L’essentiel de la semaine du 26 septembre 2022 en quelques clics

Retrouvez chaque vendredi dans Le journal du Grand Paris l’essentiel de la semaine écoulée. Celle de ce début d’automne a été marquée, notamment, par les initiatives prises par plusieurs collectivités.

La Région rationnalise sans ménagement sa politique de formation, la Ville de Paris revoit ses aides aux mobilités douces : ces mesures sont-elles annonciatrices d’un mouvement plus vaste d’économies réalisées au sein des collectivités ?

Et de fait, nombreuses sont celles qui s’inquiètent de la flambée de leurs dépenses, notamment énergétiques, alors que diminue leur marge de manœuvre sur les recettes. La communauté d’agglomération Grand Paris Sud (Essonne/Seine-et-Marne) a ainsi voté à l’unanimité une motion destinée au gouvernement, tandis que, dans le Val-de-Marne, Olivier Capitanio demande lui-aussi l’instauration d’un bouclier tarifaire en matière énergétique.

Chantier du Village olympique. © Jgp

La crise énergétique a cependant un effet immédiat : elle accélère le développement des mobilités décarbonées, comme en ont témoigné les intervenants à l’Entretien du Journal du Grand Paris du 27 septembre consacré aux mobilités. L’économie circulaire a également le vent en poupe et fait l’objet d’une nouvelle charte métropolitaine pour accélérer son usage dans la construction.

Bruno Beschizza, président de Paris Terres d’Envol (Seine-Saint-Denis), et Yves Lederer, président du groupe Coriance, ont de leur côté signé le 23 septembre le contrat de concession pour la création et l’exploitation d’un réseau de chaleur à Dugny et au Bourget. La Ville de Paris, quant à elle, va simuler un exercice de canicule à 50° pour améliorer sa stratégie de résilience.

Enfin, un conseil olympique a été réuni le 29 septembre à l’Elysée pour faire le point sur l’avancement de la préparation de l’événement et envoyer un message : tout avance comme prévu.

Top