R. Curnier : « La Banque des territoires souhaite renforcer son action de développement de la géothermie »

La Banque des territoires réunit jeudi 12 octobre 2023 l’ensemble des acteurs de la géothermie pour une rencontre à vocation annuelle sur cet axe majeur de la décarbonation du mix énergétique francilien. Richard Curnier, directeur Ile-de-France de la Banque des territoires, explique pourquoi.

Pourquoi la Banque des territoires organise la première rencontre sur la géothermie en Ile-de-France le 12 octobre ?

La stratégie de Banque des territoires s’inscrit dans une très forte accélération de la transition écologique. Afin de démultiplier les investissements dans les énergies renouvelables et la décarbonation du mix énergétique, la direction régionale Ile-de-France souhaite singulièrement renforcer son action de développement sur la géothermie (profonde et de surface) et les réseaux de chaleur. Elle invite à cette occasion l’ensemble des parties prenantes à se mobiliser pour cette première rencontre qui aura vocation à devenir un rendez-vous annuel.

Richard Curnier. © Jgp

En quoi l’Ile de France est un territoire spécifiquement adapté à la géothermie ?

L’Ile-de-France, avec sa densité et la nature de son sous-sol, est un leader de la géothermie profonde et des projets nouveaux de création ou d’extension continuent à émerger. S’agissant de la géothermie de surface, c’est une ressource qui peut être exploitée en Ile-de-France comme sur la quasi-totalité du territoire français. Ces technologies représentent les principaux gisements d’énergies renouvelables sur le territoire – en complément du solaire photovoltaïque sur le bâti qui reste également à développer. Le portage de cette filière bénéficie par ailleurs d’un consensus fort aux différents échelons territoriaux : Région, Département, communes et EPCI (dont les syndicats d’énergies), complété du soutien de l’Ademe.

Comment la Banque des territoires va intervenir pour développer la filière ?

Notre stratégie se décline à toutes les étapes de la structuration des projets. En amont, nous accompagnons les collectivités dans leurs réflexions stratégiques de décarbonation en apportant des crédits d’ingénierie aux études. En aval, nous pouvons financer les projets de toutes tailles et avec des horizons temporels très différents. Nous avons la particularité de pouvoir nous inscrire dans la durée par exemple sur le réseau de chaleur de la SEER à Grigny.

Par ailleurs, nous sommes en capacité à investir dans des sociétés de projets qui porteront les investissements en matière d’installations, de production d’énergie comme le puits de géothermie profonde à Rueil.

 

Inscriptions à ce lien 

Sur le même sujet

Top

Centre de préférences de confidentialité

Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Ils ne sont généralement qu'activés en réponse à des actions que vous effectuez et qui correspondent à une demande de services, comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Vous pouvez configurer votre navigateur pour bloquer ou être alerté de l'utilisation de ces cookies. Cependant, si cette catégorie de cookies - qui ne stocke aucune donnée personnelle - est bloquée, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

PHP - Cookie de session, gdpr[allowed_cookies], gdpr[consent_types]

Advertising

Cookies de performance

Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils nous aident également à identifier les pages les plus / moins visitées et à évaluer comment les visiteurs naviguent sur le site. Toutes les informations, collectées par ces cookies, sont agrégées et donc anonymisées. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, nous ne pourrons pas savoir quand vous avez réalisé votre visite sur notre site web.

_ga, _gat, _gid

Other