Urbanisme

Les tiers-lieux au service de la fabrique de la ville

Les tiers-lieux, ces espaces hybrides au croisement de la révolution numérique, de la transition écologique, des transformations du travail, se sont multipliés ces dernières années. Dans le champ de l’aménagement, notamment dans le cadre des appels à projets urbains innovants, d’opérations d’urbanisme transitoire ou de transformation d’un quartier, ils sont aussi devenus des outils au service de la fabrique de la ville dont s’emparent progressivement les aménageurs et les promoteurs.

 

L. Abbadie : « Il faut mettre un peu de rationalité écologique dans l’élaboration des choix urbains »

L’écologue Luc Abbadie, professeur et chercheur à Sorbonne Université, invite les décideurs publics et privés à considérer l’adaptation au changement climatique comme une opportunité pour inventer un autre modèle. Alors que la priorité devrait être le maintien de la viabilité de la planète, une multitude de solutions adaptées aux réalités locales et une approche systémique doivent être envisagées pour la garantir.

 

Antony révise son PLU en faveur des espaces verts et de la mixité sociale

En 12 ans, le plan local d’urbanisme (PLU) de la ville d’Antony (Hauts-de-Seine) a enregistré cinq révisions, dont la dernière interviendra dans quelques jours. Objectif de celle-ci : limiter l’artificialisation des sols tout en construisant davantage de logements notamment sociaux. Le maire (LR), Jean-Yves Sénant, présente les grands axes de cette modification, une manière pour la Ville de répondre à des "impératifs contradictoires".

 

PLU de Paris : 30 propositions citoyennes pour une Capitale idéale

La ville idéale de 2030. C’est ce qu'entendent dessiner les 30 propositions issues de la conférence citoyenne organisée du 26 septembre au 17 octobre 2020 par la mairie dans le cadre de la révision du PLU de la Capitale, qui sera lancée lors du Conseil de Paris de décembre avec l’objectif ambitieux de se doter d’un PLU bioclimatique d’ici à 2024.

 
Emmanuel Mercenier

L’Epamsa réaménage Grand Paris Seine & Oise

L'établissement public d'aménagement du Mantois Seine aval (Epamsa) présentait, le 25 septembre 2019, son rapport d'activité 2018 à Mantes-la-Jolie. L'occasion pour son directeur général, Emmanuel Mercenier de revenir plus en détails sur chaque ZAC gérée par l'EPA ainsi que sur les projets mandatés.

 

Fondation Palladio : une 10e rentrée universitaire sous le sceau de la diversité

Rassemblant les plus grands acteurs de la fabrique de la ville, la Fondation Palladio a lancé le 6 novembre 2018 au Pavillon de l’Arsenal sa 10e rentrée universitaire en présentant les 14 lauréats de son concours de bourse qui a reçu 108 candidatures. Un millésime qui couvre une très large palette de thèmes de recherche concernant la construction de la ville de demain.

 

Quand Paris défriche son passé agricole

Dans l'exposition "Capital agricole - Chantiers pour une ville cultivée", inaugurée le 1er octobre 2018, le Pavillon de l'Arsenal cherche, dans le passé paysan de l'Ile-de-France, les clés pour "la reconquête agricole" de la région capitale.

 

Réinventer Paris : les évolutions de 4 projets votées

Le Conseil de Paris du 24 au 26 septembre 2018 a voté différentes délibérations visant à faire évoluer les accords initiaux sur quatre projets lauréats de "Réinventer Paris", à savoir : Mille arbres et la Ville multistrate (17e arr.), Le Relais d’Italie (13e) et L’îlot fertile (19e).

 
Jean-Louis Missika

J.-L. Missika : « Nous avons fait tomber la Muraille de Chine entre le public et le privé »

Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme à la ville de Paris, a profité de la rencontre du 20 septembre 2018 au Pavillon de l’Arsenal sur le bilan du concours "Réinventer Paris" pour justifier de l’intérêt de favoriser les échanges entre le public et le privé dans l’aménagement urbain. Selon l’élu, les projets tirent leurs forces de la pluridisciplinarité et la diversité des acteurs.

 

Réinventer Paris : pour l’instant tout va bien

Quatre ans après le lancement du concours, où en est-on ? Elus, promoteurs, architectes, experts étaient invités par le Pavillon de l’Arsenal, le 20 septembre 2018, pour répondre à cette délicate question. Au final, cet accord public-privé inédit et controversé a tout l’apparence d’un deal gagnant/gagnant qui pour l’instant tient ses promesses. Sauf qu’à peine la moitié du chemin a été parcourue.

 
Top