Le Sport social business lab, 1er incubateur pour sportifs entrepreneurs sociaux

Le Sport social business lab, 1er incubateur pour sportifs en reconversion ayant un projet d’entreprise sociale, a été lancé à Paris le 30 mars 2017 à l’occasion d’Impact2, le rendez-vous de l’entrepreneuriat social. Ce mercredi 12 avril, la Ville de Paris, Inco, Paris 2024, la Maif, le Yunus Center et le Tremplin lancent un appel à candidatures dans plus de 15 pays pour la 1ère promotion de start-up.

Offrir à des sportifs professionnels des perspectives de reconversion, notamment en leur permettant de développer leurs projets d’entreprises au service d’une cause sociale ou environnementale. Tel est le projet du Sport social business lab lancé par la ville de Paris, Inco, Paris 2024, la Maif, le Yunus Center et le Tremplin. Le 12 avril, ces acteurs ont lancé l’appel à candidatures dans plus de 15 pays, pour sa première promotion.

Paris lance la première promotion de son incubateur dédié aux sportifs se lançant dans l’entrepreneuriat social. Ici Anne Hidalgo avec le président du comité olympique international Thomas Bach. © Jgp

« La brièveté des carrières implique bien souvent pour les sportifs professionnels une reconversion difficile par un manque d’anticipation et d’information », souligne la mairie. Ainsi, sur les 6 581 sportifs de haut niveau embauchés par les clubs français, seuls 36 % ont un emploi. 59 % suivent une formation et 3 % sont au chômage. Sur 12 mois, dix sportifs seront accompagnés en France et cinq seront accompagnés à l’étranger, dans la création de start-up ayant un fort impact social ou environnemental.

Accompagnement sur mesure

La promotion française s’installera au cœur de Paris, dans un lieu d’échange baptisé Les Canaux, aussi connu sous le nom de la Maison des économies solidaires et innovantes. Ils y bénéficieront d’un accompagnement sur-mesure à haute valeur ajoutée : suivi stratégique individuel, mentorat, formations personnalisées avec des experts, etc. Tout au long de l’incubation, des évènements seront organisés afin de les mettre en relation avec de potentiels investisseurs et partenaires pour consolider leur business model et les préparer à lever des fonds. Inco mettra également à la disposition des incubés son réseau Impact network, qui rassemble 500 start-up green et sociales réparties dans 12 pays. Le comité de sélection se réunira le 1er juin.

 

Site du lancement de l’appel à candidatures

Sur le même sujet

Top