Bus électriques RATP : après Bolloré, PVI sur les rangs

La RATP a profité du Salon de l’Union internationale des transports publics à Milan pour préciser, le 9 juin 2015, les prochaines étapes de déploiement des bus électriques.

La mise en circulation des 20 Bluebus Bolloré sur une ligne parisienne, en début d’année prochaine, sera suivie, en 2017, d’un appel d’offres destiné à remplacer la moitié des plus de 4 000 bus diesel à l’horizon 2020. Dans cette perspective, la RATP, la ville de Paris et le Stif étudient l’ensemble des offres présentes sur le marché. L’enjeu est de taille : les futures commandes de la RATP devraient contribuer à structurer une filière industrielle encore balbutiante.

Le système Watt, avec alimentation par biberonnage, développé et breveté par la société PVI (Power vehicle innovation), pourrait ainsi bientôt circuler dans la capitale. « La RATP est intéressée par le système Watt. Et la ville de Paris le verrait bien circuler sur les quais rive gauche, entre le Pont du Garigliano et la Porte de Bercy, déclare Michel Bouton, président de PVI. Nous préparons également, avec Transdev et le Stif, une expérimentation sur une ligne de banlieue. »

Midibus Oreos 4X à Montmartre

Système Watt à Nice

Système Watt à Nice. © DR

Soutenu par Transdev, et subventionné par l’Ademe, dans le cadre du Fonds démonstrateur de recherche, le projet Watt est en test sur l’aéroport de Nice Côte d’Azur depuis l’automne dernier. A chaque arrêt, un bras robotisé situé sur le toit du bus vient se connecter automatiquement à un totem accumulateur d’énergie intégré au mobilier urbain et alimenté par le réseau électrique. Une fois l’opération effectuée, le bus dispose d’une autonomie jusqu’à 800 mètres lui permettant de rejoindre l’arrêt suivant sur lequel le rechargement se fera à nouveau. Watt permet de s’affranchir des limites imposées par les véhicules électriques à batteries en termes d’autonomie et de capacité en passagers, tout en minimisant l’infrastructure urbaine et les besoins en énergie.

PVI doit aussi livrer en septembre 11 midibus Oreos 4X (d’une capacité de 49 places dont 25 assises), qui circuleront à Montmartre. Enfin, l’industriel francilien a été consulté par la RATP en vue de transformer les motorisations de ses bus hybrides en 100 % électriques. Installé à Gretz (Seine-et-Marne) depuis 40 ans, PVI développe des technologies alternatives à la motorisation diesel.

Sur le même sujet

Fiche institution

Top