Tourisme

Viparis : vers une reprise des salons et congrès

Viparis : vers une reprise des salons et congrès

Leader européen de l'accueil de congrès et de salons, Viparis accueille, dès le mercredi 9 juin 2021, de nouveaux salons et congrès en Ile-de-France. Si la jauge sera limitée à 5 000 personnes jusqu'au 30 juin et conditionnée à la présentation d'un pass sanitaire jusqu'au 30 septembre, cette reprise marque un renouveau attendu pour le secteur du tourisme d'affaires, qui représente environ la moitié des nuitées touristiques franciliennes.

 

Locations saisonnières : un enjeu de portée régionale

Si la multiplication des meublés touristiques dans la Capitale a provoqué la mise en place d’une réglementation contraignante, cette forme d’hébergement constitue une opportunité pour des communes plus éloignées, constate l’Institut Paris Region dans une étude inédite. Reste à savoir quels effets la crise sanitaire aura sur ce mode d’hébergement à long terme.

 
Pablo Nakhlé Cerruti

Tourisme francilien (5/5) : le tourisme d’affaires dans l’expectative

Alors qu’il représente environ la moitié de l’activité du tourisme parisien, le tourisme d’affaires est quasiment à l’arrêt depuis un an. Pablo Nakhlé Cerritu, directeur général de Viparis, veut croire à une reprise progressive, tandis que VivaTech a choisi d’organiser sa 5e édition en « phygital ».

 

Tourisme francilien (4/5) – C. Menegaux : « Un tourisme durable ne signifie pas moins de touristes »

Corinne Menegaux, directrice générale de l'Office du tourisme et des congrès de Paris, fait un point sur la conjoncture du tourisme à Paris, mais aussi sur sa nécessaire évolution à moyen terme. Rendre le tourisme plus durable ne signifie pas, explique-t-elle, de réduire le nombre de touristes mais bien de les accueillir différemment.

 

Tourisme francilien (1/5) : l’heure de la remise en cause

La crise sanitaire a plongé le secteur du tourisme francilien dans une crise profonde. S’il s’agit, dans l’urgence, de sauver ses acteurs, l’heure est également à la réflexion : comment adapter le secteur aux nouvelles attentes des visiteurs, qu'ils viennent pour le loisir ou les affaires ?  Comment rendre le tourisme moins impactant pour l'environnement et la cohabitation avec les habitants plus fluide ? Le journal du Grand Paris a interrogé plusieurs personnalités, de la ville de Paris à la Région, sans oublier l'office du tourisme de la Capitale et les acteurs du tourisme d'affaires. Le premier article de cette série fait le point sur les termes du débat. 

 

2020, une année noire pour le tourisme francilien

Avec une consommation touristique en baisse de plus de 70 %, l’année 2020 a marqué une chute historique en Ile-de-France, a indiqué, lundi 29 mars 2021, le Comité régional du tourisme (CRT) dans son bilan annuel. Peu de professionnels tablent sur un retour à la normale avant 2023.

 

L’impact du Covid-19 sur le tourisme d’affaires jugé « dramatique » par la CCI francilienne

Les conséquences économiques de l’épidémie de Covid-19 commencent à être chiffrées à l’image de la note d’impact de la pandémie sur le tourisme d’affaires francilien, publiée début septembre par la chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France. L'impact est jugé "dramatique" pour un secteur qui a connu l’annulation de 634 salons et congrès en 2020.

 
Top