La FFB Grand Paris investit le digital pour promouvoir les métiers du bâtiment

Dans le cadre du mois de l’orientation, la Fédération française du bâtiment (FFB) Grand Paris Ile-de-France a lancé, le 1er mars 2021, l’opération « 31 jours pour se connecter au bâtiment », un ensemble d’initiatives numériques visant à faire connaître les métiers du secteur.

« Nous recrutons en permanence, nous avons donc besoin de faire connaître les métiers du bâtiment, qui sont méconnus », a observé Sofy Mulle, déléguée générale de la FFB Grand Paris Ile-de-France, lors de la présentation du dispositif, le 2 mars. Si les filières vers la plomberie et l’électricité rencontrent un certain succès, la peinture est moins demandée.

Le secteur du bâtiment recrute en permanence, avec plusieurs métiers en tension. © Anne Pétillot

Afin de remplacer les traditionnelles visites dans les établissements scolaires – compromises par la situation sanitaire -, la fédération régionale a donc mis en place un programme d’événements numériques. Testées pendant le premier confinement l’an passé, les journées virtuelles du bâtiment ont ainsi permis à plusieurs centaines de jeunes de découvrir des centres de formation des apprentis (CFA).

Cette opération ayant « très bien marché », selon Sofy Mulle, un mois de l’orientation a donc été imaginé pour ce mois de mars. Tout d’abord, chaque jour, un diplôme est présenté sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) : celui de monteur d’échafaudage a inauguré la série le 1er mars. Le 3 mars est ensuite organisé un « village virtuel du bâtiment » destiné aux prescripteurs de la formation (notamment les conseillers d’orientation), qui pourront rencontrer les cinq CFA du bâtiment et les deux chambres syndicales.

Visite de CFA par un apprenti

Du 20 au 22 mars sont organisées les « 10 minutes du bâtiment », lors desquelles un apprenti fera visiter, en direct sur Facebook, un CFA. Un format qui s’adresse aux collégiens, lycéens, missions locales, chercheurs d’emploi de moins de 30 ans et prescripteurs de l’orientation. Une visite du site en construction de l’éco-campus du bâtiment doit aussi être programmée courant mars.

La FFB Grand Paris participera par ailleurs à des manifestations digitales organisées par différents acteurs, dont les Rencontres de l’alternance de Vallée Sud Grand Paris, du 29 mars au 2 avril. Elle sera également sur le Village du bâtiment du salon virtuel organisé par L’Etudiant les 12 et 13 mars.

Des initiatives qui doivent permettre de maintenir l’intérêt pour l’apprentissage, qui « s’est très bien porté en 2020 », signale Sofy Mulle, notamment grâce aux aides qui incitent les entreprises à recruter. « Certains métiers ont une image négative, alors que des jeunes s’y réalisent, nous devons communiquer pour donner envie », a fait valoir Jean-Pierre Gutel, président de la FFB artisans Grand Paris Ile-de-France.

Sur le même sujet

Top