Valérie Pécresse inaugure un premier centre de tests antigéniques à Fontenay-sous-Bois

Le résultat de ces nouveaux tests, dits antigéniques, gratuits, est connu en 20 min. A terme, la région comptera 50 centres les dispensant.

Une vingtaine de Fontenaysiens forme la file d’attente qui conduit aux premiers tests antigéniques disponibles en Ile-de-France, ce mardi 3 novembre 2020. Gratuits, ils révèlent l’état de la personne testée en une vingtaine de minutes. Ce premier jour, à 16h, devant la gare RER de Val-de-Fontenay, cinq tests sont positifs. De semblables centres, qui prennent la forme de deux ou trois petits chapiteaux contigus, ont déjà ouvert près des gares de Juvisy-sur-Orge (Essonne), de Vernon (Val d’Oise), d’Eaubonne (Val d’Oise), ou de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). 50 sont annoncés prochainement, avec le soutien de la Croix-rouge.

Jean-Philippe Gautrais (maire de Fontenay-sous-Bois), Valérie Pécresse (présidente de l’Ile-de-France), Cédric Arcos (directeur général adjoint au conseil régional d’Ile-de-France) et Philippe Le Gall (président de la Croix-Rouge Ile-de-France). © Jgp

Le centre de test antigénique de Val-de-Fontenay. © Jgp

« Nous voulons gagner la bataille des tests », souligne Valérie Pécresse. La Région joue, en l’occurrence, les ensembliers. Et les municipalités coopèrent, à l’instar de celle de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). « Nous fournissons des agents, du matériel, cela vient s’ajouter à tout ce que nous faisons déjà pour venir en aide à la population », résume le maire de Fontenay-sous-Bois et nouveau président du Forum métropolitain du Grand Paris, Jean-Philippe Gautrais.

C’est la société spécialisée en prévention professionnelle Juste à temps qui opère ces centres et recrute les infirmières libérales qui assurent l’administration des tests. Un acte remboursé, comme partout ailleurs, par la Sécurité sociale. « On ne doit pas hésiter à se faire tester régulièrement, même en l’absence de symptôme, au moindre doute, ou après avoir croisé un cas contact », souligne Cédric Arcos, directeur général adjoint au conseil régional d’Ile-de-France.

Les tests sont gratuits et livrent leur résultat en 20 min. © Jgp

Sur le même sujet

Top