Tous les articles de Emmanuelle Chaudieu

A Gentilly, l’immeuble de bureaux Six degrés se veut un modèle de construction durable

A Gentilly, l’immeuble de bureaux Six degrés se veut un modèle de construction durable

Tout juste livré à Gentilly (Val-de-Marne) après trois ans de travaux, le bâtiment de 39 000 m2, conçu par les agences Hardel Le Bihan architectes et Alain Barthe architecture et réalisé par Bouygues bâtiment Ile-de-France pour le compte de Scor investments partners, a privilégié des méthodes de construction bas carbone ainsi que le recours à l'économie circulaire et au réemploi.

 

2 résidences de logements sociaux réhabilités au Pré Saint-Gervais

Deux résidences de Seine-Saint-Denis habitat situées au Pré Saint-Gervais datant des années 1950 et 1970 et totalisant 295 logements viennent d'être réhabilitées. Les travaux, d'un montant de 8,5 millions d'euros, ont notamment permis d'améliorer les performances thermiques et le confort intérieur.

 

Réaménagement des places de Paris : la CRC demande une meilleure visibilité, notamment financière

Lors du Conseil de Paris de juillet, les élus ont examiné le rapport de la chambre régionale des comptes d’Ile-de-France sur l’aménagement des places de la ville de Paris et la transformation de portes en places. La CRC pointe notamment le surcoût important de ces programmes et relève le "rôle limité" de la Métropole dans "la politique de transformation des portes en place [qui] peine à concilier enjeux parisiens et enjeux métropolitains".

 

Ghislaine Senée – La politique en liberté

Arrivée en politique un peu par hasard, la sénatrice écologiste des Yvelines n’a aucun plan de carrière, juste l’envie de changer les choses et de travailler sur des sujets concrets qui ont un impact sur la vie des gens.

 

Patrick Bloche élu 1er adjoint de la ville de Paris en remplacement d’Emmanuel Grégoire

Lundi 8 juillet 2024, le Conseil de Paris a procédé à l'élection de Patrick Bloche au poste de premier adjoint de la ville de Paris suite à la démission d'Emmanuel Grégoire, élu député de la 7e circonscription de Paris. Lamia El Aaraje devient pour sa part responsable de l'urbanisme, de l'architecture, de l'aménagement de l'espace public et du Grand Paris, délégations jusqu'alors assurées par l'ancien bras droit d'Anne Hidalgo.

 

En Seine-Saint-Denis, la gauche renouvelle son grand chelem de 2022

Sans grande surprise, la gauche conserve les 12 circonscriptions que compte le département. A l'exception d'Aly Diouara dans la 5e, candidat investi par La France insoumise au nom du Nouveau front populaire en lieu et place de Raquel Garrido, les 11 autres députés élus sont tous des sortants qui ont retrouvé leur siège. Six d'entre eux avaient été réélus dès le premier tour.

 

Dans le Val d’Oise, la gauche double le nombre de ses sièges, le RN en décroche un

L’ancienne présidente de l’Assemblée nationale Naïma Moutchou est la seule députée sortante de la majorité présidentielle à conserver son siège dans le Val d’Oise. Les cinq autres sont passés pour l’un au Rassemblement national - qui envoie pour la première fois dans ce département une députée à l’Assemblée nationale - et pour quatre au Nouveau front populaire qui sort grand gagnant de ce scrutin. La gauche a en effet doublé le nombre de ses députés après avoir remporté huit des dix circonscriptions du département.

 

Dans le Val d’Oise, percée de la gauche et affaiblissement de la majorité présidentielle

Dans six des dix circonscriptions du département, des triangulaires entre le Nouveau front populaire, la majorité présidentielle et le Rassemblement national sont possibles. Ce devrait être le cas pour deux d'entre elles, les quatre autres, conformément aux consignes du Premier ministre, devant s'orienter vers un duel NFP/RN si le candidat d'Ensemble se désiste. Le RN arrive en tête dans la 1ère circonscription et deux députés sortants LFI ont été réélus au 1er tour dans les 5e et 8e circonscriptions.

 

Le Nouveau front populaire fait largement la course en tête en Seine-Saint-Denis

Avec six députés sortants réélus dès le premier tour et des candidats en tête dans les six autres circonscriptions, la gauche semble assurée de conserver l'ensemble des 12 sièges qu'elle compte depuis 2022. Les deux "dissidents" LFI, Alexis Corbière et Raquel Garrido, qui n'ont pas reçus l'investiture du Nouveau front populaire (NFP), sont, pour le premier en très bonne posture, pour l'autre qualifiée mais en 3e position derrière le NFP et l'UDI et devant le RN.

