Sport

Paris 2024 : pose de la première pierre du projet Grand Creps

Vendredi 2 décembre 2022 à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), le maire Carl Segaud était aux côtés de Valérie Pécresse, de Georges Siffredi et de Patrick Karam pour poser la première pierre du projet Grand Creps. Financé à hauteur de 42 millions d’euros par la région Ile-de-France, ce chantier vise à moderniser l’établissement dans la perspective des JOP 2024.

 

Paris 2024 : la 1re pierre du Prisme, dédié à la pratique universelle du sport, posée à Bobigny

La première pierre du Prisme, acronyme de pôle de référence inclusif sportif métropolitain, a été posée vendredi 7 octobre 2022 à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Cet équipement conçu pour la pratique universelle du sport sera un site d'entraînement pour les Jeux de Paris 2024, dont il constituera un des principaux éléments de l'héritage paralympique.

 
Trocadéro JO 2024

Enedis prépare des JOP sans diesel

Pour éviter le recours aux groupes électrogènes pendant les jeux de 2024, le gestionnaire du réseau de distribution électrique travaille sur l’alimentation des sites olympiques, mais aussi sur la culture du secteur événementiel.

 

JOP 2024 : premier grain de sable dans le déroulé des opérations

A l’occasion d’un point d’étape, le 3 février 2021, sur la réalisation des ouvrages nécessaires à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques, Nicolas Ferrand a tenu à rassurer sur la tenue des délais. Pour autant, le directeur de la Solideo a annoncé que la défaillance d’un investisseur de Vinci bloquait la construction d’une partie du Village des athlètes. Un plan B est en attente.

 

Saint-Ouen : nouveau départ pour le stade Bauer

Après le litige entre l'ancien maire de Saint-Ouen et le groupe Réalités, lauréat en juin 2019 du concours "Inventons la métropole 2", l'horizon s'éclaircit pour le projet de réhabilitation du stade Bauer. La nouvelle municipalité a officialisé le 23 octobre 2020 le partenariat avec le club de football du Red Star et le promoteur nantais. Objectif : livrer le nouveau stade avant les JOP de 2024.

 

JOP 2024 : « La Seine-Saint-Denis ne doit pas être une variable d’ajustement »

Les élus séquano-dyonisiens se sont fendus d’un coup de gueule, le 10 septembre 2020, suite aux révélations concernant les modifications qui pourraient être apportées par le comité d’organisation des Jeux olympiques. Épreuves déplacées, Village des médias réduit... ils craignent que la Seine-Saint-Denis soit le territoire le plus impacté par les coupes budgétaires qui prévoient entre 300 et 400 millions d’euros d’économie.

 

Le sport comme facilitateur d’accès à l’emploi

La Région a présenté, le 9 mars 2020, le dispositif « du stade vers l’emploi » dont la première édition francilienne débutera le 12 mars à Eaubonne (Val d’Oise). L’opération qui mêle pratique du sport et job dating se déroulera également dans 11 autres communes franciliennes en 2020.

 
Top