Cannes 2018 : 5 films soutenus par l’Ile-de-France sur la Croisette

Les âmes mortes (Wang Bing) et Joueurs (Marie Monge) en séléction officielle, Amin (Philippe Faucon), La route des Samoni (Stéfano Sanova) et Les silences (Béatriz Seigner), au sein de la sélection de la Quinzaine des réalisateurs, ont bénéficié du soutien de la région Ile-de-France.

«  En votant le budget 2018 du cinéma et de l’audiovisuel, la Région a maintenu l’effort sans précédent de 2017, qui s’est traduit par une hausse de 20 %. Elle consacre ainsi 20,5 millions d’euros à ce secteur stratégique, dont 15,5 millions d’euros à un fonds de soutien au cinéma et à l’audiovisuel. Ce budget s’inscrit dans une dynamique de renforcement significatif des crédits alloués par la Région à la culture », indique le conseil régional d’Ile-de-France à l’occasion de l’ouverture du Festival de Cannes 2018.

Agnès Evren, vice-présidente en charge de la culture, du patrimoine et de la création de la région Ile-de-France.

« Nous avons donc décidé d’accroître encore notre politique en faveur du cinéma et de l’audiovisuel, avec une nouvelle stratégie adoptée l’année dernière, en repensant nos aides régionales au secteur, pour encourager la création et, plus particulièrement, la jeune création, font valoir Valérie Pécresse et Agnès Evren, respectivement présidente et vice-présidente en charge de la culture, du patrimoine et de la création de la Région

80 % des acteurs de l’industrie de l’image

L’Ile-de-France concentre près de 80 % des acteurs français de l’industrie de l’image : les retombées économiques du secteur – qui représente près de 140 000 emplois directs – sont considérables, fait également valoir la Région. Dans un contexte de forte concurrence internationale, il est indispensable d’offrir aux productions un dispositif réactif et adapté à chaque œuvre : c’est la raison pour laquelle l’exécutif régional a choisi de refondre profondément le Fonds de soutien au cinéma et à l’audiovisuel en 2017, afin d’accroître l’attractivité du territoire francilien dans ces domaines, de soutenir l’économie du secteur et de favoriser le retour de certaines productions, poursuit la collectivité régionale.

L’Ile-de-France souligne une augmentation du montant des aides régionales pouvant aller jusqu’à 600 000 euros pour les films de cinéma et jusqu’à 500 000 euros pour les œuvres audiovisuelles. Une nouvelle grille de calcul des aides avec un double système de bonification a été mise en place : pour dépenses techniques exceptionnelles afin de dynamiser les prestataires et les emplois sur le territoire francilien, et pour pratiques et technologies innovantes « afin de faire de l’Ile-de-France un territoire pionnier sur certaines technologies et de renforcer son attractivité » .

Des bonifications de 25 000 euros à 100 000 euros des aides pour les dépenses dans des technologies innovantes (réalité virtuelle, effets visuels, 3D, etc.) ou pour des dépenses techniques de fabrication exceptionnelle « made in Ile-de-France » (décors et costumes, tournages en studio, etc.) ont été prévues.

Réorganisation du comité de lecture

La Région a procédé à une réorganisation du Comité de lecture cinéma avec trois collèges spécialisés en fonction des budgets et des œuvres. Le conseil régional peut également financer jusqu’à trois saisons d’une même série TV (aide dégressive). « En 2017, la dotation du fonds de soutien atteint un niveau record avec 16 535 750 euros d’aides remboursables, attribuées à 74 productions cinématographiques et audiovisuelles aux profils extrêmement variés, reflets de la diversité de la création française », note également la Région.

Barbara, de Mathieu Amalric, figure parmi les œuvres soutenues par la Région en 2017. © DR

La collectivité a procédé enfin à une révision de l’aide à l’écriture de scénario dans le cadre du développement de la filière de scénaristes en Ile-de-France et organise de nombreux événements de promotion du cinéma auprès des lycées et apprentis.

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

    Cookies strictement nécessaires

    Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

    PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

    Advertising

    Cookies de performance

    Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

    _ga, _gat, _gid

    Other