Voeux aux élus de Paris : les 12 travaux d’Anne Hidalgo

En une heure, devant les élus de la Capitale, la maire de Paris a égrainé une série imposante de mesures et d’ambitions, allant du renforcement de la vidéosurveillance à l’éradication du diesel en passant par le soutien à l’innovation.

« En ce début d’année la métropole que nous avons portée depuis si longtemps est née », s’est félicitée Anne Hidalgo lors de ses voeux aux élus de Paris, le 6 janvier 2016 en fin de matinée dans une salle des fêtes de l’hôtel de ville pleine à craquer.  « Nous avons plus que jamais besoin d’un projet entre Paris et sa banlieue : d’un Grand Paris attractif, mais aussi bienveillant et inclusif pour qu’aucun territoire ne soit plus rejeté de la dynamique d’ensemble », a poursuivi la maire de Paris.

Anne Hidalgo, lors de ses voeux aux élus de Paris, mercredi 6 janvier 2016. © Jgp

Anne Hidalgo, lors de ses voeux aux élus de Paris, mercredi 6 janvier 2016. © Jgp

Pour elle, le Grand Paris et la réforme du statut de la Capitale vont de pair. « Nous rendrons à Paris la plénitude de sa souveraineté communale, a-t-elle poursuivi. Cela passe par la fusion de la Ville et du Département, le rapprochement des arrondissements « dans un souci d’égalité et de proximité » et l’alignement des pouvoirs du maire de Paris sur le droit commun, notamment en matière de circulation, « afin de mettre en œuvre le plan de lutte contre la pollution ».

10 000 logements livrés en 2016

« Nous continuerons à financer massivement la construction de logements », a également déclaré Anne Hidalgo. Ainsi, 10 000 nouveaux logements sont prévus en 2016 avec des livraisons importantes :

  • 177 logements sociaux et 66 places de crèche Porte d’Auteuil (Paris Habitat)
  • 250 logements sociaux dans le 14e (Hôpital Broussais / RIVP)
  • 150 logements sociaux rue Bartholomée dans le 15e (Paris Habitat)

La ville compte, par ailleurs, « améliorer la qualité de service dans le parc social en lançant une conférence citoyenne sur la question de la gestion locative, avec à terme des engagements concrets de la part des bailleurs pour renouveler en profondeur leurs méthodes de gestion et écouter et impliquer davantage les locataires », comme l’a souligné Anne Hidalgo. 620 nouvelles places de crèches (soit 1 500 places créées en moins de deux ans) sont également annoncées.

Aménagement : la Canopée des Halles au printemps

La maire de Paris a confirmé la livraison au printemps prochain de la Canopée des Halles et de ses équipements culturels connexes : deux nouveaux équipements publics, l’un à vocation métropolitaine dédié au Hip-Hop (La Place) et l’autre aux pratiques artistiques amateurs (théâtre, chant, musique et danse). « Nous ferons rayonner Paris dans le cadre d’un tandem culturel Paris/New-York », a également annoncé l’élue sans plus de précision.

Hidal4

La canopée des Halles sera livrée au printemps. © Jgp

Réinventer la Seine

Après Réinventer Paris, dont les lauréats des 23 sites seront connus début février, Paris lancera, au printemps,  Réinventer la Seine : il s’agit du 1er appel à projets métropolitain sur plus de 40 sites en bord de Seine, de Paris jusqu’au Havre, qui « va permettre de faire exister l’Axe Seine pensé par Antoine Grumbach », a souligné la maire de Paris.

8 portes de Paris rénovées

La ville poursuivra en 2016 un vaste plan de réaménagement des Portes de Paris : après la porte des Lilas et la porte de Vanves, huit nouvelles portes sont ainsi en cours de  réaménagement (Montreuil, Pouchet, Vincennes, Maillot, Pantin, Saint Ouen, Italie/Choisy et Villette).

Paris créera, par ailleurs, au cours de l’année à venir le syndicat métropolitain Vélib’ pour renouveler le service, permettre l’extension du périmètre du service « et réfléchir à d’autre forme de vélo en location, notamment de longue durée, plus adapté aux territoires plus résidentiels de la métropole ».

Monument aux morts de 1914-18

Paris va d’autre part lancer une souscription auprès de ses habitants pour ériger, sur les berges de la Seine, rive droite, en contre-bas de l’esplanade des Compagnons de la Libération, un monument aux morts des 91 000 Parisiens tombés au champ d’honneur au cours de la première guerre mondiale. Un monnument que la maire souhaite inaugurer le 11 novembre 2018 pour le Centenaire de l’Armistice. Paris ne possède, aujourd’hui, aucun monuments aux morts de 1914-18.

Une sécurité « assumée »

Après les événements tragiques de 2015, Anne Hidalgo a consacré une part importante de ses voeux aux questions de sécurité. « Nous ferons tout ce que nous devons et nous veillerons à ce qu’il en soit de même des services de l’État – en veillant en particulier à ce que des postes de policiers supplémentaires soient créés, à ce que le plan Vigipirate couvre les écoles et les crèches, ou encore à ce que les policiers et les pompiers disposent de matériels adaptés et à la pérennisation du dispositif Sentinelle que je demande », a-t-elle souligné.

