Sipperec : duel Jacques JP Martin-Richard Dell’Agnola en perspective

Dans une lettre aux maires adhérents du Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication, (Sipperec), Jacques JP Martin, maire (LR) de Nogent-sur-Marne, président sortant, annonce sa candidature. Il affrontera le maire (LR) de Thiais Richard Dell’Agnola, lors du prochain comité syndical, qui se tiendra le 23 septembre 2020.

« Je suis candidat à ma succession, comme la plupart d’entre vous le savent, avec le souhait de conserver à mes côtés un bureau paritaire entre les élus de droite et de gauche, pour poursuivre notre travail lancé, il y a six ans, issu d’un consensus qui a fait notre force et la réussite de nos actions au seul profit de nos collectivités et de nos concitoyens », indique Jacques JP Martin en introduction du courrier qu’il vient d’adresser aux maires et présidents des collectivités adhérentes au Sipperec.

Richard Dell’Agnola et Jacques JP Martin. © Jgp

Le président sortant annonce qu’il présentera une équipe de femmes et d’hommes issue des 115 collectivités adhérentes, représentative à la fois des territoires et des différents courants politiques. « Nous rechercherons comme aujourd’hui le consensus tout en respectant les spécificités de chacune de nos communes », poursuit-il. Le maire de Nogent-sur-Marne indique également « souhaiter, pour ce nouveau mandat, que les vice-présidents bénéficient de délégations renforçant le principe de collégialité ». « Nous maintiendrons le principe de débattre de tous les sujets qui concernent les solidarités, l’équité, les dépenses et recettes partagées du syndicat », poursuit-il.

Réseaux de chaleur, photovoltaïque et hydrogène

Au titre de son bilan, Jacques JP Martin souligne notamment la création de deux sociétés pour le développement des énergies renouvelables, « à savoir une société d’économie mixte (SIPEnR) et une société publique locale (SEER), qui a réalisé l’opération de géothermie à Grigny et Viry-Châtillon ». « Ces deux sociétés connaissent des réussites remarquables, dont nous sommes tous fiers », ajoute l’élu. « Sur ce mandat 2020-2026, il nous faudra poursuivre et accélérer la transition énergétique, en construisant de nouveaux réseaux de chaleur principalement alimentés par la géothermie », indique-t-il également. La poursuite du plan de déploiement du solaire photovoltaïque figure aussi parmi ses objectifs.

Jacques JP Martin ajoute, pour l’avenir, le soutien aux communes dans la lutte contre la précarité énergétique, « que nous pourrions encore plus développer », ainsi que la construction et l’exploitation de la première unité de production et distribution d’hydrogène, en partenariat avec Suez et le Syndicat mixte de traitement des déchets urbains du Val-de-Marne (SMITDUVM).

Le président sortant du Sipperec affrontera Richard Dell’Agnola, lors de cette élection. Le maire de Thiais a été désigné candidat lors d’une réunion de la fédération LR élargie du Val-de-Marne.

Sur le même sujet

Top