Bus Palladium : P.-Y. Bournazel affiche ses ambitions culturelles pour Paris

Le candidat d’Agir à la mairie de Paris Pierre-Yves Bournazel a choisi de réunir ses amis du monde des arts et de la culture au Bus Palladium pour exprimer les ambitions culturelles qu’il assignerait à la Capitale s’il était élu.

Pari réussi pour Pierre-Yves Bournazel. le Bus Palladium, bondé, tenait du sauna lundi 17 juin 2019. Simples soutiens, élus parisiens, ainsi que plusieurs représentants du monde des arts et du spectacle ont assisté à la profession de foi culturelle du député du 18° arrondissement de Paris.

Pierre-Yves Bournazel, lundi 17 juin 2019, au Bus Palladium. © Jgp

« Vous me permettrez de dire quelques mots avant de prendre la parole ». Philippe Meyer, en chauffeur de salle. © Jgp

« Revoir Paris », de Charles Trenet, au Bus Palladium. © Jgp

Après une brève introduction du journaliste culturel Philippe Meyer, qui a souligné l’importance de l’entretien des églises de la Capitale « pour attirer un tourisme qui revient », Pierre-Yves Bournazel a dit son attachement à l’esprit de liberté qui caractérise la ville, et qu’il entend développer, notamment en consacrant davantage de moyens à l’enseignement artistique. « C’est à travers la jeune génération que nous allons construire le Paris de demain. Il n’y a que des solutions à amener à Paris. La nouvelle génération doit nous montrer le chemin », a-t-il déclaré.

Création d’un Conseil du rayonnement

Le candidat à la maire de Paris propose de « constituer un Conseil du rayonnement de Paris avec des experts qui prendront en compte toutes les exigences. Il faut s’inspirer des provinces mais aussi des autres capitales étrangères pour faire rayonner Paris », estime-t-il. « J’aime Paris Je suis triste de voir que Paris se dégrade. J’espère que Pierre-Yves Bournazel pourra redonner sa gloire à Paris », a déclaré Max Guazzini, vice-président de la Ligue nationale de Rugby.

« Le maire de Paris doit comprendre les acteurs du monde culturel. Comprendre les artistes, les partenaires. Mais aussi comprendre les besoins du public. Sans cet effort on ne peut réussir. Paris et la culture sont indissociables », a également déclaré Pierre-Yves Bournazel.

Sur le même sujet

Top