Un aller simple Londres-Villejuif pour l’Agence européenne du médicament ?

Les élus franciliens ont défendu, mercredi 12 avril 2017, la candidature de Paris-Sud Villejuif pour l'installation de l'Agence européenne du médicament (AEM) sur le site de Campus Grand Parc au premier trimestre 2019. 

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, Christian Favier, président du conseil départemental du Val-de-Marne, Franck Le Bohellec, maire de Villejuif, Christian Lajoux, président du pôle de compétitivité Medicen, Eric Cesari, vice-président de la métropole du Grand Paris, et Frédéric Dardel, président de l’Université Paris Descartes, ont défendu mercredi 12 avril 2017, devant un comité d’audition gouvernemental présidé par Geneviève Fioraso, la candidature de Paris-Sud Villejuif pour l’installation de l’Agence européenne du médicament (AEM) sur le site de Campus Grand Parc au premier trimestre 2019.

Vue de Campus Grand Parc, autour de l’Institut Gustave Roussy. © DR

Le choix de la nouvelle implantation de cette agence, qui doit quitter Londres à la suite de la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne, est attendu pour la fin de l’année 2017.

L’écosystème de santé le plus dense d’Europe

« La région Ile-de-France et le site proposé en particulier disposent de nombreux atouts pour accueillir l’AEM sur le territoire français », ont fait valoir les élus.

L’écosystème de santé le plus dense en France et en Europe – les sept facultés de médecine et deux de pharmacie, l’AP-HP (50 % de la recherche clinique nationale) et les nombreux instituts de recherche de renommée mondiale – permettra de créer de nouveaux partenariats pour l’AEM, comme l’ont suggéré ces organisations. Cette implantation à Villejuif bénéficie également du soutien de nombreux acteurs du monde de la recherche, ont-ils souligné. La délégation a également mis en avant la dimension internationale de la région capitale, « qui correspond aux attentes de l’AEM et permet de répondre à ses besoins au niveau de sa connectivité internationale (476 villes desservies depuis Charles-de-Gaulle et Orly) et de sa capacité hôtelière ».

Un siège sur mesure au cœur du campus

Une connectivité exceptionnelle, avec la gare d’interconnexion des lignes de métro 14 et 15 du Grand Paris express qui reliera le site de l’AEM au centre de Paris en 15 min et à l’aéroport d’Orly en 9 min, a également été mise en exergue. Un cadre de vie et de travail répondant aux besoins des employés de l’agence et de leurs familles, avec une offre culturelle et éducative de niveau international, et la flexibilité de concevoir le siège de l’agence « sur mesure » au cœur d’un campus centré sur la recherche et l’innovation dans le secteur de la santé et des biotechnologies constituent également des arguments développés.

« La mobilisation forte de toutes les collectivités concernées permettra l’installation de l’agence dans des conditions optimales. Paris région entreprises sera d’ailleurs mobilisé pour créer une task force dédiée à l’accompagnement de l’agence et de ses employés dans leurs différentes démarches d’installation », souligne la Région.

La présence de l’Agence européenne du médicament permettrait d’inscrire l’Ile-de-France, déjà leader en France en nombre de sites pharmaceutiques (entreprises, laboratoires et centres académiques), parmi les trois pôles d’excellence mondiaux de médecine, et viendrait dynamiser le tissu industriel pharmaceutique francilien et, au-delà, la filière française, souligne également l’exécutif francilien.

Sur le même sujet

Top