2017, grand cru pour l’immobilier de bureaux francilien

L’année 2017 aura été la plus rayonnante depuis 2007 pour l’immobilier de bureaux en Ile-de-France, relève Knight Frank le 12 mars 2018.

Avec 2,57 millions de m2 pris à bail, la région francilienne est « au plus haut » en matière d’immobilier de bureaux. Par rapport à 2016, le marché locatif est en hausse de 5 %, et 15 % supérieur à la moyenne 2007-2010. Le conseil international en immobilier souligne un quatrième trimestre « particulièrement dynamique », marqué par le placement de 760 000 m2 « dont 55 % sur des surfaces supérieures à 5 000 m2″.

Parmi les boosteurs de cette année singulière pour l’immobilier de bureaux, il faut compter sur l’acquisition de 90 000 m2 de Natixis dans les tours Duo du 13e arrondissement, « plus grande transaction de l’année écoulée ». D’autres opérations « plus récentes et plus significatives » sont incarnées par la SNCF et son installation sur les 43 000 m2 du campus SFR de Saint-Denis ou AXA dans l’immeuble Java, lot intégré à la ZAC Clichy-Batignolles.

Cushman & Wakefield a conseillé Ivanhoé Cambridge lors de la transaction locative récente des 90 000 m2 de la tour Duo qui seront occupés par Natixis. ©DR

Autre grande opération et premier démonstrateur des potentiels effets du Brexit sur le paysage des bureaux franciliens, la migration de Bank of America vers Paris avec une prise à bail de 9 300 m2, rue La Boétie (8e arr.).

La dynamique coworking

Si le marché se porte bien sur de grandes surfaces, la réalité est plus contrastée pour les petites et moyennes surfaces pour qui « l’année 2017 n’a pas été exceptionnelle » avec un volume en baisse de 13 %. Phénomène intrinsèquement lié à celui du coworking, « dont le succès croissant, précise Knight Frank, assèche une partie de la demande sur le segment des plus petites surfaces ».

L’année 2017 a marqué une nette multiplication du volume de la demande des structures de coworking qui a constitué 5 % des espaces supérieurs à 5 000m2 contre 1 % en 2016.

Sur le même sujet

Top