 

Quatre nouvelles opérations et un nouvel actionnaire pour la SPL Séquano Grand Paris

Réuni le 20 juin 2024, le conseil d'administration de la SPL Séquano Grand Paris a entériné quatre nouvelles opérations, notamment la signature d’un traité de concession d’une durée de 15 ans avec Paris Terres d’Envol pour la mise en œuvre de l’opération d’aménagement de la ZAC des Tilleuls au Blanc-Mesnil. Par ailleurs, il a acté l'entrée prochaine de la ville de Drancy au capital de la société publique locale.

 

Dans le Val d’Oise, la majorité présidentielle bousculée sur sa droite et sur sa gauche

La convocation d'élections législatives anticipées va-t-elle à nouveau modifier les équilibres politiques dans le Val d'Oise ? Alors qu'en 2022, la majorité présidentielle, qui détenait 9 sièges sur 10 dans le département, avait difficilement résisté à la vague de la Nupes qui avait réussi à conquérir quatre circonscriptions, elle devra cette année composer avec un Rassemblement national et une France insoumise qui ont fait la course en tête lors des élections européennes.

 

En Seine-Saint-Denis, l’union de la gauche fragilisée par les dissensions au sein de LFI

La gauche part grande favorite pour les élections législatives en Seine-Saint-Denis, où elle totalise la totalité des sièges de députés sortants. La liste conduite par Manon Aubry (LFI) est en effet arrivée largement en tête lors des élections européennes (37,13 % des voix) et celle de Raphaël Glucksmann a rassemblé 12,77 % des suffrages, derrière celle de Jordan Bardella (16,89 %) et devant celle de la majorité présidentielle (8,31 %). Toutefois, cette hégémonie pourrait être fragilisée par les dissensions internes à La France insoumise.

 

Le bassin de rétention du ru Saint-Baudile, à Gagny, inauguré

Quelques jours après celui de Marne aval, le bassin de rétention du ru Saint-Baudile à Gagny (Seine-Saint-Denis) a été inauguré mardi 18 juin en présence, notamment, du président du conseil départemental Stéphane Troussel et du préfet de région Marc Guillaume. La construction de cet équipement d'une capacité de 30 000 m3 s'inscrit dans le cadre du plan baignade décidé en 2019 dans la perspective des JOP.

 

La CMA et la CCI continuent à « décrypter » les JOP à l’intention des acteurs économiques

Après le préfet de police de Paris Laurent Nuñez, l'adjoint à la maire de Paris en charge du sport, des Jeux olympiques et paralympiques et de la Seine Pierre Rabadan et le préfet de Paris, préfet de la région Ile-de-France Marc Guillaume, la CMA Ile-de-France-Paris et la CCI Paris ont reçu, vendredi 14 juin, le délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques (Dijop) Michel Cadot pour leur 4e session de "Décryptons les JOP".

 

La ville de Paris accélère sur la commercialisation des logements en bail réel solidaire

La Foncière de la ville de Paris va lancer la commercialisation, d'ici à la fin de l'année, de plus de 200 logements en bail réel solidaire (BRS) dans trois quartiers de la Capitale : Python-Duvernois (20e arr.), Chapelle Charbon (18e arr.) et Porte de Vanves (14e arr.). L'objectif de la Ville est de poursuivre sur ce rythme de 200 à 300 logements en BRS par an pour contribuer à augmenter la part de l'offre de logements abordables dans la Capitale.

 

La plus grande station d’hydrogène renouvelable de France attendue à Créteil

Lundi 10 juin 2024 en fin de journée a été posée la première pierre de la plus grande station de production et de distribution d’hydrogène renouvelable en France. Construite et opérée par une société (H2 Créteil) réunissant Suez, SIPEnR (une filiale du Sipperec) et la Banque des territoires, elle sera alimentée par l’unité de valorisation énergétique (UVE) de Créteil et produira dès 2025 une tonne d'hydrogène renouvelable par jour.

 

Lockall agrandit son site de stockage dans le 8e arrondissement

Lundi 10 juin 2024, Lockall a inauguré le plus grand site de stockage dans une capitale européenne. Situé dans les sous-sols du boulevard Haussmann (8e arr.), cet ancien central téléphonique a été entièrement réhabilité et offre une capacité de 1 200 espaces de stockages sur 12 000 m2.

 
Top