J. Azan (Novaxia) : « Le projet de loi Elan pourrait faciliter la transformation de bureaux en logements »

Le projet de loi Elan, qui doit être présenté en Conseil des ministres le 4 avril 2018, prévoit des dispositions encourageant la transformation des bureaux en logements. Quelques jours plus tôt, le secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, visitait, à Paris, une opération réalisée par Novaxia, que préside Joachim Azan.

Joachim Azan, président de Novaxia et Julien Denormandie, secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires, ont visité, le 28 mars 2018, l’aménagement de 3 500 m2 de bureaux en 84 logements. ©Jgp

En amont de la présentation en Conseil des ministres, le 4 avril 2018, du projet de loi évolution du logement et aménagement numérique (Elan), le secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, a participé, le 28 mars, à une table ronde consacrée à la transformation de bureaux en habitations, lors de la 5e édition du Forum Grand Paris, organisé par Paris-Ile de France Capitale Economique.

Quelques heures plus tôt, le secrétaire d’Etat avait choisi de visiter une opération de réhabilitation de 3 500 m2 de bureaux obsolètes en logements neufs, réalisée dans le 14e arrondissement de Paris par l’entreprise spécialisée Novaxia. « Cette transformation a débuté en 2013 et a été livrée en 2016 », explique Joachim Azan, son président.

Des opérations coûteuses

Composé d’une dizaine d’étages, l’immeuble qui abrite aujourd’hui 84 logements propose autant des studios que des T2, T3 et T4, mais également une crèche de 500 m2 à la demande de la mairie du 14e. « Novaxia a fait du démembrement de propriété pour réaliser cette opération. C’est en ouvrant les planchers et les cloisons que l’on trouve des bonnes et moins bonnes surprises. Ici, a été retrouvée une faible quantité d’amiante, par exemple », détaille Joachim Azan. Un important travail a également été mené par l’architecte afin de rendre plus esthétique la façade du bâtiment.

Selon le président de Novaxia, une opération d’aménagement de bureaux demeure plus chère que la construction d’un immeuble neuf. « Cela aurait coûté 1 700 euros le mètre carré en neuf et nous sommes à 2 500 euros le mètre carré réhabilité », précise-t-il Aussi, au sein de l’immeuble, les logements intermédiaires – indispensables à la réalisation de l’opération selon Joachim Azan – ont été favorisés. Un partenariat a été noué avec la SNI.

Immeuble de bureaux du 14e arrondissement transformés en logements par l’entreprise Novaxia. © DR

Evolutions législatives

Le secrétaire d’Etat a profité de ce déplacement pour évoquer le projet de loi Elan. « Nous essayons de comprendre pourquoi il y a un blocage dans la transformation de bureaux en logements. Un bureau aujourd’hui, en termes de foncier, vaut d’avantage qu’un logement, rapporte Julien Denormandie. Le fait de proposer un bonus de constructibilité [des droits à construire supplémentaires, NDLR] va permettre aux institutionnels – dont beaucoup sont des propriétaires d’immeubles de bureaux – de mettre sur le marché leurs immeubles sans risquer de perdre de l’argent. »

Des propos salués par le président de Novaxia pour qui « grâce à ce projet de loi, une opération qui n’était pas rentable peut le devenir. Le marché s’oriente vers l’hôtel et des affectations plus rentables que le logement. Il y a aujourd’hui moins de 20 % des opérations de transformation de bureaux qui deviennent du logement », rappelle-t-il. Selon Novaxia, la petite couronne et Paris Intra-muros demeurent les zones géographiques les plus favorables à de telles opérations de transformation.

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

    Cookies strictement nécessaires

    Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

    PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

    Advertising

    Cookies de performance

    Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

    _ga, _gat, _gid

    Other