Le château de Versailles honore ses projets architecturaux « oubliés »

Du 3 mai au 13 juillet 2019, le château de Versailles accueillera la nouvelle exposition « Versailles. Architectures rêvées 1660-1815 ». Cette dernière mettra à l’honneur les différents projets architecturaux, inconnus du grand public, ce dernier pouvant découvrir un château « tel qu’on ne l’a jamais vu mais tel qu’il aurait pu être ».

Dans le cadre de la première Biennale d’architecture et de paysage de la région Ile-de-France, se déroulera au château de Versailles du 3 mai au 13 juillet 2019 l’exposition : « Versailles. Architectures rêvées 1660-1815 ».

Projet de façade du palais de Versailles, côté de l’entrée, 1811-1813. © DR

L’exposition prendra place dans la galerie de Pierre Haute, soit l’aile nord du château, et entend présenter les projets d’agrandissements spectaculaires proposés par les architectes du roi jusqu’en 1837, date à laquelle le château a été définitivement transformé en musée par Louis-Philippe. Ces projets hors-norme, qui n’ont jamais vu le jour, seront exposés grâce à des centaines de dessins, plans, élévations d’architecture ou projets généraux. En plus des collections versaillaises, des prêts français et étrangers vont venir enrichir l’exposition.

Versailles à l’heure du numérique

Le visiteur pourra découvrir les nombreux questionnements autour de « l’enveloppe » qui constitue la façade côté ville du château, mais également les différents projets autour de la chapelle, des salles de spectacle et des jardins. Les plans du site ont été entièrement numérisés, dans le cadre du projet Verspera, pour permettre aux visiteurs de s’imaginer Versailles comme il ne le sera jamais. Cette composante numérique doit permettre d’attirer un public plus jeune et de relier l’histoire et la technologie pour toujours plus de pédagogie.

Versailles entouré d’une colonnade à la façon de Saint-Pierre de Rome. ©DR

Sur le même sujet

Top