75

Les dernières actualités à Paris.

Jean-Louis Missika

J.-L. Missika : « Nous avons fait tomber la Muraille de Chine entre le public et le privé »

Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme à la ville de Paris, a profité de la rencontre du 20 septembre 2018 au Pavillon de l’Arsenal sur le bilan du concours "Réinventer Paris" pour justifier de l’intérêt de favoriser les échanges entre le public et le privé dans l’aménagement urbain. Selon l’élu, les projets tirent leurs forces de la pluridisciplinarité et la diversité des acteurs.

 

Réinventer Paris : pour l’instant tout va bien

Quatre ans après le lancement du concours, où en est-on ? Elus, promoteurs, architectes, experts étaient invités par le Pavillon de l’Arsenal, le 20 septembre 2018, pour répondre à cette délicate question. Au final, cet accord public-privé inédit et controversé a tout l’apparence d’un deal gagnant/gagnant qui pour l’instant tient ses promesses. Sauf qu’à peine la moitié du chemin a été parcourue.

 

Les Deux Rives, un quartier d’affaires qui fédère autour de l’économie circulaire

La mairie de Paris et la RATP ont présenté, à Station F le 17 septembre 2018, le projet d’écologie industrielle et territoriale du quartier des Deux Rives. Dans ce cadre, les entreprises de Bercy, de Tolbiac, de la gare d’Austerlitz et de la gare de Lyon, s’attellent à faire émerger des solutions concrètes en faveur de l’environnement.

 

Paris : un pôle tertiaire de nouvelle génération Porte des Lilas

Intégré à l’opération d’aménagement Paul Meurice dans le 20e arrondissement, Eastway, un immeuble tertiaire de 12 000 m2 comprenant un hôtel d’entreprises a été livré cet été par le promoteur Alsei. Conçu par l’architecte Franklin Azzi et construit par Spie Batignolles, il associe mixité des usages et performances environnementales.

 

P. Mansat : « Il faudrait faire plus pour rappeler l’action des résistants du Comac »

A l’occasion de la pose, samedi 25 août 2018, d’une plaque en leur mémoire, Pierre Mansat, responsable de la mission métropole de la ville de Paris, rappelle pourquoi il se bat pour obtenir une reconnaissance plus ample de l’action des 3 V. Le rôle de Maurice Kriegel-Valrimont, Jean de Vogüé et Pierre Villon durant la Résistance, à la tête du comité d’action militaire, constitue, estime-t-il, un exemple d’engagement, de courage et d’union.

Top