JOP 2024 : « La Seine-Saint-Denis ne doit pas être une variable d’ajustement »

Les élus séquano-dyonisiens se sont fendus d’un coup de gueule, le 10 septembre 2020, suite aux révélations concernant les modifications qui pourraient être apportées par le comité d’organisation des Jeux olympiques. Épreuves déplacées, Village des médias réduit... ils craignent que la Seine-Saint-Denis soit le territoire le plus impacté par les coupes budgétaires qui prévoient entre 300 et 400 millions d’euros d’économie.

 
Tags

Sur le même sujet

Top