2018 dans le rétroviseur : plus de peur que de mal

On a souffert au cours des 12 derniers mois. Heureusement, ce qui ne tue pas rend plus fort. Le Grand Paris sort donc en pleine forme de cette année, marquée par des annonces heureusement parfois non suivies d’effets. Ainsi, si on craint, un temps, que l’on revienne sur certains tronçons de réseau du Grand Paris express, il a bien été confirmé dans sa totalité, nonobstant quelques décalages dans le temps. Quant au Grand Paris institutionnel, on a fini par comprendre qu’il n’évoluerait pas jusqu’aux prochaines élections municipales. Le Grand Paris des projets, lui, a confirmé son foisonnement.

1er janvier : Arrivée difficile pour le nouveau Vélib’

Smovengo prend le relais de JCDecaux à la manœuvre de Vélib’ qui doit désormais être métropolitain et proposer des vélos à assistance électrique. Le service connaît un important retard au démarrage, et les objectifs de fonctionnement ne devraient être atteints que début 2019.

Vélib’.©DR

1er janvier : Création de Paris-La Défense

Issu de la fusion de l’Epadesa (aménagement) et de Defacto (animation des espaces publics), l’établissement public industriel et commercial Paris-La Défense gère désormais l’aménagement, la gestion, la promotion et l’animation du quartier d’affaires de La Défense. Son conseil d’administration est composé de représentants du département des Hauts-de-Seine, des villes de Courbevoie, Nanterre, Paris, Puteaux, de la Région et de la métropole du Grand Paris, ainsi que de deux personnalités qualifiées.

16 janvier : Publication du rapport de la Cour des comptes sur le Grand Paris express

La Cour des comptes, dans une communication à la commission des finances de l’Assemblée nationale de décembre 2017, dresse un constat alarmant sur la situation de la Société du Grand Paris, maître d’ouvrage du Grand Paris express. Coûts prévisionnels « qui n’ont cessé de dériver », trajectoire financière « non maîtrisée », gouvernance « à réformer », le constat de la juridiction financière entraîne d’importants changements pour la Société du Grand Paris.

18 janvier : Naissance du Comité d’organisation des JOP 2024

Le comité de candidature aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024 a achevé son exercice avec un solde positif de 5 millions d’euros, et laisse place au Comité d’organisation des JO (Cojo) Paris 2024. Ce dernier tient son premier conseil d’administration le 2 mars, l’occasion d’élire ses membres et de « poser les bases », selon Tony Estanguet, son président.

30 janvier : 5 banques rejoignent CCI Business Grand Paris

BNP Paribas, Banque populaire Rives de Paris, la Caisse d’épargne Ile-de-France, le Crédit agricole Ile-de-France et la Société générale ont signé le 30 janvier ,avec la CCI Paris Ile-de-France, une « charte pour le financement bancaire des PME du Grand Paris ».

31 janvier : Un CIN à Villeneuve-Saint-Georges

Les différents acteurs et élus du Val-de-Marne signent avec la préfecture un contrat d’intérêt national (CIN) pour accélérer la requalification urbaine et le développement économique du quartier de Triage concernant 200 ha, notamment d’emprises ferroviaires de la SNCF.

3 février : Premier tunnelier pour le Grand Paris express

Steffie Orbival, 1er tunnelier du Grand Paris express, est baptisé à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), en fanfare. Il débute son périple par le creusement de la voie de raccordement entre le centre de remisage des trains et la ligne 15 sud.

Steffie. © Jgp

15 février : UrbanEra remporte Charenton

Le jury d’« Inventons la métropole du Grand Paris » attribue à la filiale de Bouygues immobilier l’aménagement d’un nouveau quartier à Charenton-Bercy (Val-de-Marne), avec comme partenaires Ateliers 2/3/4, SOM, le Grand Réservoir, Arep, Valophis et le groupe Carrefour. A quelques centaines de mètres de la ZAC parisienne Bercy-Charenton, ce projet se développera sur 360 000 m2 dont une tour de 180 m.

22 février : Nouveau calendrier pour le Grand Paris express

Le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre des Transports, Elisabeth Borne, annoncent un nouveau calendrier du Grand Paris express qui vise à être en phase avec la réalité du chantier. Ce nouvel échéancier tient compte de deux contraintes auxquelles le chantier fait face : son ampleur et ses besoins en ressources humaines.

27 février : 2 milliards d’investissement chez Disney

Lors d’une rencontre avec le président de la République au palais de l’Elysée, Robert A. Iger, président-directeur général de The Walt Disney Company, annonce un plan de développement sur plusieurs années de près de deux milliards d’euros.

