L’essentiel de la semaine du 5 décembre 2022 en quelques clics

Retrouvez chaque vendredi dans Le journal du Grand Paris l’essentiel de la semaine écoulée. Celle qui s’achève aura été marquée par le Simi (salon de l’immobilier d’entreprise) mais aussi par le conseil d’administration d’Ile-de-France mobilités.

Les difficultés de financement d’Ile-de-France mobilités et l’augmentation du prix du pass Navigo ont occupé une place importante dans l’actualité de la semaine. Une aide in extremis de l’Etat a permis de limiter la hausse du pass à 84,10 euros, mais Valérie Pécresse, présidente d’IDFM, veut voir au-delà de l’année à venir et a précisé que des assises du financement du transport francilien se tiendront le lundi 23 janvier 2023. La réunion du conseil d’administration de l’autorité a également été l’occasion de désigner Transdev comme opérateur du futur câble C1 dans le Val-de-Marne.

Plusieurs annonces ont été réalisées à l’occasion du Simi qui se tenait au Palais des congrès de la Porte Maillot. Ainsi, Grand Paris aménagement a présenté les 20 premiers principes de son socle d’engagements et d’exigences. La Société du Grand Paris a lancé sa première consultation d’opérateurs, consacré au projet immobilier lié à la gare de Thiais-Orly Pont de Rungis (Val-de-Marne). Six à huit opérations du même type seront organisées chaque année. 

A Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), le secteur des Ardoines cherche à développer son offre d’activités. Icade promotion a quant à lui été retenu pour réaliser deux lots des messageries (Paris 12e arr.). Le sujet du recyclage des friches commerciales a également été abordé.

En marge du salon, a été annoncé mardi soir, au Pavillon Baltard à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) le choix de Pitch immo pour la construction et la gestion de la Cité de la gastronomie Paris-Rungis.

Un peu plus au nord dans le Val-de-Marne, les planètes semblent enfin s’aligner pour la ZAC Campus grand parc qui se construit autour de l’Institut Gustave Roussy (IGR) à Villejuif. Le Paris Saclay Cancer Cluster est en effet le tout premier des bioclusters labellisés par l’Etat et bénéficiera à ce titre de 80 à 100 millions d’euros d’aides publiques. Par ailleurs, l’aménageur Sadev 94 et l’IGR sont – enfin – tombés d’accord sur les échanges de foncier indispensables à la poursuite du projet.

En revanche, la ville de Paris s’est pourvue en cassation après l’annulation des permis de construire des projets « Ville multi-strates » et « Mille arbres ».

Perspective du projet lauréat de la cité de la gastronomie. © Pitch immo

5es rencontres de l’axe Seine

Si l’immobilier d’entreprise a occupé une large place dans l’actualité, la semaine avait cependant commencé par l’organisation d’un colloque dédié au logement par l’Epfif (établissement public foncier d’Ile-de-France). Celui-ci a lancé plusieurs idées originales pour sortir de la crise. Construire, oui, mais pas n’importe comment : lundi se réunissait l’observatoire des grands projets franciliens, dédié au suivi des engagements pris, en matière d’insertion, par les grands donneurs d’ordre que sont la SGP, la RATP, SNCF réseau et la Solideo. Ils seront bientôt rejoints par l’Anru et Paris 2024.

Mardi se sont tenues les 5es Rencontres de l’axe Seine. Elles ont été l’occasion de formaliser l’Entente souhaitée par Paris, le Grand Paris, Rouen et le Havre, rejoints par neuf intercommunalités, afin de porter des projets collectivement. Christophe Béchu est venu conclure la matinée pour affirmer « la volonté du gouvernement d’être à leurs côtés ».

La Région a présenté son budget 2023, qui veut accélérer l’effort en direction des lycées et des jeunes.

Enfin, l’Ademe a organisé la 2e journée régionale du zéro plastique marquant une mobilisation des acteurs pour faire une Ile-de-France zéro plastique.

Top