand à la tête d’ICF habitat La Sablière, le nouveau président du directoire de la filiale francilienne du bailleur social de la SNCF et le directeur général d'ICF habitat, Romain Dubois, ont accordé une interview au Journal du Grand Paris afin de faire le point sur la stratégie et les projets du groupe dans la région Capitale.

 

J.-B. Bullet (Notaires du Grand Paris) : « La réglementation sur le DPE est certes coercitive, mais aussi incitative ! »

Depuis le 1er janvier, la mention de la consommation en énergie finale d’un logement est obligatoire dans le diagnostic de performance énergétique. Une mesure visant à clarifier la lecture des DPE, notamment au regard de l’entrée en vigueur des dispositions prises contre les passoires thermiques de la loi climat et résilience. Maître Jean-Baptiste Bullet, notaire à Chevilly-Larue (Val-de-Marne) et porte-parole des notaires du Grand Paris, explique en quoi cette nouvelle réglementation impactera désormais propriétaires et locataires.

 

A. Fontaine (CBRE) : « L’attractivité des bureaux parisiens bénéficie à tous les secteurs de la Capitale »

Contre toute attente, les résultats du marché locatif francilien des bureaux au cours des neuf premiers moins de l’année sont plutôt sur une tendance positive, explique Alexandre Fontaine, Executive director agence bureaux IDF de CBRE. La reconcentration assez forte de la demande sur Paris se poursuit et profite à l’ensemble de la ville. Si la vacance se réduit dans la Capitale, elle reste élevée à La Défense et dans le croissant ouest parisien.

 

L. Moulas (OID) : « On parle beaucoup de changement climatique, mais pas assez de biodiversité »

Rassemblant les leaders de l’industrie immobilière française, l’Observatoire de l’immobilier durable (OID) produit chaque année un baromètre de la performance énergétique et gère depuis 2020 la plateforme Bat-adapt permettant d’identifier les risques physiques liés au changement climatique d’un site. Pour aussi prendre en compte l’impact de l’immobilier sur la biodiversité, une vingtaine d’acteurs ont créé fin 2021 le programme Biodiversity impulsion group (BIG) géré par l’OID, dont Loïs Moulas, directeur général, explique l’intérêt.

 

R. Curnier : « Nous sommes attentifs à l’aménagement des quartiers de gare du Grand Paris express »

A l’occasion de la publication des résultats 2021 du groupe Caisse des dépôts, Richard Curnier, directeur régional Ile-de-France de la Banque des territoires, revient sur l’actualité de son établissement, marquée par la reprise de l’immobilier, les perspectives d’aménagement des quartiers de gares du Grand Paris express, le soutien à la construction et à la rénovation du logement ou le développement de la logistique du dernier kilomètre.

 

A. Bekaert : « Les offres foncières sont trop élevées par rapport à ce que les élus locaux autorisent à construire »

Arnaud Bekaert présente le bilan d’activité de Bouygues immobilier Ile-de-France et Urbanera qu’il dirige, ainsi que les orientations du 4e promoteur immobilier d’Ile-de-France au regard des évolutions du marché : raréfaction du foncier, réticences des maires à bâtir, hausse des prix de construction, multiplication des chartes promoteurs, adaptation au rapport Girometti/Leclercq et nouvelles pratiques des opérateurs publics.

 

O. Gavalda (Crédit agricole) : « Les indicateurs sont au vert ! »

Fort de ses résultats sur l’année 2021, le Crédit agricole d’Ile-de-France entend poursuivre activement sa participation à la reprise de l’économie francilienne. Son directeur général, Olivier Gavalda, ambitionne d’élargir l’offre de services liés à l’immobilier et s’engage en faveur de l’environnement et l’inclusion bancaire.

R. Gaston-Dreyfus : « Notre leitmotiv est de livrer des lieux de vie dans lesquels on travaille ou on étudie »

Président fondateur du groupe immobilier parisien GDG, Rémi Gaston-Dreyfus détaille les spécificités de son activité d’investisseur développeur. Spécialisé dans les restructurations d’opérations tertiaires complexes, cet ancien avocat et entrepreneur, qui a notamment remis sur les rails l’agence de photographie de presse Gamma avant de la revendre à Lagardère, a jeté son dévolu sur l’immobilier dédié aux établissements d’enseignement supérieur en quête de sites parisiens, parfois prestigieux, à l’image de l’hôtel Scipion.

 

P.-Y. Guice : « Le défi de La Défense consiste à imaginer la suite de l’histoire et le faire par le haut »

Suite à la rencontre de l’Urban land institute (Uli) le 18 novembre 2021, Pierre-Yves Guice, directeur général de l’établissement Paris La Défense, revient sur les enseignements qu’il a tirés des échanges entre promoteurs et investisseurs. Si ces derniers ont confirmé « la crédibilité de l’écosystème du quartier d’affaires », celui-ci doit aussi poursuivre ses mutations en matière de transition écologique et de mixité fonctionnelle.

 

A. Dublanche & O. Pagezy : « Ile-de-France Investissements & territoires a su rapidement trouver sa place »

Alexandra Dublanche et Olivier Pagezy, respectivement présidente et directeur général d’Ile-de-France Investissements & territoires, décrivent la vocation de ce nouvel opérateur immobilier au service de la réindustrialisation, mais aussi de la lutte contre les inégalités régionales dans les domaines du tourisme, de la santé et de l’emploi. Il a vocation à jouer un rôle important pour le recyclage des friches dans le cadre de la stratégie régionale de zéro artificialisation nette.

M. Hervouët : « L’Ile-de-France doit réduire rapidement l’empreinte carbone du bâti et des transports »

Martin Hervouët, économiste, urbaniste, département économie de l’Institut Paris Region, explique pourquoi il convient, selon lui, de raisonner en empreinte carbone et non pas seulement en empreinte territoriale, pour mieux tenir compte des spécificités régionales - singulièrement en Ile-de-France - et de leur contribution à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 
Top