6 mars : Annulation de la ZAC du Triangle de Gonesse

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise annule l’arrêté du préfet du Val d’Oise autorisant la création de la ZAC du Triangle de Gonesse qui doit notamment accueillir le projet EuropaCity. Les juges considèrent l’étude d’impact de 2016 “insuffisante sur plusieurs points”.

8 mars : Patrick Devedjian prend la présidence de Paris-La Défense

Le premier conseil d’administration du nouvel établissement public de gestion du quartier d’affaires de La Défense élit à sa présidence Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine.

22 mars : Icade aménage la caserne Pion à Versailles

La ville choisit le groupement emmené par Icade pour urbaniser, dans le cadre d’un projet urbain partenarial (PUP), cette ancienne emprise militaire de 20 ha proche du château de Versailles (Yvelines). D’ici à 2026 émergeront un nouveau quartier, conçu avec Lambert Lenack et comprenant 51 000 m2 de constructions dont 544 logements, ainsi que les installations dédiées aux épreuves d’équitation des JO de 2024.

28 mars : Grand Paris makers

Christian Nibourel et Alexandre Missoffe organisent la 5e édition du Forum Grand Paris. Dédié aux Grand Paris makers de Paris-Ile de France Capitale Economique, l’événement est placé sous le signe de l’innovation sous toutes ses formes : du French impact à la transformation de bureaux en logements, alliant majors et start-up, grands patrons et newcomers.

Julien Denormandie, ministre du Logement, Xavier Lépine, président de La Française et Erwan Ledouce-Bercot, avocat associé, Jones Day, lors du 5° Forum Grand Paris, dédié aux Grand Paris makers. © Jgp

30 mars : Premier conseil d’administration pour la Solideo

La tenue du premier conseil d’administration de la Société de livraison des équipements olympiques (Solideo), à l’Hôtel de ville de Paris, est marquée par la présentation d’un rapport des services de l’Etat appelant à revoir le projet présenté lors de la candidature. Le risque de surcoût est évalué à 500 millions d’euros.

6 avril : Un PPP hors normes entre Paris-Sud et Bouygues

Pascal Minault, directeur général de Bouygues entreprises France Europe, et Sylvie Retailleau, présidente de l’université Paris-Sud, signent un partenariat public-privé d’une ampleur inhabituelle dans le monde universitaire pour concevoir, construire et entretenir, sur le quartier de Moulon (Essonne), un ensemble de bâtiments (80 000 m2) où seront regroupées, en 2022, les activités de chimie, pharmacie et biologie de Paris-Sud.

8 avril : Réouverture de l’hippodrome de Longchamp

Après deux ans de travaux et 140 millions d’euros d’investissement portés par France Galop, les nouvelles tribunes de l’hippodrome de Longchamp, intégralement reconfigurées (71 000 m2 démolis et 34 600 m2 reconstruits) par l’architecte Dominique Perrault, rouvrent au public.

16 avril : Clôture d’Inventons la métropole 1

Pour le dernier site en compétition situé à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), la métropole du Grand Paris sélectionne « Le Village vertical » porté par la Compagnie de Phalsbourg et REI habitat, et imaginé par un pool d’architectes de renom comprenant le Japonais Sou Fujimoto, les Français Nicolas Laisné et Dimitri Roussel, auxquels ont été associés les paysagistes-urbanistes d’Atelier Georges.

3 mai : Un CIN pour la desserte orientale

Un contrat d’intérêt national (CIN) portant sur l’ancienne voie de desserte orientale entre les gares de Villiers-sur-Marne et Sucy-en-Brie (Val-de-Marne) est signé par Michel Cadot, préfet de la région Ile-de-France, et les élus concernés.

4 mai : Triangle de Gonesse : l’Etat fait appel

L’Etat et Grand Paris aménagement font appel de la décision d’annulation de la création de la ZAC du Triangle de Gonesse (Val d’Oise) prise le 6 mars par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise.

24 mai : Consultation sur les autoroutes

Le Forum métropolitain du Grand Paris présente, en compagnie des collectivités partenaires et du préfet de région, la consultation internationale qu’il coordonne sur le devenir des autoroutes, du boulevard périphérique et des voies rapides du Grand Paris.

26 mai : Encore Heureux à Venise

A la Biennale d’architecture de Venise qui ouvre, le pavillon français piloté par l’équipe d’Encore heureux répond à la thématique « Freespace » avec son projet « Lieux infinis ». Dix exemples de reconversion, dont cinq se situent en Ile-de-France.

