Tous les articles de Fabienne Proux

Sceaux saisit au bond la possibilité de prendre des arrêtés en urgence

Sceaux saisit au bond la possibilité de prendre des arrêtés en urgence

En donnant les pleins pouvoirs aux exécutifs locaux, l’ordonnance du 1er avril 2020 assouplit la gouvernance des collectivités territoriales et de leurs groupements afin de poursuivre leur fonctionnement en dépit du confinement et du report du second tour des élections municipales. La ville de Sceaux vient d’utiliser cette possibilité en prenant un arrêté qui impose le port du masque à ses concitoyens de plus de 10 ans.

 

Les EPL franciliennes subissent aussi de plein fouet la crise

Si les entreprises publiques locales franciliennes sont "solides", assure Philippe Ducloux, président de la Fédération des EPL Ile-de-France, elles n'en restent pas moins soumises aux effets de la crise sanitaire, notamment celles intervenant dans le secteur de l'aménagement. Alors que le guide sécurisant la reprise des chantiers vient d'être validé par le gouvernement, la Fédération des EPL, avec d'autres acteurs de l'immobilier et de l'aménagement, pointe des irrégularités et invite à la vigilance.

 

Les actes notariés totalement dématérialisés… pendant l’état d’urgence sanitaire

A période exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Aussi un décret paru au JO du 4 avril 2020 permet aux études notariales d’avoir recours à la signature électronique pour tous les actes dont les achats de biens immobiliers neufs. Si cette mesure provisoire devrait satisfaire les promoteurs immobiliers, elle se heurte aux fondements mêmes de la profession de notaire.

 

Covid-19 : un collectif en partie francilien conçoit une solution « inédite » d’hôpital de campagne

Une quinzaine d’acteurs du bâtiment dont Batimat, Nacarat et Saint-Gobain participe à l’appel à projets du ministère des Armées afin de trouver des solutions innovantes pour lutter contre le Covid-19. Conduit par Leco, un spécialiste de la construction modulaire en bois qui a participé à la réalisation du « Relais d’Italie » – lauréat de « Réinventer Paris 1 » -, le projet consiste à implanter des unités provisoires de 15 chambres à côté des hôpitaux.

Emploi du Grand Paris – Former plutôt que licencier

Le chômage partiel peut être l’occasion de se mettre à niveau ou d’ajouter de nouvelles compétences à son CV. La dématérialisation permet de basculer de la formation en présentiel à la formation à distance, ce qui requiert une évolution des pratiques.

 

Le Mask français made in Champs-sur-Marne sélectionné par l’Etat

Implantée à la Cité Descartes, la start-up produit depuis 2017 des masques filtrants dont l’efficacité supérieure aux masques chirurgicaux a été certifiée fin mars 2020 par la direction technique de la Direction générale de l’armement. Dès lors, l’Etat lui a commandé plusieurs dizaines de milliers d’unités.

Le Journal du Grand Paris : Certains conflits d’intérêt dans les marchés publics peuvent être légaux © sylv1rob1 - Fotolia

Commande publique : le GIP Maximilien montre toute sa pertinence en période de confinement

La plateforme francilienne de dématérialisation des marchés publics permet à ses 341 adhérents dont des hôpitaux de continuer à travailler. Alors que moins de marchés sont publiés, son activité se consacre davantage à la montée en puissance de la dématérialisation des collectivités locales, mais aussi aux relations entreprises/acheteurs publics.

 

Urbanisme : les professionnels vent debout contre la suspension des procédures

Les professionnels de la construction, de l’aménagement et de la promotion immobilière s’insurgent contre la suspension jusqu’à fin juin des instructions des autorisations d’urbanisme et des permis de construire. Si l’ordonnance du 25 mars 2020 n’interdit pas aux communes de les poursuivre, le télétravail devrait en limiter la possibilité.

 

Hauts-de-Seine : l’intérim s’organise après le décès de Patrick Devedjian

Dès le lendemain du décès brutal de Patrick Devedjian, terrassé par le Covid-19 le 29 mars 2020, les élus locaux ont assuré l’intérim comme le prévoient les textes. Ainsi, Georges Siffredi a pris la présidence du conseil départemental des Hauts-de-Seine, Joëlle Ceccaldi-Raynaud celle de Paris-La Défense et Pierre Bédier celle de l’établissement public interdépartemental Yvelines-Hauts-de-Seine. Un intérim qui se prolongera autant que durera le confinement.

 

Patrick Devedjian est décédé dans la nuit du 28 mars du Covid-19

Après Jean-Charles Nègre le 27 mars, le Covid-19 vient de faire une nouvelle victime parmi les élus franciliens. Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine avait annoncé le 26 mars souffrir du coronavirus. Il a succombé dans la nuit du 28 au 29 mars. Dimanche matin, les hommages affluaient de toutes parts pour saluer sa mémoire.

L’aéroport d’Orly fermé à partir du 31 mars

Face à une activité commerciale quasiment à l'arrêt, le groupe ADP a décidé de "mettre en veille" l'aéroport d'Orly, celui de Paris-Charles de Gaulle ne fonctionnant qu'entre 10 % et 15 % de ses capacités. La perte de chiffre d'affaires pourrait atteindre un milliard d'euros.

 

S. Beaudet : « Les agents mènent un travail de titan, mais le plus difficile est devant nous »

Face au contexte inédit de la crise sanitaire, Stéphane Beaudet souligne la mobilisation collective des élus et agents territoriaux qui permet de faire face aux urgences. Le président de l'Association des maires d'Ile-de-France (Amif) revient également sur les questions posées par la fermeture des marchés alimentaires dont la réglementation vient d’être assouplie ou sur le calendrier électoral.

 

Paris Europlace et ses membres se mobilisent pour gérer la crise et sa sortie

L’institution de promotion de la place financière de Paris, qui rassemble entreprises industrielles cotées, investisseurs, banques et sociétés financières, collectivités locales franciliennes et autorités de marché coordonne les actions mises en oeuvre par ses adhérents pour aider les entreprises à surmonter les conséquences de la crise sanitaire et prépare déjà la reprise.

In’li diversifie ses financements pour produire 80 000 logements intermédiaires en 10 ans

Après avoir levé 500 millions d'euros en 2019, la filiale du groupe Action logement dédiée à la production de logements intermédiaires en Ile-de-France vient de bénéficier d'une ligne de crédit de 250 millions de la Banque européenne d’investissement. Objectif : financer en partie par la dette un programme de construction de 80 000 logements sur la décennie estimé à 18 milliards d'euros.

 
Top