L’essentiel de la semaine du 28 septembre en quelques clics

Retrouvez chaque vendredi dans Le journal du Grand Paris le résumé de la semaine écoulée marquée par les enjeux franciliens du plan de relance évoqués tant lors du Sommet du Grand Paris que des Etats généraux de la relance de l’Amif. Du côté des institutions, Emmanuel Grégoire a transmis les priorités des socialistes pour la MGP à Patrick Ollier et un duel se profile pour assurer la présidence du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris.

Cette semaine a été marquée par la tenue de deux grands événements parisiens maintenus malgré la recrudescence de l’épidémie de Covid-19. Le premier, le 29 septembre, consacré au Grand Paris dix ans après son lancement, a vu défiler un aréopage de VIP parmi lesquels Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy, Edouard Philippe ou encore Anne Hidalgo, cette dernière appelant de ses vœux la création d’une « région capitale jusqu’à la mer ».

Le second avait lieu le lendemain à la CCI Paris-Ile de France qui accueillait les Etats généraux de la relance organisés par l’Association des maires d’Ile-de-France. Au menu de cette rencontre : le plan de relance de 100 milliards d’euros et sa mise en œuvre dans les territoires. Dans les deux rencontres, les participants ont convenu de la nécessité d’agir vite pour en optimiser les effets de France relance.

Anne Hidalgo et Edouard Philippe au Sommet du Grand Paris le 29 septembre. © Jgp

En début de semaine, la présentation du projet de loi de finances pour 2021 a permis de prendre connaissance des dispositions franciliennes qui concernent notamment la Société du Grand Paris (SGP), les JOP de Paris 2024 ou le financement du CDG express. La SGP a aussi été au centre de l’actualité avec les interrogations autour du futur président du conseil de surveillance qui se jouera entre Olivier Klein et François Durovray, président de l’Essonne.

Côté institutions, Emmanuel Grégoire a, dans un courrier circonstancié adressé le 24 septembre au président de la métropole du Grand Paris, invité Patrick Ollier à accélérer la cadence dans les chantiers à engager parmi lesquels l’arrêt et la validation du Scot et du PMHH avant les échéances électorales de 2021. Quant au Forum métropolitain, les élus PCF et FDG ont formulé une nouvelle menace de quitter l’institution faute de réponse de ses principaux bailleurs à payer leur cotisation. Enfin, le nouveau directeur de l’établissement Paris-La défense a été désigné le 29 septembre. C’est le directeur adjoint du conseil départemental des Hauts-de-Seine, Pierre-Yves Giuce, qui récupère le poste.

Crise oblige, le projet de réaménagement du Grand Palais a dû être révisé pour tenir à la fois le budget de 466 millions d’euros et les délais de réalisation contraints par les JOP 2024, tandis que le conseil d’administration de Paris 2024 a validé, le 30 septembre, une relocalisation de certaines épreuves des Jeux afin de rester dans le budget de 3,8 milliards d’euros.

Sur le même sujet

Top