Portfolio : Une matinée à Rungis

Les membres d’Acteurs du Grand Paris ont passé une matinée au MIN de Rungis, marché alimentaire de tous les superlatifs. Delifresh, filiale du groupe La Poste spécialisée dans les livraisons de produits réfrigérés et l’aéroport d’Orly modernisé figuraient également au programme de la matinée.

C’est le marché des superlatifs. Présenté comme le plus grand au monde, le Marché d’intérêt national (MIN) de Rungis (Val-de-Marne) s’étend sur quelque 236 ha, contre 12 pour celui qui le précéda jusqu’en 1959, au cœur de Paris, aux Halles. Les membres d’Acteurs du Grand Paris, accompagnés d’une brochette d’élus métropolitains, Robin Reda, député de l’Essonne, Laurent Rivoire, maire de Noisy-le-Sec, François Vauglin, maire du 11° arrondissement de Paris, Valérie Mayer-Blimont, maire adjointe de Santeny et conseillère métropolitaine, ou Eric Azière, président du groupe UDI-Modem de Paris, ont visité cette gigantesque machine à nourrir Paris, le jeudi 17 octobre 2019 (*).

Le pavillon des produits de la mer et d’eau douce. © Jgp

Les Acteurs du Grand Paris en visite au MIN. © Jgp

La grande majorité des poissons, pêchés trois jours plus tôt, proviennent de Scandinavie. © Jgp

Le MIN de Rungis, qui fête cette année son 50° anniversaire, est en pleine forme, fort des 9,39 milliards de chiffre d’affaires réalisés par ses quelque 1 200 entreprises. La Semmaris, qui gère l’ensemble, à l’actionnariat de laquelle Crédit agricole assurances vient de remplacer Altarea cogedim (pour 33,34 % du capital) se porte bien elle aussi. La société d’économie mixte, qui compte également l’Etat (33,34 %), la ville de Paris (13,19 %), le conseil départemental du Val-de-Marne (5,60 %), la Caisse des dépôts (4,60 %) et les professionnels (9,93 %) au nombre de ses actionnaires, a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 116,36 millions d’euros, en hausse de 4,6 %, avec un excédent brut d’exploitation de 53,22 millions d’euros (+ 6,1 %) pour un résultat d’ensemble consolidé de 14,8 millions d’euros.

1 milliard d’euros d’investissement sur 10 ans

12 000 employés œuvrent chaque jour dans cet immense centre logistique, où se croisent 25 000 véhicules, avec près de 7 millions de visiteurs par an et 1,72 milliard de tonnes de denrées échangées chaque année. Nouveau pavillon dédié au porc, rénovation régulière des installations existantes, la Semmaris – présidée par Stéphane Layani – investit la bagatelle de 58 millions d’euros chaque année, et porte un plan d’investissement de plus d’un milliard d’euros sur 10 ans.

« La viande, qui constitue la deuxième plus importante activité après les fruits et légumes, voit son chiffre d’affaires progresser, la baisse des quantités consommées étant plus que compensée par la hausse de la qualité des produits demandés », confiait Bérangère Banquey, directrice de cabinet de Stéphane Layani, lors d’une pause déjeuner fort opportune à la Marée, attestant de la qualité, et de la fraîcheur, des produits du MIN. « Les poissons en vente ici ont été pêchés en moyenne 3 jours plus tôt », soulignait le guide de la visite, rappelant la part infime représentée par la pêche française, l’essentiel des sandres, des truites et autres cabillauds vendus au MIN provenant de Scandinavie.

