Interviews

B. Burtschell (SPTP) : « Nous n’imaginons pas que l’on souhaite nous faire supporter les conséquences de la pandémie »

Bertrand Burtschell, président du SPTP (Syndicat parisien des travaux publics), décrit les raisons pour lesquelles ses adhérents ont dû interrompre les chantiers et détaille les enjeux de leur sécurisation. Il revient sur les protocoles à mettre en place pour assurer la reprise des travaux et sur la question de la prise en charge des coûts liés à leur suspension.

S. Troussel : « La Seine-Saint-Denis est le cœur battant de l’Ile-de-France »

Le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis décrit son engagement pour que les JOP de 2024 réduisent les fractures territoriales. Stéphane Troussel souligne l’importance des multiples chantiers de transport, réalisés ou à venir, comme autant de facteurs de développement et de réduction des inégalités territoriales et se félicite de la mise en place d’un fonds de solidarité interdépartemental.

 

I. Mareschal : « Nous souhaitons que la municipalité nous aide à faire pression sur les constructeurs »

Dans le cadre des élections municipales de mars 2020, Le journal du Grand Paris donne la parole à des acteurs franciliens afin qu’ils expriment leur ressenti sur le mandat qui s’achève et leurs attentes pour le prochain. Ingrid Mareschal, déléguée générale de la Fédération nationale du transport de voyageurs (FNTV), qui regroupe environ 1 000 adhérents et 65 000 emplois, souhaite que prenne fin la stigmatisation des autocars de tourisme qui, selon elle, participent largement à l’économie parisienne du tourisme.

 

S. Hammouche : « L’emploi dans les territoires moins favorisés n’est pas ou peu traité par le Grand Paris »

Dans le cadre des élections municipales de mars 2020, Le journal du Grand Paris donne la parole à des acteurs franciliens afin qu’ils expriment leur ressenti sur le mandat qui s’achève et leurs attentes pour le prochain. Dans ce contexte, Saïd Hammouche déplore le manque de prise en compte, par le Grand Paris de l’emploi, des populations des territoires moins favorisés. Pour le président de Mozaïk-RH, les prochaines municipalités grandparisiennes doivent contribuer à réduire l’écart entre les urbains de métropoles dynamiques et les habitants de périphérie.

 

D. Kling : « La coordination est une clef de réussite des politiques publiques locales »

Dans le cadre des élections municipales de mars 2020, le journal du Grand Paris donne la parole à des acteurs franciliens afin qu’ils expriment leur ressenti sur le mandat qui s’achève et leurs attentes pour le prochain. Didier Kling, président de la CCI Paris-Ile-de-France, promeut une « action publique coordonnée, lisible et efficace » et une prise en compte des activités industrielles et logistiques dans les documents d’urbanisme.

 

M.-C. Guillaume : « L’effet Grand Paris contribue fortement à renforcer l’attractivité de la France »

Après une activité très soutenue en 2019 marquée par l’arrivée de plusieurs investisseurs sud-coréens, 2020 sera pour Paris La Défense une année de livraison, avec quatre tours qui seront achevées. Si les incertitudes liées au Brexit et à la guerre économique sino-américaine ont permis à la région parisienne de tirer son épingle du jeu, Marie-Célie Guillaume, directrice générale de Paris La Défense, assure que l’effet Grand Paris se révèle également très puissant pour renforcer l’image de la France et attirer les investisseurs étrangers.

 

J.-L. Tuffier : « Travailler à un développement économique durable en Ile-de-France »

Dans le cadre des élections municipales de mars 2020, le journal du Grand Paris donne la parole à des acteurs franciliens afin qu’ils expriment leur ressenti sur le mandat qui s’achève et leurs attentes pour le prochain. Considérant comme nécessaire de faire évoluer le « millefeuille administratif » du Grand Paris, Jean-Luc Tuffier, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) Grand Paris, fixe trois priorités : la mobilité, la rénovation énergétique et le logement.

