Sécurité numérique : les grands événements sportifs doivent se préparer

A l’occasion du salon de l’Amif Porte de Versailles, Orange a organisé une table ronde sur la garantie de la sécurité numérique lors des grands événements sportifs à l’approche des Jeux de Paris 2024.

La mission d’Orange, partenaire premium et fournisseur officiel des Jeux de Paris 2024, est « colossale » : connecter 878 événements sportifs, 120 sites officiels, et près de 15 000 athlètes. Dans un contexte où les cyberattaques représentent une menace croissante pour les acteurs territoriaux et les entreprises, la table-ronde organisée au Salon de l’Amif le 28 juin et animée par Sylvie Bertrand, directrice communication et RSE chez Orange, abordait cette question de la sécurité numérique lors des événements sportifs.

Les participants à la table-ronde sécurité numérique des grands événements sportif organisée par Orange au Salon de l’Amif le 28 juin 2023. © Jgp

Pour François de Bouët du Portal, chef de projet client grands évènements chez Orange, les JOP fournissent une « superbe opportunité pour témoigner du rayonnement de la France », mais sont aussi « une source de pression importante ». L’événement, qu’il compare à 46 coupes du monde simultanées sur 17 jours, va attirer environ 20 millions de touristes. Ces facteurs créent un impératif pour anticiper les difficultés potentielles, dont les cyberattaques.

Benjamin Serre, Chief Development Officer Orange Cyberdéfense, en charge des événements sportifs, catégorise la cyberattaque de deux façons. Il distingue les attaques opportunistes (comme la vente de faux billets) des attaques globales (exploitation des comptes et tentative d’arnaque, pouvant aller jusqu’à la demande de rançon). Ces menaces peuvent provenir, selon lui, d’infrastructures Internet obsolètes et être dirigées vers une cible spécifique.

Se préparer aux cyberattaques

La probabilité de la survenance de cyberattaques à tout moment suppose d’anticiper et de se préparer à y faire face. Cela inclut la mise en place de sauvegardes, l’établissement d’une cartographie des risques et de mettre l’accent sur la détection comme moyen clé de gestion de crise.

Les participants à la table-ronde ont souligné la nécessaire sensibilisation à ce sujet, conseillant aux collectivités et aux entreprises de se préparer et de diagnostiquer les risques potentiels. Ils ont relevé par ailleurs l’importance de la supervision pour s’adapter aux menaces qui évolueront avec le temps. Anticipation et adaptation seront donc essentielles pour garantir la sécurité numérique des prochains grands événements sportifs.

Sur le même sujet

Top