A lire

Les dernières études publiées sur l’Ile-de-France.

La révolution du free floating passée au crible en Ile-de-France

La révolution du free floating passée au crible en Ile-de-France

La DRIEAT a publié, le 21 avril 2021, une étude sur les services de mobilité en flotte libre. Parmi ses constats : si ces services, coûteux à l’usage, restent essentiellement réservés à Paris intra-muros et à une clientèle plutôt aisée, ils ont néanmoins contribué à remodeler l’espace public et les offres de mobilités.

 

4 défis pour l’économie francilienne post-Covid

Une Note rapide de l'Institut Paris Region publiée le 18 février 2021 considère la crise sanitaire comme un « choc qui oblige à transformer le modèle économique parisien » et présente les « quatre grands défis » au cœur du nouveau modèle à construire.

 

Les 4 grands défis de l’économie francilienne post-Covid

Selon les économistes de l’Institut Paris Region (IPR – ex IAU), la région Ile-de-France, particulièrement fragilisée par la pandémie, doit relever quatre grands défis pour se redresser tout en réduisant les vulnérabilités et accompagner les transformations : la sobriété, l’inclusion, la résilience et l’innovation.

 
Transilien

Le mass transit toujours « structurant » pour la mobilité francilienne

Une étude, dévoilée le 29 septembre 2020 et réalisée à l'initiative de l'Institut Paris Region, montre que le mass transit reste indispensable aux heures de pointe. Selon ses auteurs, le réseau ferré francilien continue à jouer un rôle structurant, malgré les évolutions de la crise sanitaire.

 

Boucles cyclables olympiques : relier les Jeux et les territoires

Dans une étude de mars 2020, l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) a détaillé les aménagements en cours et à venir des boucles cyclables olympiques qui doivent relier les sites des Jeux en 2024. En héritage, elles permettront une pratique accrue du vélo et renforceront le lien entre Paris et la Seine-Saint-Denis.

 

L’Apur s’interroge sur les équipements et services publics de 2030

Quels équipements et services publics en 2030 ? Telle est la question posée par l’étude de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) publiée en décembre 2019. Optimisation de l’existant, polyvalence et adaptabilité des équipements du futur et utilisation accrue du numérique « as a service » constituent les orientations principales.

 
Top