Sibca : le Centre aquatique olympique réalisation Grand Paris de l’année

L’équipement olympique, dont la Métropole est le maître d’ouvrage, les Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS les architectes et Bouygues bâtiment Ile-de-France le mandataire du groupement chargé de le bâtir, s’est vu décerner le prix de la réalisation Grand Paris de l’année par le club des Acteurs du Grand Paris.

Imaginé par les agences d’architecture VenhoevenCS et les Ateliers 2/3/4/, sous maîtrise d’ouvrage métropolitaine, construit par un groupement conduit par Bouygues bâtiment Ile-de-France (*), le Centre aquatique olympique de la Plaine Saulnier, à Saint-Denis (Seine Saint-Denis) fait partie des rares équipements devant être construits pour les JOP, 95 % des autres sites étant déjà existants ou temporaires. « Nous souhaitons par ce prix récompenser les multiples innovations que cet équipement majeur des prochains Jeux olympiques et paralympiques de 2024 met en œuvre », a souligné Sébastien de Vanssey, directeur des clientèles institutionnelles et des professionnels de l’immobilier de la Caisse d’épargne Ile-de-France, sponsor, tout comme le promoteur Fair, de ce prix décerné par le club des Acteurs du Grand Paris en partenariat avec Le journal du Grand Paris.

Thomas Hantz, président des Acteurs du Grand Paris. © Jgp

De g. à dr. : Olivier Frard (Acteurs du Grand Paris), Cécilia Gross (VenhoevenCS architecture) et Laure Mériaud (Agence 2/3/4/), Sébastien de Vanssay (Caisse d’épargne Ile-de-France), Eric Cesari, Pascal Pelain (MGP) et Remi Vial-Collet (Fair). © Jgp

Quentin Gesell, maire de Dugny, vice-président de la MGP délégué aux équipements sportifs. © Jgp

La cérémonie s’est déroulée mercredi 20 septembre dans le cadre du Salon de l’immobilier bas carbone (Sibca), en présence de Férielle Deriche, directrice de ce salon couru par le tout-Grand Paris de la fabrique de la ville. Plusieurs élus, au premier rang desquels Eric Cesari, vice-président de la Métropole notamment en charge de la stratégie, le maire de Dugny, vice-président de la MGP délégué aux équipements sportifs Quentin Gesell ou le maire de Villeneuve-la-Garenne Pascal Pelain étaient également présents.

Le Centre aquatique olympique, dont la majeure partie est construite en structure bois, se distingue notamment par la voûte inversée de sa toiture, conçue comme une immense voile tendue, franchissant les 80 m nécessaires à l’accueil des spectateurs autour du bassin de compétition.

L’installation de panneaux photovoltaïques en toiture doit faire de cet équipement une des plus grandes fermes urbaines solaires de France. Ses concepteurs indiquent que 90 % des énergies utilisées seront renouvelables. A l’intérieur, le bassin multifonctionnel bénéficie de la lumière zénithale grâce à ses deux vastes tympans vitrés.

Transparences et connexions visuelles

L’ouverture du Centre aquatique olympique sur son environnement, mais aussi la transparence entre les différentes salles qui le composent, séparées par de vastes cloisons de verre favorisant les connexions visuelles, constituent une des marques de fabrique de l’équipement. Le Stade de France, situé à quelques encablures, de l’autre côté de l’autoroute A1, sera visible de la piscine et deux tympans de verre, aux dimensions généreuses, à l’est et à l’ouest du complexe, participeront de son identité.

Intérieur du Centre aquatique olympique. © Jgp

© Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS architecture.

A l’intérieur du centre, le bassin multifonctionnel bénéficie de la lumière zénithale grâce à ses deux vastes tympans vitrés. © Jgp

« Nous avons souhaité réinventer la façon de concevoir ce type d’équipement, les solutions durables n’étant pas seulement considérées comme des ajouts techniques, mais faisant partie de la force esthétique du centre aquatique », soulignaient lors d’un récent Mipim Laure Mériaud (Agence 2/3/4/) et Cécilia Gross (VenhoevenCS architecture), évoquant les dimensions d’une cathédrale de 100 m de long sur 15 à 20 m de haut. Une cathédrale modulaire, à l’image du bassin, qui pourra évoluer en fonction des besoins, grâce à un jeu de murs mobiles.

 

(*) Bouygues bâtiment Ile-de-France est mandataire du groupement composé de Récréa, qui sera chargée de l’exploitation du site dans le cadre d’une délégation de service public, Construction énergie plus, un fonds géré par Omnes et Dalkia, qui assurera la maintenance technique du bâtiment.

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

Advertising

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

_ga, _gat, _gid

Other