L’immobilier à un tournant entre « prime verte » et « décote brune »

A l’occasion de la présentation le 30 novembre du baromètre 2022 de l’immobilier responsable réalisé par l’OID (Observatoire de l’immobilier durable) en partenariat avec l’IEIF (Institut de l’épargne immobilière & foncière), plusieurs acteurs ont fait état de leurs actions en matière de sobriété énergétique et foncière, boostées tant par la réglementation que la conjoncture, mais freinées par le marché.

 

Sur le même sujet

Top