Départements

Une « nouvelle ère » pour la politique de la ville dans les QPV alto-séquanais

Dans les Hauts-de-Seine, les contrats engagements quartier 2030 ont été signés lundi 29 avril en présence de Laurent Hottiaux, préfet du département, ainsi que des établissements publics territoriaux, des maires des communes et de tous les partenaires de la politique de la ville. Marquée par une évolution de la géographie des quartiers prioritaires, cette nouvelle génération de contrats de ville traduit, selon le préfet, une approche plus ciblée et mieux adaptée aux besoins des populations.

 

Les chantiers battent leur plein aux Groues

L’ambitieuse opération mixte aborde la dernière phase de son développement et les livraisons devraient s’enchaîner durant le premier semestre 2025. Au sein de ce nouveau pôle urbain d’envergure aménagé par Paris La Défense, Telamon et Bricqueville développent un vaste programme qui se distingue grâce à la diversité de ses usages. Espaces verts et gares ferroviaires poursuivent eux aussi leur aménagement.

 

La reconstruction de la flèche de la basilique de Saint-Denis va commencer

La flèche de la basilique de Saint-Denis pourrait voir le jour d’ici cinq ans, après le début des travaux à l’automne 2024. Un chantier d’ampleur, présenté comme une opportunité pour retrouver le savoir-faire de la taille de pierre ancienne. Si l’essentiel des travaux est désormais financé, un appel aux dons de la Fondation du patrimoine a été lancé.

 

A Clichy-sous-Bois, la reconstruction du bassin Maurice Audin est engagée

Dans le quartier du Chêne pointu, à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), les travaux de reconstruction du bassin de rétention Maurice Audin visent à créer un nouveau bassin enterré et à moderniser le fonctionnement du réseau d’assainissement départemental. L'espace libéré en surface permettra, à l'horizon 2026, de créer un nouvel espace public. L'opération, d'un montant de 40 millions d'euros, est menée par les services du Département.

 

Covivio installe son siège européen dans un immeuble patrimonial sublimé

La foncière a regroupé en février ses équipes, réparties dans plusieurs immeubles de la rue Kléber (16e arr.), dans deux bâtiments près de la gare Saint-Lazare. Cet ancien central téléphonique, occupé par Orange jusqu’en 2021, a été intégralement réhabilité par Studios architecture et adapté au nouvel usage du bureau qui reprend les codes de l’hôtellerie et du résidentiel.

 

À Nanterre, les acteurs économiques des Hauts-de-Seine se préparent à la seconde phase de l’appel à projets France 2030

La préfecture des Hauts-de-Seine a organisé, ce jeudi 25 avril, une rencontre à destination des entreprises du département pour les aider à répondre aux différents et nombreux appels d’offres disponibles dans le cadre de France 2030. Le département est, pour l’instant, l’un des mieux dotés du pays. Mais le manque de foncier pour accueillir des industries pourrait poser un problème à l’avenir.

 

La flotte parisienne continue son verdissement

Vendredi 26 avril 2024 a été mis à l’eau Hemera, un bateau à motorisation électrique du groupe Esprit Seine. Il sera amarré au port Debilly (Paris 16e arr.)  et effectuera des croisières dans le cadre d’évènements privés. Il a été entièrement construit dans le chantier val-de-marnais de la Haute Seine, à Villeneuve-le-Roi.

 

Une nouvelle formation consulaire pour allier créativité et entrepreneuriat

La CCI Paris a lancé le 24 avril un nouveau cycle de formation de cinq jours à l’intention des créateurs d’entreprises dans le secteur des industries culturelles et créatives (ICC). 16 entrepreneurs ont participé à cette première promotion qui sera suivie d’autres. Une initiative de Soumia Malinbaum, présidente de la chambre de commerce et d’industrie parisienne, qui a fait de l’accompagnement des ICC l’un des axes forts de son mandat. Des dirigeants de success story ont fait part de leurs expériences.

 

JOP et hôtellerie : pas de panique à Paris

En dépit des discours alarmistes récents quant au taux de réservation des hôtels parisiens durant les JOP, celui-ci avoisinerait les 70 % à trois mois de la cérémonie d’ouverture. Après le retour de nombreuses chambres sur le marché, l’offre et la demande devraient s’accorder.

 
Top