8 juin : Chapelle international inaugure son hôtel logistique

Un aréopage de VIP dont Patrick Jeantet (SNCF réseau), Elisabeth Borne (ministre des Transports), Jonathan Sebbane (Sogaris), Anne HIdalgo (Paris), Catherine Rivoallon (Haropa – Ports de Paris), Marianne Louradour (Caisse des dépôts) ou encore Thierry Francq (commissariat général à l’investissement) inaugurent le gigantesque hôtel logistique de Chapelle international, contribuant à la reconversion urbaine du site.

Anne Hidalgo lors de l’inauguration de Chapelle International. © Jgp

14 juin : Le projet olympique révisé

Lors de la signature du protocole de cofinancement des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 entre les parties prenantes, à l’Hôtel de ville de Paris, des ajustements concernant les équipements prévus pour l’événement ont été présentés afin de tenir les engagements financiers de la candidature. Le concept des Jeux optimisés est validé le 4 octobre par le Comité international olympique.

27 juin : Premier équipement de quartier à Paris-Saclay

La première pierre du futur groupe scolaire du quartier de Moulon, sur le campus urbain de Paris-Saclay (Essonne), est posée en présence du directeur général de l’EPA, du président de l’agglomération Paris-Saclay et du sous-préfet de Palaiseau. La future école symbolise l’avancée des infrastructures destinées à créer une vie de quartier, au-delà des bâtiments dédiés aux établissements supérieurs.

2 juillet : La ZAC Bercy-Charenton adoptée de justesse

Le projet qui prévoit l’aménagement d’un nouveau quartier sur 18 ha d’emprise ferroviaire dans le 12e arrondissement de Paris, comprenant la construction de six tours, était contesté par les élus de droite, du centre, de la France insoumise et d’EELV. La délibération est finalement adoptée dans la soirée par 81 voix contre 76.

1er août : Autolib’ s’arrête

La mairie de Paris refusant de régler le montant, de 233 millions d’euros, demandé par Bolloré pour maintenir Autolib’, le contrat a été résilié. Le service d’autopartage électrique s’est arrêté au 31 juillet et différentes initiatives sont menées pour proposer de nouvelles solutions en la matière.

Autolib. © Jgp

2 août : Une ZAC pour Clichy-sous-Bois

Le préfet de Seine-Saint-Denis valide, par un arrêté, la création de la ZAC du Bas Clichy qui reprend un pourtour similaire à celui de l’Orcod-IN créée en janvier 2015. Un bon signal par les acteurs en présence, notamment le maire de Clichy-sous-Bois et président de l’Anru Olivier Klein.

30 août : Bouygues retenu pour rénover Morland

Bouygues construction annonce que sa filiale Bouygues bâtiment Ile-de-France a été retenue par Emerige pour réaliser la rénovation de l’ensemble Morland à Paris. Projet lauréat de « Réinventer Paris », « Morland mixité capitale » vise à transformer ce site en hôtel, auberge de jeunesse, commerces, crèche, espaces culturels et 199 logements. Livraison en 2020.

3 septembre : Un lycée international à Courbevoie

Valérie Pécresse, Patrick Devedjian, le recteur de l’académie de Versailles Daniel Filâtre et Jacques Kossowski inaugurent le lycée international Lucie Aubrac de Courbevoie (Hauts-de-Seine). Un lycée baigné de lumière, aux murs blancs bardés de mélèze, articulé autour d’un très haut atrium, dessiné par Epicuria avec AAM et construit par Eiffage.

12 septembre : Début de commercialisation pour Issy Coeur de ville

André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), et Alain Taravella, président d’Altarea Cogedim, lancent la commercialisation du projet « Issy Cœur de ville ». Prévu pour 2021, le programme est un quartier mixte de 100 000 m2 comprenant bureaux, logements, loisirs et cinéma.

25 septembre : Thierry Dallard fait sa rentrée médiatique

Quelques mois après sa prise de poste, Thierry Dallard, nouveau président du directoire de la Société du Grand Paris, fait le point sur l’avancée du projet sur le site du chantier de la future gare de Noisy-Champs. Il affirme à cette occasion que la transparence et la rapidité dans la prise de décision constituent pour lui les deux caractéristiques attendues d’un maître d’ouvrage.

Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris. © Jgp

16 octobre : Inventons la métropole 2 sélectionne 85 finalistes

es 85 finalistes de la première phase de la deuxième édition de l’appel à projets métropolitain sont dévoilés à Courbevoie. 224 groupements avaient candidaté pour aménager 27 sites situés dans 21 communes franciliennes. Les projets en lice afficheraient une couleur plutôt verte. Sélection des lauréats en mars 2019.

