Global cities makers forum : une édition 2020 sous le signe de la marque et du territoire

Villes augmentées, sportives, vertes, juridiques ou productives : comment se démarquer pour rayonner à l’international ? Organisée par Paris-Ile de France Capitale Economique le 5 mars 2020, la seconde édition du Global Cities Makers Forum visitera cette année l’univers de la marque.

Ils sont les faiseurs des métropoles de demain : les Global Cities Makers se retrouveront à Paris, le 5 mars prochain, à la chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France pour la deuxième édition du forum éponyme. Cette année, Paris-Ile de France Capitale Economique a placé la rencontre sous le signe de la marque : comment choisir – et cultiver – une identité singulière pour se démarquer à l’international et renforcer son attractivité ? Comment construire son image de marque ?

Edition 2019 du Global Cities Makers Forum. © JMH

Experts et acteurs viendront témoigner sur cinq types de positionnements : la « ville augmentée », tout d’abord. L’on y parlera de numérique, d’habitat connecté, de patrimoine revisité, mais aussi d’optimisation des mobilités et des flux énergétiques. Avec le témoignage de Marie-Célie Guillaume (Paris La Défense) et de Jan Bunge, du studio britannique Squint Opera, qui travaille par exemple sur le projet de ville nouvelle de Toyota, au Japon. Deuxième positionnement attendu : la « ville verte », où l’empreinte carbone est étroitement surveillée et où la résilience devient le maître-mot des décideurs. Témoigneront des experts de la mobilité (l’industriel Siemens et la RATP).

Mais la métropole peut également construire son image autour de sa capacité à « faire » : la « ville atelier » constituera un autre des positionnements étudiés, avec des témoignages croisés venant du monde de la haute technologie et des grands équipements de recherche (le CEA) d’une part, et de celui de l’artisanat d’art de l’autre.

Paris « ville du droit »

Le sport peut-il contribuer à l’attractivité d’une métropole et à son activité économique ? Tel sera l’objet d’une autre table ronde avec, entre autres, les témoignages de Madrid – qui abrite le célèbre club du Real –, et du rugbyman Sébastien Chabal, président du comité des joueurs pour la Coupe du monde française de 2023.

Peut-on se positionner comme « ville du droit » ? A l’heure du Brexit la question se pose, notamment pour Paris : la Capitale française peut-elle jouer la carte de la règle et de la norme pour attirer investisseurs et organisations internationales ? Noëlle Lenoir, avocate associée et ancienne ministre des Affaires européennes, viendra témoigner aux côtés des acteurs de la place juridique.

Hormis ces tables rondes, les participants seront invités à découvrir une exposition, abritée dans les locaux de la chambre de commerce et d’industrie : fruit du travail de cinq artistes français, japonais et berlinois, elle montre la façon dont l’image des villes se construit dans l’imaginaire, mais aussi comment les marques contribuent à créer la ville.

Sur le même sujet

Top