Christian de Portzamparc lauréat du prix Praemium Imperiale

Après le prix Pritzker en 1994, l’architecte et urbaniste français est lauréat du prix Praemium Imperiale décerné par The Japan Art association. Jean Nouvel et Dominique Perrault ont déjà été honorés de cette distinction couronnant une œuvre artistique dans son ensemble.

L’émotion de Christian de Portzamparc était palpable le 19 juillet devant une foule d’amis et de relations invités à une fête de fin d’année dans les locaux qu’il partage avec son épouse Elizabeth dans le 9e arrondissement de Paris. Dans une ambiance de salsa brésilienne, le couple a profité de l’occasion pour annoncer les deux prix qu’il venait de recevoir. Tandis que le musée de La Romanité de Nîmes conçu par Elizabeth de Portzamparc a reçu le prix européen « Future world heritage », l’auteur de la Cité musicale à Paris (1995) et de l’Arena de Nanterre (2017) a été distingué par le « Praemium Imperiale » dans la catégorie architecture. Il figure parmi les trois Français lauréats 2018 (1) de ce prix décerné le 11 juillet par The Japan Art association.

Christian de Portzamparc. © Jgp

Considéré comme le Nobel de l’art, ce prix honore chaque année cinq artistes « pour leurs réalisations artistiques et leur rayonnement international » qui reçoive chacun une gratification de près de 115 000 euros.

Aux quatre coins du monde

Premier français lauréat du Pritzker en 1994, Christian de Portzamparc est à 74 ans le 3earchitecte français à être honoré par le « Praemium Imperiale » après Dominique Perrault en 2015 et Jean Nouvel en 2001. Ce prix a également été décerné à Zaha Hadid, Norman Foster ou encore Renzo Piano.

Une distinction qui « couronne une carrière et une vie » marquée par des réalisations prestigieuses aux quatre coins du monde, de New-York (Tour LVMH en 1999 et le One57 en 2014) à Séoul (immeuble Dior – 2015) en passant par Berlin (Ambassade de France – 2003), Rio de Janeiro (Cité des arts – 2013) et Casablanca (Grand Théâtre – en cours). Les prix seront remis à l’occasion d’une cérémonie officielle à Tokyo le 25 octobre.

(1) L’actrice Catherine Deneuve et le peintre Pierre Alechinsky.

Sur le même sujet

Top