L’essentiel de la semaine du 8 mai 2023 en quelques clics

Retrouvez chaque vendredi dans Le journal du Grand Paris l’essentiel de l’actualité de la semaine écoulée. Celle du 8 mai 2023 aura largement été placée sous le signe du climat, du patrimoine parisien, mais aussi des transports.

La désignation des opérateurs du Grand Paris express est très attendue. Jeudi, Ile-de-France mobilités a annoncé que Keolis devrait exploiter les lignes 16 et 17 du nouveau métro automatique.

Mardi, l’Institut de la transition foncière a été lancé à l’Académie du climat. Son projet ? Mettre en lumière la place des sols au sein de la transition écologique. En guise de première pierre à cette tâche, l’institut publie un ouvrage dédié, proposant huit dynamiques de transformation.

Jérémie Almosni, directeur régional de l’Ademe Ile-de-France, a de son côté présenté le 9 mai le bilan 2022 de l’action de l’agence de la transition écologique dans la région Capitale. Evoquant une nouvelle « année record », il a indiqué que 65 % des projets soutenus ont été portés par des entreprises, notamment des PME et des TPE, à destination desquelles l’Ademe IDF entend renforcer son accompagnement.

Le journal du Grand Paris fait cette semaine un focus sur le rôle de la préfecture d’Ile-de-France dans l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. De la cérémonie d’ouverture au plan baignade en passant par la formation à la sécurité privée et la territorialisation de l’événement, tour d’horizon des compétences préfectorales avec le préfet Marc Guillaume.

Perspective du « jardin organique » que compte aménager Elizabeth de Portzamparc dans l’ancien siège de la Région. © 2Portzamparc

Il a été question également cette semaine de préservation du patrimoine parisien, avec le lancement des Rencontres de l’architecture, de l’urbanisme et du patrimoine, mardi 9 mai au soir, dans le magnifique auditorium de la salle Cortot, rue Cardinet à Paris. C’est à cette tâche que va s’atteler Elizabeth de Portzamparc, qui s’est vu confier la rénovation de l’ancien siège de la région Ile-de-France, dans le 7e arrondissement de Paris. Et c’est aussi cette nécessité qu’a noté le groupe d’opposition Changer Paris lors de sa conférence de presse pour présenter un projet alternatif au projet de PLU bioclimatique mis au point par l’équipe municipale.

Enfin, avec une hausse de la fréquentation de plus de 27 % en 2022 par rapport à 2021, les centres commerciaux franciliens ont connu un rebond d’activité supérieur à la moyenne nationale (+ 18,4 %) l’an dernier. En revanche, les nouveaux enjeux écologiques, économiques et énergétiques ralentissent l’ouverture de centres.

Top