25 000 véhicules se croisent chaque jour au MIN. © Jgp

Le pavillon des produits carnés. © Jgp

Fleurs coupées dans le pavillon « Horticulture et décoration ». © Jgp

Les 10 pavillons consacrés aux fruits et légumes abritent quelque 363 entreprises. © Jgp

Le MIN emploie plus de 12 000 personnes. © Jgp

©Jgp

Les membres d’Acteurs du Grand Paris ont ensuite été reçus dans les locaux de Delifresh, situés sur le site du MIN de Rungis.©Jgp

Le MIN cultive l’art de l’innovation. La Semmaris a inauguré l’an dernier la première station dédiée aux multicarburants alternatifs de France, qui alimentera une flotte de 50 véhicules utilitaires roulant à l’hydrogène et utilisés par les techniciens d’Engie Cofely. Le marché vit également à l’heure du digital, avec la mise en place récente d’une market place.

Les membres d’Acteurs du Grand Paris ont ensuite été reçus dans les locaux de Delifresh, situés sur le site du MIN de Rungis, par François Laborde, délégué Ile-de-France de La Poste, et Paul Wagner, PDG de Chronopostfood, filiale du groupe La Poste. Delifresh est spécialisée dans la livraison de produits alimentaires avec garantie de la chaîne du froid, assurant le stockage de produits frais et une logistique frigorifique sur mesure pour des commandes BtoC ou BtoB. Ce type de services répond à la mutation des habitudes alimentaires et au développement de commandes de produits frais sur Internet.

L’Apoc d’ADP-Orly

Régis Lacote, DG d’ADP Orly, et Valérie Senentz, directrice process passagers de Paris Orly, ont ensuite guidé la visite de l’aéroport, débutée par le nouveau pavillon d’honneur dans lequel sont reçus les chefs d’Etats et les personnalités. La matinée s’est poursuivie par une visite du chantier de reconstruction de la piste 3 d’Orly (un chantier de 18 semaines entrepris au mois d’août et qui doit s’achever début décembre 2019).

Un tour d’horizon des grandes transformations de l’aéroport, avec la création de nouvelles installations et en particulier le bâtiment de jonction entre Orly ouest et Orly sud s’en est suivi. Ce bâtiment transforme l’aéroport en un terminal unique, Paris Orly, constitué de quatre secteurs – Orly 1, 2, 3 et 4. Les nouvelles installations sont alignées sur les standards internationaux et visent à améliorer l’expérience des voyageurs en réduisant les délais d’attente.

La fin du programme de modernisation sera marquée par la refonte du process international d’Orly 4, qui sera mise en service entre le printemps 2020 et l’été 2021. Un nouveau bâtiment de 50 000 m² est en construction, accolé au bâtiment actuel. Il augmentera les capacités de deux millions de passagers, abritera un trieur de bagages dernière génération, une salle d’embarquement plus grande, plus d’espace pour les contrôles sûreté et, à l’étage, des salons pour les compagnies aériennes.
La visite s’est achevée par le découverte de l’Airport operation center (Apoc) : équivalent d’une tour de contrôle pour le fonctionnement de l’aéroport, qui regroupe sept PC auparavant disséminés.

L’Apoc fonctionne sous la conduite d’un décideur opérationnel qui gère l’activité au quotidien avec les équipes en charge des différents process :

  • le process technique qui supervise le fonctionnement des systèmes, des passerelles, escalators, ascenseurs, le chaud, le froid, l’eau, les trieurs de bagages ;
  • le process avion qui gère l’affectation des postes avion et toutes les opérations côté piste ;
  • le process passagers, l’accueil/information des clients, l’attente aux contrôles, les accès à l’aéroport ;
  • la sûreté et la sécurité incendie.

Visite guidée des coulisses opérationnelles d’Orly, dirigée par Régis Lacote, directeur de l’aéroport d’Orly. © Jgp

Le club des Acteurs du Grand Paris, dans le pavillon présidentiel de l’aéroport d’Orly. © Jgp

 

* Etaient également présents : Jean-Marie Vilain, maire de Viry-Chatillon et vice-président de Grand-Orly Seine Bièvre, Guenael L’Helguen, 1er adjoint au maire d’Athis-Mons, et Aline Durand, adjointe au maire d’Athis-Mons.

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

    Cookies strictement nécessaires

    Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

    PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

    Advertising

    Cookies de performance

    Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

    _ga, _gat, _gid

    Other