Culture

Un bouquet de talents ouvre Les Jardiniers à Montrouge

Un bouquet de talents ouvre Les Jardiniers à Montrouge

Réputée pour son attachement à l’art contemporain, Montrouge (Hauts-de-Seine) inaugure son premier tiers-lieu d’envergure, Les Jardiniers, un centre d’art et un restaurant sur 600 m2. Son objectif : accueillir les habitants, les salariés des entreprises de la commune et les Grands-Parisiens. Contrairement à l’intitulé de sa première expo, "No future comme disaient les punk", Les Jardiniers semblent promis à un bel avenir.

 

L’acquisition du 6B par Plaine Commune perçu comme « un très bon signal »

Comme nous l’annoncions en exclusivité le 18 mars dernier, après 25 ans d’un bail précaire, l’un des plus anciens collectifs d’artistes de la Seine-Saint-Denis, le 6B, a été acheté par Plaine Commune. Finie la précarisation : c’est désormais pour le 6B la possibilité de tisser des liens pérennes avec le territoire et ses habitants. A cette occasion, nous avons demandé à d'autres collectifs, Poush à Aubervilliers et Artagon à Pantin, leur réaction face à cette annonce.

 

Avec La Métropolitaine, la MGP souhaite placer l’art contemporain au cœur de l’Olympiade culturelle

La Métropolitaine, manifestation internationale d’art contemporain organisée dans le cadre de l’Olympiade culturelle par la métropole du Grand Paris en collaboration avec Tram, réseau d’art contemporain francilien, du 4 mai au 15 septembre 2024, vise à favoriser l’interaction entre les arts visuels et à mettre en lumière leur diversité.

Exclusif : Plaine Commune a racheté le 6B

La résidence d’artistes emblématique de Saint-Denis le 6B vient d’être acquise par Plaine Commune auprès du promoteur immobilier Quartus. L’établissement public territorial discute actuellement avec le collectif d’artistes, ainsi sécurisé, pour définir les modalités d’un bail à longue durée. L’ensemble du programme de la ZAC a été revu.

D. Hervieu (Paris 2024) : « Le monde de la culture a envie de faire partie de la fête »

Depuis 1992 et les Jeux de Barcelone, la culture fait partie intégrante des festivités olympiques. Une dimension qui revêt une importance toute particulière pour Dominique Hervieu, directrice culture de Paris 2024. Si le défi est immense, le comité d’organisation souhaite faire dialoguer le sport et la culture au-delà des compétitions.

 

Le cinéma, un secteur phare de l’économie francilienne (4/7) – Les studios franciliens rêvent de grandeur

Un temps menacés, les studios franciliens bénéficient actuellement d’une conjoncture favorable dopée par l’explosion des contenus vidéos. Les plus anciens font peau neuve, tandis que se lancent de nouveaux – et très ambitieux – projets. Petit voyage dans l’univers très particulier de ces lieux de tournage.

 

Le cinéma, un secteur-phare de l’économie francilienne (3/7) – L’enjeu de la transition écologique

Alors que l’industrie cinématographique est désormais l’une des plus importantes d’Ile-de-France, elle se trouve, elle aussi, confrontée à la nécessité de réussir sa transition écologique. Si les productions sont, souvent, loin d’être exemplaires en matière environnementale, la prise de conscience progresse et les initiatives se multiplient.

 

A la Cité de l’architecture, le Grand Paris se raconte à travers l’épopée du métro

A partir du mercredi 8 novembre, la Cité de l’architecture et du patrimoine propose une passionnante immersion dans l’histoire du métro parisien et grand-parisien, depuis ses débuts en 1900 jusqu’au chantier pharaonique du Grand Paris express. Une exposition, co-produite par la Société du Grand Paris, qui montre aussi comment le réseau de transport raconte la fabrique de la ville et la transformation du territoire.

 

A la cité des Fauvettes, la culture contre l’oubli

L’une des copropriétés les plus délabrées de France, les Fauvettes, à Pierrefitte (Seine-Saint-Denis), sera détruite en 2026. L’association Maestra propose, dans cette période de mutation, des animations culturelles pour préserver la mémoire du lieu. Reportage le 30 septembre dernier, lors du lancement de la Saison des Fauvettes.

 

Le Grand Paris, une terre de tournages très prisée (2/7)

A elle seule, la région Capitale concentre la moitié environ des tournages réalisés dans l’Hexagone ! Mais si ses lieux emblématiques et ses paysages variés attirent de nombreuses productions françaises et internationales, l’espace public, notamment à Paris, se révèle parfois très encombré. Deuxième épisode de notre série d'articles consacrée aux grands enjeux du secteur cinématographique en Ile-de-France.

 

Paris s’organise pour minimiser l’impact des Jeux sur l’industrie cinématographique

Il sera presque totalement impossible de tourner à Paris et dans certains lieux franciliens pendant la durée des Jeux olympiques. Pour autant, l’industrie cinématographique n’est pas condamnée au chômage technique en 2024, ont expliqué la ville de Paris, Film Paris Region et le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) lors d’une conférence de presse, le 26 septembre 2023.

 

Le cinéma, un secteur phare de l’économie francilienne (1/7)

Elle emploie environ 70 000 personnes à temps plein, contre moins de 40 000 pour le secteur automobile ! Alors que les studios franciliens les plus emblématiques semblaient, il y a seulement quelques années, condamnés à disparaître, l’industrie cinématographique est désormais l’une des plus importantes d’Ile-de-France. Elle irrigue en outre de nombreux territoires, bien au-delà de la seule Capitale. C’est pourquoi Le journal du Grand Paris va consacrer dans les mois qui viennent une série d’articles aux grands enjeux du secteur.

 
Top