Outre la création d’une brigade consacrée exclusivement à la tranquillité et à la sûreté sur l’espace public et le recrutement de 30 agents supplémentaires, l’élue a annoncé la mise en place de 165 caméras supplémentaires de vidéosurveillance, avec, au total, un réseau de 15 000 caméras interconnectées en Ile-de-France en cas de crise majeure. Liant innovation et sécurité, la ville organisera un hackaton sur le sujet du 15 au 17 janvier prochains à l’hôtel de ville, et créera une plateforme d’innovation dédiée aux questions de sécurité dans un incubateur de la Ville de Paris.

Hidal2

Après les attentats, Anne Hidalgo « assume » sa politique en faveur de la sécurité des Parisiens. © Jgp

Education, emploi et innovation

Anne Hidalgo a également indiqué que Paris compte offrir la possibilité à 1 000 jeunes collégiens de réaliser leur stage de 3e dans des structures de la nouvelle économie parisienne, solidaire, durable ou circulaire. La ville poursuivra également son investissement dans des campus nouvelle génération, avec le début des travaux du futur campus de l’université Sorbonne Nouvelle boulevard de Picpus, et le lancement des travaux du grand campus métropolitain Condorcet en sciences humaines et sociales.

CargoJPEG

Le Cargo, boulevard MacDonald, sera inauguré le 9 mars prochain. ©jgp

La maire s’est félicité de l’inauguration, le 9 mars prochain, du plus grand incubateur d’Europe dans le 19e arrondissement (le Cargo / 15 000 m²) « qui rassemblera, au sein d’un même lieu, incubation d’entreprises innovantes, fablab et hôtel d’entreprises autour des thématiques des industries créatives et aux contenus numériques ».

La ville lancera « Paris Code », la « Grande école du numérique parisienne », avec pour objectif de former et de mettre ou remettre en emploi, à terme, plusieurs milliers de développeurs et de codeurs informatiques, en s’appuyant sur les acteurs locaux des écoles de la deuxième chance numérique, en ciblant en priorité les décrocheurs, personnes en reconversion issus des quartiers populaires de l’Arc de l’Innovation.

Anne Hidalgo lors du lancement de l'arc de l'Innovation. © Jgp

Anne Hidalgo lors du lancement de l’Arc de l’Innovation à Montreuil, en décembre 2015. © Jgp

Une charte des villes mondes

« Entre l’économie du partage et l’économie de prédation, nous avons fait un choix clair : Pour répondre internationalement à une question internationale, nous proposerons une alliance des villes mondes autour d’une charte précisant les droits et les devoirs des entreprises qui se créent en l’absence de règles universelles », a déclaré Anne Hidalgo. Airbnb est notamment visé, que Paris souhaite à la fois « régulariser et réguler ».

« Dans le même esprit des villes mondes qui allie universalité et singularité, nous mettrons en place une structure pour la commercialisation de tous les pieds d’immeubles des bailleurs sociaux – plus de 6 000 pieds d’immeubles seront concernés – pour appuyer le développement du commerce de proximité et lutter contre standardisation des villes », a également annoncé l’élue.

La piétonisation des Berges de Seine rive droite entre le pont des Tuileries et le Pont Henri IV dès la fin de l’été 2016 est confirmée. Dès le printemps 2016, 50 % des parcs resteront ouverts tous les jours de la semaine, 24h/24h de mi-avril à mi-septembre. Trois hectares et demi d’espaces verts du domaine de Longchamp seront ouverts au public au printemps. Le périmètre de la « Journée sans voiture » qui aura lieu le dernier week-end de septembre 2016 sera élargi les Champs Élysées seront réservés un dimanche par mois aux piétons.

La piscine de la butte-aux-Cailles chauffée par un Datacenter

Après l’immeuble RIVP chauffé grâce à des processeurs, la ville livrera le premier immeuble (150 logements sociaux et une crèche) chauffé et alimenté à l’eau chaude à 50 % par la récupération de chaleur de serveurs informatiques. L’eau de la piscine de la Butte aux Cailles sera chauffée grâce à un système de récupération de chaleur à partir d’un datacenter, a également fait valoir la maire de Paris.

Depuis cet hiver, 30 % des besoins en chaleur de l’hôtel de ville sont couverts par la récupération d’énergie issue des eaux chaudes du réseau de chauffage urbain et des eaux usées. Les eaux des circuits de refroidissement permettent également d’économiser 44 % d’électricité consacrée à la production de froid. « Ainsi, ce sont 25 % des émissions de CO2 qui sont évitées, soit 250 tonnes de carbone. Nous irons plus loin en allant jusqu’à 100 % de chauffage entièrement issu d’énergies renouvelables ou d’énergies de récupération », a encore souligné Anne Hidalgo.

Bruno Julliard et Anne Hidalgo, lors de la cérémonie des vœux aux élus de Paris, mercredi 6 janvier 2016. © Jgp

Bruno Julliard et Anne Hidalgo, lors de la cérémonie des vœux aux élus de Paris, mercredi 6 janvier 2016. © Jgp

Sur le même sujet

Fiche institution

Top