92

Les dernières actualités des Hauts-de-Seine.

Jean-Christophe Fromantin expose aux Acteurs du Grand Paris sa vision disruptive de l’organisation du territoire

Jean-Christophe Fromantin expose aux Acteurs du Grand Paris sa vision disruptive de l’organisation du territoire

Dans le cadre de ses rencontres « Bonjour monsieur le maire », Acteurs du Grand Paris a rendu visite à Jean-Christophe Fromantin, le mercredi 22 mai. Outre un rappel sur son action municipale depuis son élection en 2008, le maire de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) a évoqué sa vision décalée de l’aménagement du territoire, la fin de cycle de la "mauvaise" décentralisation et de l’organisation institutionnelle, notamment métropolitaine, qu’il aspire à voir évoluer afin de réduire le fameux millefeuille francilien.

 

Hauts-de-Seine : tensions suite à l’annulation des règles de répartition d’un fonds de péréquation

Attaquant l’arrêté préfectoral de 2022 fixant le montant de sa contribution au FPIC (Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales), la ville de Saint-Cloud a obtenu gain de cause le 25 avril 2024, date d’un arrêté du Conseil constitutionnel déclarant anticonstitutionnelles les règles de calcul de la répartition du reste à charge intercommunal entre les communes membres d’un même territoire. Une nouvelle loi doit entrer en vigueur d’ici au 1er janvier 2025. Une échéance bien trop courte pour le maire de Courbevoie, Jacques Kossowski, qui lance un appel pour décaler d’un an l’échéance.

 

Un bouquet de talents ouvre Les Jardiniers à Montrouge

Réputée pour son attachement à l’art contemporain, Montrouge (Hauts-de-Seine) inaugure son premier tiers-lieu d’envergure, Les Jardiniers, un centre d’art et un restaurant sur 600 m2. Son objectif : accueillir les habitants, les salariés des entreprises de la commune et les Grands-Parisiens. Contrairement à l’intitulé de sa première expo, "No future comme disaient les punk", Les Jardiniers semblent promis à un bel avenir.

 

Une « nouvelle ère » pour la politique de la ville dans les QPV alto-séquanais

Dans les Hauts-de-Seine, les contrats engagements quartier 2030 ont été signés lundi 29 avril en présence de Laurent Hottiaux, préfet du département, ainsi que des établissements publics territoriaux, des maires des communes et de tous les partenaires de la politique de la ville. Marquée par une évolution de la géographie des quartiers prioritaires, cette nouvelle génération de contrats de ville traduit, selon le préfet, une approche plus ciblée et mieux adaptée aux besoins des populations.

 

Les chantiers battent leur plein aux Groues

L’ambitieuse opération mixte aborde la dernière phase de son développement et les livraisons devraient s’enchaîner durant le premier semestre 2025. Au sein de ce nouveau pôle urbain d’envergure aménagé par Paris La Défense, Telamon et Bricqueville développent un vaste programme qui se distingue grâce à la diversité de ses usages. Espaces verts et gares ferroviaires poursuivent eux aussi leur aménagement.

 

À Nanterre, les acteurs économiques des Hauts-de-Seine se préparent à la seconde phase de l’appel à projets France 2030

La préfecture des Hauts-de-Seine a organisé, ce jeudi 25 avril, une rencontre à destination des entreprises du département pour les aider à répondre aux différents et nombreux appels d’offres disponibles dans le cadre de France 2030. Le département est, pour l’instant, l’un des mieux dotés du pays. Mais le manque de foncier pour accueillir des industries pourrait poser un problème à l’avenir.

 
L'assemblée du conseil départemental des Hauts-de-Seine, le 5 avril 2024 © JGP

« Un budget de combat » pour les Hauts-de-Seine

Avec des recettes en baisse et des dépenses en hausse, l'assemblée départementale de l'ouest parisien a adopté le 5 avril 2024 un budget dans des conditions moins favorables qu'à l'accoutumée. La majorité menée par Georges Siffredi (LR) a promu des arbitrages "au rendez-vous des impératifs de cohésion sociale et territoriale".

 

Mipim 2024 – La Défense forte du succès d’Empreintes

Traduction concrète de la raison d’être de Paris La Défense, l’appel à projets Empreintes s’est avéré pertinent tant au regard de la diversité des acteurs ayant participé que des innovations présentées dans les différentes propositions. Au Mipim, l’établissement public faisait le point sur la démarche et les autres projets en cours sur son territoire.

 

À Issy, l’architecte Anthony Béchu réhabilite un immeuble de bureaux qu’il a construit

Les choses vont vite dans l’immobilier d’entreprises. 25 ans après être sorti de terre, l’immeuble Equilis, qui abrite 17 000 m2 de bureaux au cœur de la ZAC des Portes de Seine, fait déjà peau neuve. Son architecte, Anthony Béchu, vise à mieux relier le bâtiment d’origine au quartier qui l’environne. Son propriétaire, l’entreprise Pimco, filiale de l’assureur Allianz, espère que l’immeuble deviendra un actif haut de gamme afin d’attirer des preneurs dans un marché morose.

 
Top