Lab Crigen : la R&D d’Engie à la recherche du gaz vert à Stains

Le Lab Crigen, centre de recherche dédié aux gaz verts et aux technologies de la transition énergétique a été inauguré mardi 22 septembre 2020 à Stains. Ce laboratoire ultra-moderne, qui regroupe quelque 200 chercheurs de 11 nationalités différentes, était implanté précédemment à Saint-Denis.

En provenance de Paris en RER (ligne D), ce n’est qu’à deux stations plus loin en direction du nord. Le Lab Crigen, vaste centre de R&D d’Engie dédié à la recherche sur le gaz – notamment de l’hydrogène – vert, jouxte la gare de Pierrefitte-Stains (Seine-Saint-Denis). Il était jusqu’à présent basé dans la ville voisine de Saint-Denis, sur le site où la métropole du Grand Paris (MGP) construit la piscine qui accueillera les épreuves olympiques des Jeux de 2024.

Le Engie Lab Crigen, à Stains.© Jgp

Eric Cesari. © Jgp

A l’occasion de l’inauguration du Lab Crigen mardi 22 septembre, Eric Cesari s’est félicité de l’attractivité que symbolise cette implantation pour cette zone de Stains. Le vice-président en charge de la stratégie de la MGP a indiqué que l’arrivée prochaine de la fondation Total illustrait également l’essor de ce territoire, représenté par son maire Azzédine Taïbi. A ses côtés, Stéphane Troussel, président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Mathieu Hanotin, nouveau président de Plaine Commune, ainsi que son prédécesseur Patrick Braouezec, faisaient partie des autres élus présents. Anne Roumanoff participait également à cette inauguration, en remerciement du soutien qu’apporte Engie à la fondation créée par la comédienne au printemps dernier pour venir en aide aux soignants.

« Je crois au gaz vert »

Engie Lab Crigen travaille sur trois domaines distincts : les gaz verts, les nouvelles utilisations de la technologie et les technologies digitales et émergentes (intelligence artificielle et nanotechnologies).

Anne Roumanoff. © Jgp

Au premier rang : Anne Roumanoff, humoriste, Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d’administration d’Engie, Eric Cesari, vice-président de la métropole du Grand Paris et Claire Waysand, directrice générale par interim d’Engie © Jgp

Jean-Pierre Clamadieu, président d’Engie. © Jgp

Ainsi, par exemple, sur la toiture du bâtiment sont actuellement expérimentées des techniques de production d’hydrogène solaire, produit sans passer par l’électricité. « Je crois au gaz vert, qui se transporte et se stocke aisément, et particulièrement à l’hydrogène, qui est au cœur du plan vert de l’Union européenne et du plan de relance français », a indiqué Jean-Pierre Clamadieu, président du conseil d’administration d’Engie.

Sur le même sujet

Top