Réinventer Paris : le tribunal administratif annule la décision du jury pour Etoile Voltaire

Dans une décision rendue le 14 juin 2017, le tribunal administratif de Paris a annulé le choix du jury de « Réinventer Paris » concernant la désignation du projet Etoile Voltaire comme lauréat sur le site du 14 avenue Parmentier (11e). La Ville va interjeter appel.

La sous-station Voltaire devait se transformer en centre culturel ouvert sur le quartier avec un « cinéma dans les étoiles ». © Olivier Palabre

Le projet de cinéma dans la sous-station Voltaire, avenue Parmentier dans le 11° arr. de Paris était contesté par les riverains de l’association « 14 avenue Parmentier ». Ces derniers s’inquièteraient notamment de la surélévation prévue et auraient préféré voir le bâtiment inscrit aux Monuments historiques, rappelle Le Parisien. Suivant les conseils de leur avocat, Me Aldo Sevino, ils avaient déposé un recours pour vice de forme devant le tribunal administratif, qui leur a donné raison.

La ville de Paris conteste la décision du tribunal administratif. Elle considère en effet que « la juridiction a statué à tort sur une requête irrecevable ». Le juge administratif, selon la mairie, se serait ainsi fondé sur une version du règlement de l’appel à projets « Réinventer Paris » qui n’était pas la bonne. Règlement à partir duquel la juridiction a considéré que les règles procédurales concernant la composition du jury final chargé de proposer à la municipalité le classement des offres et le choix du lauréat, ainsi que la désignation du président du jury, n’ont pas été respectées. Le tout, alors que la juridiction administrative « avait eu communication du document contenant les règles effectivement applicables », plaide la Ville, avant de conclure que « le juge a fait application de règles procédurales différentes de celles qui s’imposaient. »

Paris va donc interjeter appel et demande également à ce que la décision fasse l’objet d’un sursis à exécution. La ville se dit « pleinement confiante dans les chances de succès de ce recours et dans la bonne réalisation du projet retenu ainsi que des autres projets « Réinventer Paris » sur lesquels cette décision n’a pas d’incidence ».

Le projet lauréat, conduit par Etoile Cinémas, Olivier Palatre architectes et Demathieu Bard, a vocation à faire « d’un bâtiment patrimonial fournisseur d’énergie électrique [la Sous-station Voltaire] un bâtiment culturel à énergie sociale », selon la formule d’Olivier Palatre.

Sur le même sujet

Top