25 octobre : La piétonnisation des voies sur berges à Paris légalisée

Le tribunal administratif de Paris déboute les opposants à l’interdiction de la circulation des véhicules sur les berges de la rive droite de la Seine dans la Capitale qui demandaient l’annulation d’un second arrêté municipal datant du 6 mars 2018. Deux jours plus tôt, la cour d’appel avait en revanche confirmé l’annulation du 1er arrêté.

5 novembre : Ouverture de la concertation sur le Centre aquatique olympique

La concertation préalable sur le Centre aquatique olympique et le franchissement piéton qui doit relier le site au Stade de France, qui seront construits à Saint-Denis par la métropole du Grand Paris, débute et se déroule jusqu’au 14 janvier 2019.

6 novembre : Julien Denormandie à Grigny

Le ministre du Logement conduit une visite à Grigny II (Essonne). Cette immense copropriété dégradée a constitué un des laboratoires d’« Initiative copropriété », la stratégie du gouvernement pour lutter contre le mal-logement, dévoilée en octobre.

Julien Denormandie, face au square Surcouf, à Grigny 2.© Jgp

12 novembre : La métropole adopte sa zone à faibles émissions

De nombreux élus, sur tous les bancs, ont tenté en vain de reporter sa date d’entrée en vigueur : le principe d’une zone à faibles émissions de la métropole, dès juillet prochain, a été adopté par le conseil communautaire. Elle reste néanmoins soumise à l’adoption d’arrêtés municipaux dans chaque commune.

19 novembre : Première opération NPNRU d’intérêt régional à Tremblay

Michel Cadot, préfet de la région Ile-de-France, signe avec les élus locaux la déclaration d’engagement du premier programme de renouvellement urbain d’intérêt régional francilien à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) où 4,5 millions d’euros vont être mobilisés.

23 novembre : Premiers logements d’Universeine inaugurés

Une première tranche de 193 logements de l’écoquartier Universeine à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est inaugurée sur un site qui va accueillir une partie du Village olympique. Développés par la SAS Seine Ampère (Vinci immobilier et Banque des territoires), les immeubles ont notamment été conçus par les cabinets d’architecte Reichen et Robert & associés et Castro Denissof et associés.

28 novembre : A Aulnay, le Val Francilia remplace la friche PSA

Le maire d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) Bruno Beschizza dévoile le nom et les grandes orientations du projet urbain conçu par l’agence Richez & associés à l’emplacement de l’ancien site du constructeur automobile. Sur ce nouveau quartier dénommé le Val Francilia s’implanteront 600 000 m2 d’activités et près de 3 000 logements.

28 novembre : Baptême du premier tunnelier d’Eole

Elisabeth Borne, ministre des Transports, et de nombreux élus sont réunis pour marquer le lancement du premier tunnelier du projet Eole, prolongement du RER E vers l’ouest. Baptisé Virginie, il va percer un tunnel de 8 km entre Haussmann Saint-Lazare et Nanterre.

Aréopage de Vip pour l’inauguration d’Eole. © Jgp

29 novembre : Bolloré arrive sur l’île Seguin

Après un an de médiation juridictionnelle entre Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et des associations de défense de l’environnement, un protocole d’accord est conclu et voté en conseil municipal, permettant de valider le 5e PLU de la ville. Plus aucun obstacle ne barre la route du groupe Bolloré qui doit implanter, au centre de l’île Seguin, d’ici à 2022 ses activités médias, dans un ensemble de plus de 110 000 m2.

11 décembre : Inventons la métropole : le projet “rue du Soleil” validé

Le Conseil de Paris valide les conditions de cession du site de la rue du Soleil dans le 20e arrondissement, au lauréat du concours « Inventons la métropole du Grand Paris ». La SCI 3,2,1 Soleil, qui porte le projet « Copec » conçu par les architectes du collectif des Clics et des Calques, bénéficiera d’un bail à construction de 45 ans pour un loyer capitalisé de 480 000 euros.

20 décembre : Le Triangle de Gonesse déclaré d’utilité publique

Le préfet du Val d’Oise déclare, par un arrêté, l’utilité publique de l’aménagement du Triangle de Gonesse (Val d’Oise) qui « consiste à créer un ensemble d’activités et d’équipements de services dans un secteur stratégique d’environ 300 ha », dont EuropaCity.

Sur le même sujet

Top