CCI Paris : Loïc Chouin, à la tête d’une nouvelle « Mission Grand Paris »

Le directeur général de la CCI Val-de-Marne Loïc Chouin animera la mission Grand Paris que vient de créer la Chambre de commerce Paris Ile-de-France.

« Il s’agit notamment de préparer les 600 000 entreprises d’Ile-de-France aux quelque 50 milliards d’euros de commandes publiques que va générer le Grand Paris d’ici à 2030 », indique Etienne Guyot, directeur général de la CCI Paris Ile-de-France.

Loïc Chouin DG de la CCI Val-de-Marne, vient d'être nommé à la tête de la mission Grand Paris de la CCI Paris Ile-de-France.

Loïc Chouin DG de la CCI Val-de-Marne, vient d’être nommé à la tête de la mission Grand Paris de la CCI Paris Ile-de-France.

La mission du Grand Paris va œuvrer afin d’adapter l’offre de formation de la chambre aux métiers nécessaires à la réussite du vaste chantier du Grand Paris. Qu’il s’agisse du transport, de l’aménagement, ou de la transition énergétique. « Un travail considérable a d’ores et déjà été mené dans ce sens avec l’Etat, la Direccte, les fédérations professionnelles et la Société du Grand Paris pour identifier, année après année, filière par filière, métier par métier, les besoins en termes de recrutement, nous allons le poursuivre », résume Etienne Guyot. L’inauguration récente de l’Institut du tertiaire, du développement durable et de l’éco-construction (ITEDEC), un Centre de formation des apprentis (CFA), à Aubergenville (Yvelines), s’inscrit dans cette politique, puisque les différents métiers auxquels il forme, dans les domaines de la transition énergétique, du bâtiment et de la maçonnerie, sont très directement concernés par les chantiers du Grand Paris.

La mission Grand Paris de la chambre veillera également à ce qu’un juste allotissement des commandes publiques du Grand Paris permette aux entreprises de tailles intermédiaires (ETI) et aux PME d’y concourir. « Suivant que les 5,3 milliards d’euros que représente le chantier de la ligne 15 sud du Grand Paris express, qui vient d’être reconnue d’utilité publique, sont répartis en deux lots ou en cinq, le résultat n’est pas le même pour le nombre d’entreprises qui peuvent espérer y prendre part », résume le DG de la CCIP. Le catalogue de formations de la chambre, qui comprend déjà des modules visant à aider les ETI et les PME à répondre aux mieux aux commandes publiques sera également adapté à ces enjeux inédits.

Sur le même sujet

Fiche institution

Top