Tourisme

François Philizot

Développement des croisières : un enjeu et un défi pour la Vallée de la Seine

Développement des croisières : un enjeu et un défi pour la Vallée de la Seine

Développer le tourisme fluvial sur la Vallée de la Seine suppose la création d’une véritable destination touristique, et donc la collaboration des territoires traversés. Chacun, pourtant, nourrit ses propres envies, et affiche ses contraintes. Tel est l’un des enseignements du colloque « Escales en Seine », organisé le 4 juillet 2019 par les agences d’urbanisme de la Vallée de la Seine.

 

Benjamin Griveaux : « Je ne crois pas à EuropaCity »

Le porte-parole du gouvernement s’est déclaré, jeudi 11 octobre 2018 « à titre personnel », « très sceptique » sur la pertinence du modèle d’EuropaCity. Devant plusieurs centaines de dirigeants d’entreprises, réunis à l’invitation des Medef Paris, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne, Benjamin Griveaux s’est exprimé également sur les mobilités alternatives et l’ouverture du commerce le dimanche.

 
Vue du projet EuropaCity.

L’avenir d’EuropaCity se complique

L'avis négatif du commissaire enquêteur quant à la modification du plan local d'urbanisme de Gonesse (Val-d'Oise), nécessaire pour y intégrer le projet EuropaCity, vient relancer le débat sur l'opportunité d'un tel complexe commercial et touristique. Surtout, il pourrait servir de base juridique pour l'empêcher.

 

Les défis du secteur du tourisme francilien

L'IAU publie une étude qui présente des éléments de constat sur la place de la région dans un environnement mondial en forte évolution, dresse un panorama d’évolutions structurelles qui affectent les conditions de marché et propose un ensemble de mesures possibles pour la future stratégie régionale.

 

Tourisme à Paris : les affaires reprennent

La fréquentation touristique et les réservations aériennes reprennent, s’élevant à un niveau comparable à celui de 2014. « Ce résultat traduit la réussite du plan de relance du tourisme impulsé il y a un an par Paris, l’Etat et les professionnels », estiment Anne Hidalgo et Jean-François Martins.

Top