Le budget 2023 de l’EPF Ile-de-France en croissance pour soutenir le logement

Le conseil d’administration de l’EPF Ile-de-France, réuni le 30 novembre 2022 sous la présidence de Jean-Philippe Dugoin-Clément, a adopté son budget 2023. Avec des objectifs atteints en avance de 12 % sur la feuille de route stratégique (PPI 2021-2025), souligne l’établissement. Cela pour répondre à la forte augmentation des sollicitations des collectivités franciliennes depuis fin 2021. 

« Les chiffres sont en avance de 12 % sur la feuille de route stratégique (PPI 2021-2025) de manière à répondre à la forte augmentation des sollicitations des collectivités franciliennes depuis fin 2021 (960 millions d’euros de nouveaux engagements en 2021 pour un niveau moyen habituel de l’ordre de 600 millions) », souligne l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France, qui vient d’adopter son budget 2023, avec un volume d’acquisitions à 580 millions d’euros et un volume de cessions à 400 millions.

Jean-Philippe Dugoin-Clément et Gilles Bouvelot, respectivement président et directeur général de l’EPF Ile-de-France. © Jgp

A fin 2022, l’Epfif sera partenaire de 350 communes et 65 intercommunalités (dont 43 en communes carencées). « Le niveau d’activité confirme la stratégie arrêtée par le conseil d’administration en 2021 dans le cadre de sa feuille de route stratégique (PPI), souligne Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président du conseil régional d’Ile-de-France et président du conseil d’administration de l’EPF francilien. Son accélération conduit le conseil d’administration à renforcer les moyens nécessaires au soutien du marché du logement, même s’il existe des facteurs de ralentissement qui peuvent freiner le lancement de nouveaux projets pour favoriser l’accès au logement des Franciliens. »

Un rôle d’opérateur public en soutien

Pour Gilles Bouvelot, directeur général, « avec ce budget ambitieux, l’objectif est de soutenir le logement au moment où le secteur connaît des risques d’essoufflement. L’EPF Ile-de-France joue ainsi pleinement son rôle d’opérateur public en soutien ».

L’EPF poursuit sa stratégie visant à faire du foncier un levier de la transformation écologique. Toutes les opérations nouvelles sont engagées sur la base de son référentiel ABCD (voir ci-dessous), fait également valoir l’établissement. Les interventions en acquisition-réhabilitation sont en croissance et représentent désormais un quart de ses engagements en conventions d’intervention foncière nouvelles. Enfin, dans le cadre du fonds friches, qui permet de débloquer des opérations lourdes de recyclage urbain, 13 opérations de l’EPF Ile-de-France ont été sélectionnées dont 10 opérations pilotées par l’établissement (10.9 millions d’euros pour un montant de travaux total de 23 millions).

Le conseil d’administration a également adopté un budget rectificatif pour 2022, intégrant une hausse des dépenses d’acquisitions, comme des recettes de cessions de 50 millions d’euros, en écho à la croissance de l’activité constatée depuis l’été.

Sur le même sujet

Top