Covid-19 : Paris Terres d’Envol se mobilise pour soutenir l’économie

Avec deux aéroports internationaux (Paris Charles de Gaulle et Le Bourget) sur son territoire ainsi que le Parc international des expositions de Paris – Villepinte, le plus grand de France, l’établissement public territorial Paris Terres d’Envol est particulièrement impacté par la crise sanitaire.

« Nous sommes sans doute le territoire de Seine-Saint-Denis le plus mobilisé pour soutenir nos entreprises », résume Franck Cannarozzzo, adjoint au maire d’Aulnay-sous-Bois et vice-président de Paris Terres d’envol. La Seine-Saint-Denis compte 12 000 conducteurs de VTC, illustre-t-il, dont l’activité tourne au ralenti, puisque liée largement au tourisme d’affaires et aux salons du Parc international des expositions de Paris Villepinte. L’EPT a mis en œuvre une cellule de crise, dès le début du confinement, à la fois pour informer les PME-PMI et TPE de son territoire sur les dispositifs et les aides disponibles et pour les soutenir.

Frank Cannarozzo

Frank Cannarozzo, adjoint au maire d’Aulnay et vice-président de Paris-Terres d’Envol © JGP

Paris Terres d’envol a ainsi créé un fonds d’abondement des crédits accordés par la Région dans le cadre de son fonds de résilience. Doté de 362 000 euros, il a déjà été entièrement dépensé et devrait être re-crédité prochainement. L’EPT a soutenu dans ce cadre 52 entreprises, représentant 192 emplois. Au total, 1 839 030 € ont été versés aux entreprises, les autres co-financeurs étant la région Ile-de-France, la Banque des Territoires, la métropole du Grand Paris ainsi que certains départements et un grand nombre d’intercommunalités franciliennes.

900 entreprises contactées

Franck Cannarozzo décrit également l’objet du fonds, s’élevant à 200 000 euros, mis en place pour financer des missions de conseil auprès d’entreprises du territoire qui, en raison de la pandémie, souhaiteraient changer de modèle. Depuis le printemps dernier, quelques 900 entreprises ont été contactées et près de 600 ont sollicité l’accompagnement de l’EPT.

Paris Terres d’Envol s’est également mobilisé, au printemps dernier, en organisant une collecte de dons au profit de différentes structures sainitaires et médico-sociales du département, dont les hôpitaux intercommunaux Robert Ballanger et Avicenne – Bobigny.

Sur le même sujet

Top