J.-J. Guillet réélu au Sigeif, J. Kossowski au Sifurep

Le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Ile-de-France (Sigeif) et le Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne (Sifurep), viennent de reconduire leur président sortant pour un nouveau mandat.

Suite aux élections municipales des 15 mars et 28 juin 2020, Jean-Jacques Guillet, maire (LR) de Chaville et président sortant du Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité (Sigeif) ainsi que Jacques Kossowski, maire (LR) de Courbevoie et président sortant du Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne (Sifurep), ont été tous deux réélus à l’unanimité.

Jean-Jacques Guillet et Jacques Kossovski. © Jgp

« Aux côtés de Jean-Jacques Guillet, réélu le 14 septembre, siègera un bureau et un comité renouvelés à 60 % – et largement féminisés – pour poursuivre l’action engagée », souligne-t-on au Sigeif. Sur l’agenda du syndicat figurent notamment la mise en œuvre du contrat électricité signé l’an dernier, la négociation du contrat gaz, ou le développement de production d’énergie verte (projet de méthanisation et plusieurs projets photovoltaïques d’ampleur). Le déploiement de solutions de mobilité durable constitue un autre des dossiers majeurs du Sigeif : stations multi-énergie (bioGNV, électricité et hydrogène par la SEM Sigeif mobilité) et déploiement du service mobilité électrique, qui devrait rassembler prochainement une cinquantaine de villes.

Le nouveau comité syndical du Sifurep, Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne, s’est quant à lui réuni mardi 15 septembre 2020, pour élire son président ainsi qu’un nouveau bureau également renouvelé, à 65 %. La nouvelle équipe de gouvernance va poursuivre le développement de ce syndicat intercommunal unique en Ile-de-France pour accompagner les communes dans leurs prérogatives en matière funéraire, indique le Sifurep. « Lors de la crise de l’épidémie de la Covid-19, le Sifurep en première ligne, a accompagné ses communes adhérentes dans l’application des textes réglementaires et leurs modalités opératoires et a conduit ses délégataires pour un accès digne des familles aux équipements funéraires dans cette période particulièrement difficile », rappelle-t-on.

Sur le même sujet

Top