WeWork rebat les cartes du coworking à Paris

L'Américain WeWork a ouvert un premier espace géant de coworking dans le 9e arrondissement de Paris le 3 avril 2017.

Présents dans 42 villes, les bureaux partagés de la société couvrent la plupart des métropoles des Etats-Unis et disposent de nombreuses antennes en différents points du globe : Canada, Argentine, Mexique ou Brésil en Amérique ; Pékin, Hong Kong, Bangalore ou Séoul en Asie ; Berlin, Londres ou Amsterdam en Europe ; et encore à Sydney ou Tel Aviv. Paris, qui connaît une explosion du nombre d’espaces de coworking ces dernières années, ne pouvait échapper à cette expansion…

WeWork Paris

L’espace en rez-de-chaussée dispose d’un bar proposant boissons chaudes et fraîches. © JGP

Créée en 2010, WeWork a choisi la rue Lafayette (9e arr.) et un imposant immeuble art déco – ancien siège social d’Areva – pour s’implanter dans la capitale française. Pour l’ouverture, trois étages et le rez-de-chaussée sont accessibles alors que les autres niveaux sont encore en cours de rénovation. D’ici quelques mois, 2 400 postes de travail répartis sur 12 000 m2 et huit étages seront disponibles. Passé l’accès sécurisé, le hall d’accueil offre de multiples façons de travailler en fonction des envies : traditionnelle table et chaise, canapé confortable, etc. disposés autour d’un large bar.

Bureaux privés dans les étages

La fréquentation est encore faible après quelques jours, donnant une ambiance feutrée au lieu qui compte de nombreux espaces différents, séparés de panneaux de verre. Aux côtés de l’accueillant hall, deux salles en longueur proposent des open spaces dotés de cabines insonorisées pour téléphoner et de photocopieuses/imprimantes/scanners. Une première salle de réunion est également accessible au rez-de-chaussée. Dans les étages ont été disposés d’autres espaces collectifs et des bureaux privés. 10 espaces cuisine, 36 salles de conférence et 31 alcôves de travail seront prévus.

WeWork Paris

Une place, non attribuée, dans un des espaces partagés coûte 450 euros par mois. © JGP

A 450 euros par mois l’accès aux salles partagées et 890 euros par mois le bureau privatif (accessibles 24h/24, 7 jours sur 7), WeWork offre Internet, le café et les boissons fraîches ainsi que la participation aux événements hebdomadaires (réseautage, happy, hour, atelier, etc.) qui doivent permettre de constituer la communauté chère à l’entreprise américaine. Les autres prestations (impression, réservation d’une salle de réunion ou d’un poste dans un autre lieu) dépendent de l’abonnement.

Un deuxième site est déjà prévu rue des Archives (3e arr.) en octobre prochain. 1 200 bureaux doivent y être installés.

Sur le même sujet

Top