EDF partenaire premium des Jeux de Paris 2024

En présence de Tony Estanguet, président de Paris 2024, et de nombreux sportifs de la Team EDF, Jean-Bernard Levy, son PDG, a annoncé mardi 19 novembre 2019 que le groupe est désormais partenaire premium des Jeux de Paris 2024, au titre de fournisseur officiel d’électricité et de gaz. EDF s’engage ainsi à fournir aux sites olympiques une électricité 100 % verte.

« C’est un honneur de s’associer à Paris 2024 et de contribuer à cet événement historique pour notre pays, a déclaré mardi 19 novembre 2019 Jean-Bernard Levy, en annonçant qu’EDF était désormais partenaire premium des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Ce partenariat ambitieux est l’occasion de mobiliser les forces du groupe EDF au service de la réussite et de l’exemplarité de ces Jeux en matière de responsabilité environnementale », a poursuivi le PDG.

Tony Estanguet et Jean-Bernard Levy, mardi 19 novembre 2019, lors de l’annonce du partenariat d’EDF avec Paris 2024. © Jgp

Le président d’EDF a rappelé et détaillé l’engagement de longue date de l’énergéticien pour le sport. L’électricien est, par exemple, le partenaire de quatre fédérations françaises (handisport, natation, canoë-kayak et football). Le groupe soutient le sport de haut-niveau mais aussi le sport pour tous. « Grâce à Paris 2024 et à son réseau d’associations, ce partenariat est l’occasion de porter cet engagement plus loin au travers de nombreuses initiatives pour célébrer le sport et ses valeurs d’inclusion », a également fait valoir Jean-Bernard Levy, en présence du champion olympique Alain Bernard (natation, deux titres olympiques), ambassadeur de la Team EDF, ou de Marie-Amélie Le Fur, triple championne paralympique d’athlétisme, également membre de la Team EDF.

Des jeux neutres en carbone

« Les Jeux olympiques de 2024, ce sera naturellement du sport, mais ce sera aussi beaucoup plus », a poursuivi le président Levy, évoquant en particulier la volonté du groupe de contribuer à des Jeux plus verts. Ainsi, EDF s’engage à fournir aux sites olympiques une électricité renouvelable à 100 %. « Le CIO a décidé de s’aligner sur les objectifs de l’Accord de Paris, qui mieux qu’EDF, qui propose le mix énergétique le plus décarboné d’Europe, pouvait s’inscrire dans cette démarche », a également indiqué Jean-Bernard Levy.

Il a cité « Odyssée Pleyel », projet remporté par EDF dans le cadre de l’appel à projets urbains innovants international « Reinventing cities », lancé par le C40, qui va transformer la Halle de décuvage Pleyel en un démonstrateur de l’innovation énergétique, sis à Saint-Denis, à quelques encablures du Village olympique.

Tony Estanguet, président de Paris 2024. © Jgp

Tony Estanguet, Jean-Bernard Levy, Marie-Amélie Le Fur et Alain Bernard. © Jgp

« Avec EDF, nous sommes très heureux d’accueillir dans notre équipe une entreprise ancrée dans le quotidien des Français, qui va nous aider à donner vie à notre ambition de Jeux ouverts au plus grand nombre », a indiqué Tony Estanguet. Le président de Paris 2024 a rappelé que 97 % des fonds de sa structure provenaient du secteur privé et décrit les trois objectifs partagés avec EDF dans le cadre de ce partenariat  : organiser les Jeux les plus écoresponsables de l’histoire de l’olympisme, neutres en carbone ; développer le sport et l’esprit sportif auprès des Français, notamment en raison de ses valeurs inclusives, collectives et festives ; et associer l’ensemble du territoire à cette grande fête nationale et internationale. « Nous ne voulons pas que la magie des Jeux soit réservée aux seuls Franciliens », a indiqué Tony Estanguet.

A ce stade, le Groupe BPCE est le seul autre partenaire premium des JOP de Paris 2024.

Sur le même sujet

Top