 

F. Laborde (La Poste) : « Nous sommes, plus que jamais, un acteur majeur des territoires »

François Laborde, délégué régional du groupe La Poste en Ile-de-France, détaille les nouvelles activités de l’établissement public, en prise à une transformation d’ampleur inédite de son cœur de métier. Il décrit la présence –multiple – du groupe en Ile-de-France, qui crée de nouveaux services, fruits de la combinaison de son réseau de facteurs avec les outils numériques.

 

O. Bajard : « Nous devons faire preuve d’innovation pour loger un maximum de salariés en Ile-de-France »

Alors qu’Action logement Ile-de-France a mis en œuvre une nouvelle organisation le 1er janvier 2020, le directeur régional, Olivier Bajard, précise les enjeux de son action dans la région Capitale. Si de nouveaux outils sont mis en œuvre - telle une foncière dédiée à la résidentialisation des bureaux -, l’innovation doit répondre au double défi de loger un maximum de salariés et de permettre aux territoires d’être attractifs grâce à la production de logements.

 

H. de Grossouvre (Suez) : « Nous passons du statut d’exploitant à celui de concepteur »

« Nous sommes, nous autres opérateurs d’infrastructures, en train de passer du statut d’exploitant à celui de concepteur, d’influenceur de la planification de la ville dans son ensemble, avec souvent un rôle lié à l’intérêt général dont les modalités juridiques restent à définir », estime Henri de Grossouvre, directeur de la stratégie urbaine de Suez Eau France.

 

J.-J. Guillet : « Le photovoltaïque et le biogaz sont les énergies d’avenir de l’Ile-de-France »

Premières bornes de recharge pour véhicules électriques, essor des stations GNV et bioGNV, avènement de l’hydrogène, photovoltaïque, Jean-Jacques Guillet, président du Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Ile-de-France (Sigeif), décrit les enjeux du développement d’un mix énergétique au service de la transition énergétique et de la mobilité du futur.

 

C. Giral : « En choisissant Val d’Europe, Deloitte confirme la réussite de notre projet urbain »

Pour créer son campus international, le groupe d’audit a sélectionné, sur 88 sites dans le monde, la ville nouvelle construite autour de Disneyland Paris. Ce choix valide, selon Christophe Giral, directeur immobilier d’Euro Disney, le modèle de développement mis en oeuvre par Disney avec l’Etat français : créer une ville qui fonctionne en symbiose avec la destination touristique tout en réussissant l’alliance entre vivre, travailler et se divertir.

 

RATP real estate : expert de la ville intelligente

RATP real estate va inaugurer prochainement Val-Bienvenüe, espace de « corpoworking » de 33 000 m2 situé dans un immeuble récemment livré à Val-de-Fontenay, au sein duquel 2 200 postes de travail accueilleront les agents de la RATP, aujourd’hui disséminés sur différents sites. Guillemette Karpelès, DG de RATP real estate, décrit cette évolution et revient sur les nouveaux métiers de la filiale de la RATP.

 

Th. Lajoie : « Les AMI ont apporté un formidable bol d’air »

Pour le directeur général de Grand Paris aménagement, porteur de plusieurs sites proposés à l’AMI Inventons la Métropole du Grand Paris et notamment aménageur du site lauréat de Charenton-Bercy, ces appels à manifestations d’intérêt symbolisent l’avancée d’un urbanisme de projets. Thierry Lajoie souligne l’importance de la négociation et de l’évaluation, contreparties d’une liberté plus grande laissée aux groupements dans la définition des projets. Il décrit une des évolutions du métier d’aménageur, qui doit selon lui être garant de l’activité des rez-de-chaussée et des fonctions écologiques et sociales des bâtiments, notamment sur les toits, « la cinquième façade ».

J.-C. Fromantin : « Le maire doit être indépendant des contingences partisanes »

Maire « indépendant » de Neuilly-sur-Seine depuis 11 ans, Jean-Christophe Fromantin, qui envisage de se représenter en 2020, lance le 12 octobre 2019 « Mon parti c’est ma ville ». Un label pour soutenir les candidats aux prochaines municipales souhaitant se présenter sans le soutien d’un parti. L’élu alto-séquanais déplore la montée en puissance du fait métropolitain, qui crée une économie « stéréotypée et mondialisée ».

 
Top