Xavier Lemoine (Montfermeil) dénonce « les évolutions aberrantes » de la fiscalité locale

Le maire de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) vient d’écrire au préfet Michel Cadot. Preuves à l’appui, il déplore que la création des établissements publics territoriaux ait provoqué une perte de dotations pour les trois communes les plus pauvres de Grand Paris Grand Est, et bénéficié aux plus aisées. Xavier Lemoine dispose d’études circonstanciées montrant que sa commune va être également pénalisée par la réforme-suppression de la taxe d’habitation.

 

Sur le même sujet

Top