Saint-Cloud : les Hauts-de-Seine acquièrent la caserne Sully

La commission permanente de l’assemblée départementale a approuvé, lundi 11 juillet 2016, l’acquisition du site de la caserne Sully (1,8 ha) auprès du ministère de la Défense. Une partie du site sera destinée à recevoir les archives départementales des Hauts-de-Seine dans le bâtiment « Charles X ». 

10 990 000 euros HT (hors droits – conforme à l’estimation de France Domaine). Tel est le prix auquel le conseil départemental des Hauts-de-Seine va se porter acquéreur du site de la caserne Sully à Saint-Cloud. Le bâtiment accueillera les archives départementales, qui ont en charge la collecte, le classement, la conservation, la communication et la valorisation des archives publiques, sur le territoire des Hauts-de-Seine.

La caserne Sully, à Saint-Cloud, qui va être acquise par le conseil départemental des Hauts-de-Seine. © CD92

La caserne Sully, à Saint-Cloud, qui va être acquise par le conseil départemental des Hauts-de-Seine. © CD92

« Elles assurent la conservation et la mise en valeur de la bibliothèque André-Desguine (50 000 ouvrages du XVe au XXe dont 152 incunables) et de la bibliothèque d’histoire sociale La Souvarine (40 000 ouvrages), rappelle le Département. Elles conservent près de 30 km linéaires de collections d’intérêt patrimonial, actuellement réparties sur quatre sites qui ne permettent pas notamment de déployer en termes d’accueil des publics et d’espaces d’exposition, le projet scientifique, culturel et éducatif défini par le Département ».

50 kilomètres linéaires de conservation

« L’immeuble, réhabilité, accueillera un véritable équipement culturel, largement ouvert au public, et intégré dans le réseau d’équipements environnants, souligne encore le conseil départemental des Hauts-de-Seine. Des espaces d’accueil du public (une salle de lecture, deux salles d’accueil de groupes, une salle d’exposition de 200 m²) et des espaces de conservation (environ 50 km linéaires) seront notamment créés. L’équipement proposera une offre innovante qui s’appuiera sur la richesse des fonds collectés : la mémoire vivante de la vallée de la culture des Hauts-de-Seine, offerte à tous les publics.

3 objectifs

L’installation des archives départementales dans le bâtiment Charles X répond à trois objectifs, indique également le Département :

  • créer un équipement culturel (11 400 m² de surface utile) destiné à répondre aux attentes des publics des archives départementales et à s’ouvrir au plus grand nombre ;
  • disposer d’un bâtiment unique à la fois conforme aux normes de la conservation des archives et des bibliothèques et énergétiquement performant ;
  • insérer l’équipement dans un projet plus global de logement sociaux pour les jeunes actifs (7 700 m² toutes surfaces comprises) et de désenclavement du site, tout en préservant et en valorisant les éléments patrimoniaux du site.

Le projet scientifique, culturel et éducatif prévoit :

  • Le développement de l’offre en direction de tous les publics : accroître et diversifier l’offre numérique, améliorer les conditions d’accueil et de consultation des archives, mieux exploiter les bibliothèques patrimoniales et spécialisées et les ressources documentaires, développer l’offre pédagogique et culturelle, s’ouvrir davantage aux publics empêchés ou éloignés de la culture ;
  • La constitution, la sauvegarde et la connaissance du patrimoine écrit : poursuivre la collecte des archives publiques et privées sur tous les supports, assurer la pérennité et la transmission des collections par la conservation préventive et curative, préparer le déménagement des collections sur un autre site, déployer l’archivage électronique au niveau territorial des Hauts-de-Seine ;
  • Le renforcement des partenariats, d’une part avec les collectivités territoriales dans le domaine du patrimoine écrit et de l’archivage électronique, d’autre part avec les établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Sur le même sujet

Fiche institution

Top